Saumurois. Les agriculteurs demandent aux montgolfières de respecter les cultures

La tension monte entre le syndicat des Agriculteurs, la FDSEA (Fédération départementale des syndicats et exploitants agricoles) et les sociétés d'exploitation de vols en montgolfières. Interpelé par des agriculteurs du secteur de Doué-en-Anjou et de Montreuil-Bellay, le syndicat demande une rencontre.


Le propre d'une montgolfière est de voler au gré du vent... Le problème est que l'atterrissage lui aussi est aléatoire. L'engouement populaire et la météo clémente ont permis aux montgolfières d'effectuer de nombreux vols cet été. Des agriculteurs déplorent plusieurs atterrissages dans des parcelles en culture de blé ou de tournesol prêtes à être récoltées. La FDSEA s'est emparée du sujet et a adressé un courrier aux compagnies de montgolfières pour trouver un accord.


Article du 20 octobre 2018 I Catégorie : Vie de la cité

 


5 commentaires :


Commentaire de annkidout 21/10/2018 09:28:45

Décidément, les exploitants de montgolfières se croient tout permis : voler trop bas au risque d'accrocher une toiture, détruire des récoltes !!!



Commentaire de Adieu Finesse 21/10/2018 11:24:53

Et la population Française demande aux agriculteurs de respecter l'environnement...



Commentaire de matjac 21/10/2018 14:37:08

L'agriculteur na qu'a envoyer la facture a l'exploitant de la montgolfière qui doit être assurer



Commentaire de Mad 22/10/2018 00:40:06

Mais n'importe quoi ! On en vient maintenant à accuser les montgolfières au lieu de s'occuper du climat. Je n'en peux plus !! Si vos récoltes sont merdiques, faut peut-être se poser les grandes questions au lieu de trouver un coupable idéal !



Commentaire de @Mad 22/10/2018 09:58:28

Je ne suis pas agriculteur mais je pense que le jour où une tierce personne viendra détruire votre travail vous adopterez un tout autre discours.
Soyez sérieux 30 secondes. Votre commentaire est affligeant.



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI