Le Kiosque Info
pub
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Saumur. « Non » à la fermeture du collège Yolande-d’Anjou... Le cri des parents d'élèves dans la rue

Les Saumurois sont attachés à leurs collèges ! Pour défendre Yolande-d’Anjou, ils étaient 110 selon la police à s'être retrouvés à 10h devant l'Hôtel de Ville de Saumur, ce lundi 15 octobre 2018. En fin de matinée, Stéphanie Dagon, la présidente (Fédération des Conseils de Parents d'Élèves) du Saumurois, était ravie d'annoncer qu'elle avait engrangé plus de 1 800 signatures.


La campagne de signatures, largement diffusée sur les réseaux sociaux, a commencé samedi sur le marché et a continué lors de la manifestation.

Dernier espoir : le Préfet


Stéphanie Dagon, présidente de la FCPE : « Je ne sais pas si j'aurai le temps de tout scanner avant notre réunion de cet après-midi au Conseil départemental. La mobilisation populaire peut parfois faire des miracles. Notre mobilisation est forte ». Le temps presse, le vote doit avoir lieu mardi matin en séance au Conseil départemental. Pour Stéphanie Dagon, il restera encore le Préfet : « Il peut décider au nom de l'état de ne pas accepter cette « fusion » au prétexte de l'intérêt des familles, de conserver la mixité sociale et surtout de la réussite éducative ».

Doute sur la logique comptable

Dans les échanges devant la mairie, des doutes étaient mis sur la logique comptable qui a motivé la fermeture du collège. Dans les rangs, il était rappelé que des « travaux allaient être nécessaires à Delessert pour pouvoir accueillir l'ensemble des élèves » ; « Il faudra bien le chauffer ». Le maire, Jackie Goulet, lui a rappelé que « le collège a été rénové en 2008 et qu'il était en excellent état ». Il n'a pas manqué, non plus, de renvoyer la balle aux élus locaux du Conseil départemental du Saumurois : « Ne vous trompez pas de cible. Nous avons travaillé à faire des propositions qui nous paraissaient bonnes. Maintenant, ce n'est pas moi qui vote. Ce sont vos Conseillers départementaux. Adressez-vous à eux ».

Défense de la qualité de l'enseignement


« Je préfère moi aussi, deux collèges à 250 qu’un seul à 450 », a aussi rappelé Jackie Goulet, le maire de la Ville de Saumur. Les parents présents dans la manifestation ne tarissaient pas d'éloges pour le « petit établissement avec une vraie proximité qui évite que les enfants soient délaissés ». D'autres vantaient « les projets éducatifs et artistiques de grande qualité ». Certains voyaient la fermeture de l'établissement comme le symbole de l'abandon de l'enseignement public au profit du privé : « L'image positive du collège gêne. 40% des élèves viennent de l'extérieur et cela progresse tous les ans. Il y a délibérément un abandon du public au profit du privé ».

Une opération « établissements publics morts » est prévue demain à Saumur, mardi 16 octobre 2018, le jour du vote du conseil départemental : aucun élève ne devrait fréquenter les établissements scolaires.

Pétition en ligne : sauvonsyolandedanjou.fr. Contact : sauvonsyolandedanjou@gmail.com.

Facebook : https://www.facebook.com/sauvonsyolande/.


Article du 15 octobre 2018 I Catégorie : Vie de la cité

 


11 commentaires :


Commentaire de Une équipe engagée et qui croit aux valeurs de l'école republicaine 15/10/2018 12:38:47

Lettre ouverte du personnel du Collège Yolande d’Anjou : Professeurs, Vie Scolaire, Infirmière, Secrétaire Le 15 octobre 2018 Mesdames et Messieurs les élus, Monsieur le Directeur Académique, A vous tous qui décidez là-haut de l’avenir du collège Yolande d’Anjou, Vous avez tous pris le temps de nous recevoir, de nous écouter, nous le personnel du Collège Yolande d’Anjou. Nous sommes venus vous parler réussite des élèves, accompagnement des plus fragiles, ambition de tous, persévérance scolaire, épanouissement des élèves mais aussi des adultes, qu’ils soient personnel de l’établissement, mais aussi des parents à qui on offre une place réelle. Vous avez souligné la réussite de nos dispositifs, vous avez salué l’innovation de nos projets. Vous étiez intéressés par ce que nous avons été capables, nous, toute l’équipe, de mettre en place, notamment des sections ou options (basket, natation, arts et patrimoine, latin, grec), la labellisation E3D, mais aussi notre participation aux différents projets proposés par la ville, le département ou l’académie (Parcours artistique, Sur ses mots, Des mots et des choses, Expositions labellisées 14-18, Archives municipales…) Nous vous avons parlé des attentes de nos élèves, des familles, des citoyens de Saumur. Nous vous avons évoqué nos grandes lignes de travail : la mixité, la réussite, l’ambition, le bien-être, faire de nos jeunes des citoyens responsables et épanouis. Vous nous avez répondu restriction de budget, économie, statistiques. Si nous sommes personnel aujourd’hui d’un établissement public offrant un enseignement laïc et gratuit, c’est par conviction. Nous pensons que chaque enfant, chaque jeune a le droit à un enseignement de qualité, répondant à sa curiosité, ou lui donnant envie d’être curieux. Nous croyons que chacun a un talent, un penchant pour quelque chose et que nous ne sommes là que pour l’accompagner et l’encourager. Aujourd’hui, tout cela est mis en péril, Mesdames et Messieurs, pour des questions pécuniaires, des économies qui ne seront sûrement pas à la hauteur de vos attentes étant donné que nous mutualisons beaucoup avec le Lycée Duplessis Mornay. Ne brisez pas une dynamique qui fonctionne, Ne faites pas disparaitre la seule cité scolaire publique de Saumur, N’entérinez pas une décision qui serait lourde de conséquences, Sauvez le collège Yolande d’Anjou !



Commentaire de Que fait l agglo? 15/10/2018 15:47:15

Monsieur marchand, madame la député, Ne vous laisser pas influencer par certains conseillers departementaux, comme un assistant de la députée de circonscription, et ancien president de saumur natation qu il s apprete a sacrifier. Tous les élus qui ne se positionneront pas contre la fermeture seront co responsable de cette femeture et de leurs conséquences. Les saumurois sauront se souvenir de tout ce que vous n avez pas fait contre le conseil départemental.



Commentaire de Kieffer--Monjoie Stéphanie 15/10/2018 16:08:56

1500 signatures ce matin, et ça va continuer, tant qu'on le peux encore nous ferons entendre notre voix ! j'aurai apprécié de rencontrer Mr le sous-préfet, MAIS, car il y a un MAIS ! courage fuyons, il ne s'est pas montré, malgré les appels ! c'est bien triste ! espérons que la demande des enfants soit entendue ! ils sont bien dans leur collège et ne veulent pas en changer,
Jean Michel Blanquer disat : vouloir des enfants à l'aise et en sécurité dans leur établissement, et bien Jean Michel Blanquer il est encore tant de dire stop aux élus et de laisser cette chance RARE à nos enfants d'être encore dans un collège à effectif réduit pour un meilleur apprentissage scolaire, et de leur futur !!!! le Projet ART et PATRIMOINE, ne verra le jour dans aucun autre collège, ce serait dommage pour une ville historique comme Saumur de perdre cela, sachez bien, qu'il n'y a pas que le coté financier, dans la vie, il y a d'abord et avant tout : l'HUMAIN ! avec un peu de bonne volonté, ON PEU prendre la bonne décision pour que nos enfants RESTENT à Yolande d'Anjou ! demain matin un RDV est prévu avec les enfants et j'espère le réussir !
Allez courage et bataille tous ensemble pour contrer la fermeture de Yolande ! NON NON NON à la fermeture de Yolande d'Anjou !



Commentaire de Dites moi que je rêve 15/10/2018 18:33:47

Yolande d anjou va fermer ??? Un scandale... surtout quand je pense à toutes les tables qu'on a poncé pendant les heures de colle ... sous prétexte qu il fallait des belles tables pour les futurs élèves !!! Donc l éducation nationale nous ment !!! On aurait dû s'en douter quand ils nous appris la devise française en primaire.. liberté égalité fraternité !!!



Commentaire de Percereau 15/10/2018 18:48:08

La population française vieillit : démographie en baisse, moins d'enfants, moins d'adolescents, moins de jeunes. Comme quoi, il est utile d'accueillir des réfugiés, d'où qu'ils viennent, de la même manière que la France a accueilli, entre autres, par le passé des Italiens, des Polonais, des Russes, des asiatiques (boat-people) fuyant la misère, souvent des régimes politiques inhumains ou simplement désireux de vivre notre culture.



Commentaire de GEGE 15/10/2018 21:34:30

1800 personnes qui signent dans une ville de 30.000 habitants : une petition (dont la précision est controlee par qui ?) de 1800 votes est donc forcément plus forte qu'un vote démocratique qui a élu des conseillers départementaux ???



Commentaire de Que fait la deputee 16/10/2018 15:14:01

Madame la députée, vous qui aimez donner des pommes aux enfants dans les ecoles... que faites vous? Que dites vous? Rien. Aucun positionnement... nada... Votre poid est si minuscule que vous n avez aucun.interet à essayer de faire quoi que ce soit... Défendre son territoire c est aussi défendre sa réussite scolaire... Mais votre électorat doit se situer dans le prive... bon courage pour la suite car les foires aux saucisses ne suffiront pas... Les saumurois sauront vous le rappeler....



Commentaire de Gerard Lambert 16/10/2018 19:32:10

A Que fait la députée .
Avant de qualifier notre Députée de n'avoir( aucun intérêt) vérifiez vos dires car Mme St Paul s'est exprimée sur ce sujet ,elle ne peut comme le Maire de Saumur intervenir car tout dépend du Département ,quelques cours d'éducation civique vous ferais le plus grand bien pour savoir et comprendre qui fait quoi dans le mille feuilles de notre pays.



Commentaire de A GEGE 16/10/2018 20:03:42

1800 en deux jours.. SANS MOYENS FINANCIERS, juste quelques parents...

La mobilisation continue..
Les nombreuses pages de pétition ont été envoyées à tous nos conseillers départementaux...




Commentaire de Récupération politique 17/10/2018 09:06:01

Mr Goulet aurait été président du conseil départemental, qu'aurait il fait ? La même chose qu'il a fait (avec JMM) aux écoles publiques saumuroises depuis qu'ils sont aux affaires ! C'est à dire : gérer l'argent public au mieux en prenant en compte une démographie baissante et un taux d'occupation de certaines écoles trop faible. Ils ont donc fermé des établissements (Dolmen de Bagneux par exemple) et restructurer. Alors que Mr Goulet arrête de se bomber le torse en disant aux parents/enseignants de Yolnade d'Anjou qui sont justement mécontents :"C'est pas moi c'est les autres (les méchants conseillers départementaux Damas/Hamon qui m'ont battu de 4 voix) !" .... Ceci n'est qu'une posture politicienne pour récupérer les mécontents et se les mettre dans la poche pour les municipales à venir...



Commentaire de à GEGE 17/10/2018 10:43:21

un grand bonjour à la critique facile mais qui ne s'est pas bougé le cul pour autant !!!!!! 1800 votes c'est déjà très bien et on continu, donc au lieu de juger ! foncer ! et venez nous aider !!!!!!!


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI