Le Kiosque Info
pub
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



TER à hydrogène : les Régions doivent se prononcer

Le député de la Gironde Benoit Simian a remis le 22 novembre dernier les conclusions de sa mission sur le verdissement du parc ferroviaire, qui examine en particulier la possible mise en place de train à hydrogène pour l’offre TER à l’horizon 2022. Les Régions se réjouissent de la remise de ce rapport, qui va alimenter les réflexions en cours pour améliorer le bilan carbone du transport ferroviaire.


Aujourd’hui, seulement 56% des TER circulent sur des lignes électrifiées en France. Le train à hydrogène est l’une des options qui permettra de sortir du diesel et d’améliorer le bilan carbone du transport ferroviaire.
Ce saut technologique est stratégique pour les Régions, autorités organisatrices de transport de plein exercice dont le rôle doit encore être renforcé par la prochaine loi d’orientation sur les mobilités (LOM). Le verdissement des TER constitue aussi un enjeu essentiel dans le cadre de l’ouverture à la concurrence des lignes régionales à partir de 2019.

Les régions associées

Régions de France a donc été associé tout au long des travaux du député Simian. Les Régions ont en particulier pu identifier un certain nombre de lignes qui pourraient accueillir les premiers trains hydrogène (carte ci-dessous). Dans la foulée de la remise de ce rapport, SNCF et les Régions doivent tenir en ce début décembre une réunion commune, en présence d’Alstom et du député Simian. Cette réunion sera l’occasion pour les Régions qui le souhaitent de s’engager dans l’expérimentation du train à hydrogène dès 2022, en suivant les préconisations du rapport.





Article du 04 décembre 2018 I Catégorie : Vie de la cité

 


6 commentaires :


Commentaire de Superdeg 04/12/2018 17:53:52

Comment on fait l'hydrogène? Est-ce polluant?



Commentaire de Cours de rattrapage pour Superdeg 04/12/2018 18:10:21

L’électrolyse de l’eau :
Le courant électrique dissocie la molécule d'eau (H2O) en ions hydroxyde (HO) et hydrogène H+ : dans la cellule électrolytique, les ions hydrogène acceptent des électrons à la cathode dans une réaction d'oxydoréduction en formant du dihydrogène gazeux (H2), selon la réaction de réduction

{displaystyle mathrm {2H^{+}+2e^{-}rightarrow H_{2}(g)} }



Commentaire de J'aime 04/12/2018 19:34:02

Ce cours de rattrapage est excellent et instructif. J'aime bien.



Commentaire de Fleur 04/12/2018 21:42:08

Je pense que là ça ne va pas être possible ou il y en a qui vont finir comme le DG de Tata Motors....Il y a les lobbys des chasseurs, les lobbys des labos ET les lobbys de l'Or noir.



Commentaire de loulou 05/12/2018 13:05:04

il faut donc de l'électricité, comment est elle produite? nucléaire ,charbon ,climatique



Commentaire de Cours de rattrapage 05/12/2018 14:06:38

...ou on pédale ... avec une dynamo .... sinon éolien, hydraulique, hydraulien, nucléaire, pétrole, solaire ...


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI