Téléthon : Une famille allonnaise partage son histoire

Les 7 et 8 décembre prochain, place au Téléthon. Et à l'initiative de l'AFM-Téléthon des Pays de la Loire, aujourd’hui, ces familles qui refusent la fatalité ont eu l’occasion d’accueillir chez eux un artiste ou partagent tout simplement leur histoire. Rencontre avec la famille d'Anaël, résidant à Allonnes.


Ils ont été les pionniers des essais de thérapies innovantes, ils ont l’espoir de guérir car leur maladie a été traitée avec succès par thérapie génique, ils ont la chance d’une nouvelle vie grâce à un diagnostic qui ouvre la porte des traitements, ils vivent leur vie comme ils l’entendent, ils ne lâchent jamais rien dans leur combat contre la maladie ...

Anaël , l'espoir en la recherche...

Anaël est atteint de myopathie de Duchenne, une maladie évolutive qui le prive peu à peu de ses muscles. En 2014, parce qu’Anaël a de plus en plus de mal à marcher, ses parents décident de consulter et d’analyses en examens, le diagnostic finit par tomber. « L’annonce du diagnostic a été extraordinaire au sens premier du terme: on apprend la maladie de notre fils et le même soir, un ami nous alerte sur un article dans un journal montrant une avancée dans la myopathie de Duchenne. On est sorti avec un coup de massue énorme et en même temps, on est frappés par l’espoir. S’il était né 10 ans plus tôt, nous n’aurions pas vécu les choses de la même manière. Ce travail de 30 ans, qui en même temps à commencer à Angers, c’est l’espoir d’un bel avenir pour notre fils, malgré tout ». Alors, la famille s’engage dans le combat pour contrer la maladie, rejoint très rapidement les rangs de l’AFM-Téléthon comme bénévoles dans la délégation AFM-Téléthon du Maine et Loire, et le Téléthon sur leur commune : « On s’est senti accueillis, soutenus, en famille et on a souhaité rejoindre le mouvement, contribuer à faire avancer les choses, pour la vie de nos enfants.»


Article du 03 décembre 2018 I Catégorie : Vie de la cité

 


1 commentaire :


Commentaire de Elise et Benjamin 05/12/2018 08:08:33

Parents d'Anaël, nous souhaitons compléter l'article en disant que sans cet élan de bénévoles et de générosité chaque année pour le Téléthon nous ne pourrions aujourd'hui avoir cette foi dans le futur.
Nous sommes sensibilisés par les évenements qui touchent le pouvoir d'achat aujourd'hui et la mobilisation pour remettre l'humain au coeur de notre société. Les manifestations du Télethon sont, aussi ce we, nous endosserons une écharpe jaune comme beaucoup, ce jaune qui est la couleur de la souffrance mais aussi la couleur de l'espoir.
Notre fils est aux portes d'un traitement mais sans v



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI