Saumur. La jeune auteure Alex Bocat présente « À chacun son espoir... »

Professeure de fitness depuis 4 ans, Alex Bocat a découvert « cette joie de pouvoir procurer un sentiment de légèreté dans la vie d'autrui et de faire naître le sourire sur chaque individu. Un bonheur absolu ». Aujourd'hui, à 25 ans, c'est ce qu'elle souhaite réussir à faire à travers l'écriture. Pour ce faire, elle sort « À chacun son espoir... », un recueil de textes reprenant différentes situations difficiles, mais avec toujours un message d'espoir. Il est basé sur de l'expérience, d'observations, mais également de témoignages.


Sous son nom d'auteure Alex Bocat, la jeune femme a participé à son tout premier salon du livre ce dimanche 25 novembre 2018, à Brézé. Née à Châteauroux, Alex Bocat a passé 23 ans de sa vie à visiter son Berry d'origine. « Maintenant, voilà 2 ans que je me promène dans les rues saumuroises », se réjouit-elle. À seulement 25 ans, elle vient de publier son premier livre, titré « À chacun son espoir... ».

« Faire naître des sourires grâce à l'espoir »

« À chacun son espoir... » est un recueil de textes issus d'observations, d'expériences, mais aussi de témoignages. L'ouvrage comporte 48 textes avec 48 citations... Chaque individu a le temps de se reconnaître, car chaque épreuve de la vie y est évoquée : amour, adultère, amitié, drogue, alcool, maladie, suicide, combat, solitude, abandon, etc. « Faire naître des sourires grâce à l'espoir de chaque personne. Voilà mon objectif ultime », explique la jeune auteure. Voici le résumé de son œuvre : « Il y a une chose que je me dois de vous dire absolument. Quelque chose dont je suis certaine. On ne se relève pas sans espoir. Sans cette envie de mettre un pas devant l'autre. Promettez-moi ou bien promettez-vous, s'il vous plaît, de regarder au plus profond de votre âme pour retrouver cet espoir lorsque vous arriverez dans une sombre période de votre vie. La vie n'a de sens que parce qu'elle a un début et une fin alors foncez, même si vous échouez... Vous pourrez toujours recommencer, car tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir... », selon l'expression.

La solitude, l'un des grands maux de nos jours

Alex Bocat nous explique son travail d'auteure. Comment a-t-elle fait pour recueillir les 48 citations du livre « À chacun son espoir... » ? « Les gens m'écrivent sur ma page Facebook ou Instagram « Alex Bocat » ou sur mon mail alexbocat@outlook.com en me racontant un bout de leur vie, un moment difficile, et je me permets de leur écrire un texte pour leur remonter le moral et pour qu'ils se sentent moins seuls, car c'est ça le gros problème de nos jours : tout le monde se sent seul et isolé ». Depuis peu, la jeune femme écrit également des articles, bénévolement, pour le webzine d'une association située sur Paris : Belle ô Pluri'Elle, également présente sur les réseaux sociaux, notamment sur Facebook et sur Instagram. « C'est une association qui a pour objectif de valoriser l'essence féminine, pour que chaque femme se sente belle et non écartée... », précise Alex Bocat. La jeune femme sera d'ailleurs en dédicace le dimanche 16 décembre 2018 au prochain Salon du livre chez la Maison Ackerman, à Saint-Hilaire-Saint-Florent (Saumur).


Article du 26 novembre 2018 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI