Saumur. Châteaux d'eau : Le démontage des antennes, seulement

Dans le cadre de la modernisation du réseau d'eau potable sur Saumur, une nouvelle station a vu le jour sur les hauts de la Ville, face à la montée du Petit-Puy. La question était de savoir ce qu'allaient devenir les mythiques châteaux d'eau. Aujourd'hui, un chantier est en cours. Mais il s'agit juste du démontage des antennes de téléphonies et radio qui y sont fixées.


L'usine de production des eaux de Saumur présentait des problèmes de sécurité, de fiabilité et de performance. Alors, Saumur Agglo, gestionnaire en matière d'eau et d'assainissement sur le territoire, en a construit une nouvelle sur le site du Perreau en haut de la rue chèvre, à proximité du centre hospitalier de Saumur (relire notre article du 30/11/2014).

Eau de meilleure qualité pour 30 000 foyers

Cette nouvelle usine, dont le chantier a démarré en 2013 et fut livré en 2015, dispose de nouveaux réservoirs d’une capacité totale de 8 500 m3. Elle permet de fournir une eau de meilleure qualité à près de 30 000 foyers. Cette performance a été possible grâce à de nouveaux procédés :
- la décantation à lit de charbon actif en poudre-lit pulsé pour l'abattement des pesticides et de la matière organique.
- la désinfection au chlore et aux ultraviolets.
La nouvelle filière dispose également d’étages de traitement supplémentaires, fiables et sécurisés, qui permettent de produire de l’eau traitée d’excellente qualité.



Opérationnelle donc depuis 2015, la nouvelle usine n'avait plus besoin des deux châteaux d'eau à proximité. « Les deux ouvrages qui culminent à 30 mètres de haut devraient être détruits », expliquait alors Saumur Agglo : « La destruction prévue est programmée en 2017. Les études doivent être lancées. Le budget sera de 200 à 300 000 euros. Pour le moment, nous laissons le temps aux locataires du site qui ont implanté des antennes de radio ou de téléphonie pour trouver une solution de remplacement » (notre article du 21/03/2016). Pour rappel, leur avenir avait été la cible de notre poisson d'avril, en 2013 (relire notre article « Le château d'eau de Saumur va devenir un hôtel de luxe »).

Pas un chantier prioritaire

Nous sommes proches de 2019 et à ce jour, rien n'est abouti. « Pour le moment, rien n'est acté », précise-t-on à l'agglo saumuroise, « Il s'agit en effet juste du démontage des antennes SFR et autres. Pour ce qui est du reste, il n'y a rien d'urgent. Il y a des chantiers plus prioritaires ». Et puis après tout, ce n'est pas si moche et appartient au paysage saumurois depuis des décennies...


Article du 03 décembre 2018 I Catégorie : Vie de la cité

 


1 commentaire :


Commentaire de Claude 04/12/2018 09:43:36

Meilleur qualité mais l'odeur de chlore est toujours la et le calcaire existe qui avais pas dans les années 80



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI