Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Longué-Jumelles. Anjou Électronique célèbre son histoire et prépare « l'usine du futur »

L'usine Anjou Électronique, située à Longué-Jumelles, célèbre cette année ses 40 ans d'existence. Forte de 190 salariés et d'un chiffre d'affaires de 14 millions d'euros (en croissance de 5%), elle entend poursuivre son développement en 2019, tant sur le plan technologique que celui des ressources humaines. Pour Arnaud Goulet, directeur général de l'entreprise, Anjou Électronique est « l'exemple de l'usine 4.0. incrémentale* ».

Filiale du champion industriel français AMETRA, l'usine Anjou Électronique de Longué-Jumelles, spécialiste de l'intégration électrique et électronique, fête ses 40 ans


ArianeGroup, Zodiac Aerospace, Thales, Airbus, Liebherr, Safran, Matra, Dassault, MBDA... Depuis 40 ans, Anjou Électronique, filiale du groupe AMETRA, conçoit et intègre des éléments mécaniques, électriques et électroniques pour de grands donneurs d'ordres de l'aéronautique, la Défense, de l'énergie, du ferroviaire ou encore du médical. « Des ensembles câblés conçus sur-mesure, de très haute précision, destinés à être intégrés dans des équipements critiques comme le radar ou les commandes de vol du Rafale, par exemple », précise Arnaud Goulet, DG de l'entreprise.

120 000 euros dans des outils numériques

Afin de répondre aux mutations du marché et aux nouvelles exigences de ses clients concernant les temps de cycles de production notamment, Anjou Électronique a investi ces deux dernières années 120 000 euros dans des outils numériques, destinés à faciliter le quotidien des Compagnons et réaliser des gains de productivité et de compétitivité. « 80 écrans ont été déployés dans l'usine, ainsi qu'une imprimante 3D pour faciliter le travail des opérateurs, indique Arnaud Goulet. Il s'agit d'une première approche pragmatique concernant la digitalisation de notre usine. L'implémentation de ces premières briques de digitalisation a pour objectif d'apporter des résultats rapides, tant sur la mise à jour documentaire et l'accessibilité de l'information technique que sur le raccourcissement des délais de réalisation d'outillages et de prototypes produits ». Anjou Électronique continuera d'investir dans les nouvelles technologies, « tout en gardant en ligne de mire la maîtrise des coûts et le bien-être des salariés », assure le directeur général, pour porter des projets industriels de grande envergure dans l'hexagone, mais également à l'international, en Inde notamment, dès l'année prochaine.

Main tendue vers les demandeurs d'emploi


« Développer l'attractivité de l'industrie fait partie de l'ADN d'AMETRA », affirme quant à elle Anne-Charlotte Fredenucci, PDG du groupe. AMETRA participe à « des sessions d'informations auprès des jeunes, des actions caritatives, des salons et événements dédiés à l'emploi et l'industrie et développe des partenariats », poursuit la présidente d'Anjou Électronique, récente lauréate de la 6e édition des « Trophées de l'Aéronautique-La Tribune » dans la catégorie « Manager de l'année », récompensant « un(e) dirigeant(e) dont l'action a conduit l'entreprise au succès » (relire). En 2018, Anjou Électronique a notamment entrepris un partenariat avec le Pôle emploi de Saumur et l'agence d'intérim Partnaire pour une session « afterwork » par exemple (relire), afin de donner à des demandeurs d'emploi des formations qualifiantes en interne. « Nous proposons des formations indemnisées par Pôle emploi, à hauteur de 400 heures sur 3 mois, qui débouche ensuite sur des contrats de travail, afin de pallier le manque de formation académique en câblage, rappelle Arnaud Goulet. Prendre le temps de former nos nouveaux collaborateurs en interne, c'est assurer la continuité de notre savoir-faire reconnu sur le marché industriel ».

Objectif 2019 : recruter 20 collaborateurs

L'usine Anjou Électronique, implantée dans la zone industrielle de la Métairie à Longué-Jumelles, a notamment été récompensée cette année par ArianeGroup pour l'excellence de ses prestations. En 2019, l'entreprise saumuroise a l'ambition de recruter 20 nouveaux collaborateurs pour accompagner sa croissance. « Nous sommes fiers de célébrer les 40 ans de l'usine, qui porte des valeurs humaines et d'innovation pour faire avancer l'industrie française, indique Anne-Charlotte Fredenucci. Attirer de nouveaux talents est l'un des défis de la French Fab. Nous lançons dès à présent notre appel au recrutement pour perpétuer l'esprit et le savoir-faire d'Anjou Électronique, accompagner notre croissance et préparer l'usine 4.0 de demain ! »

* L'adjectif incrémental est généralement utilisé par les informaticiens pour décrire un ajout par palier, petit à petit, afin d'être certain que chaque valeur ajoutée apporte une amélioration sans créer de dysfonctionnement. Exemple : Les derniers ajouts incrémentaux ont bien fonctionné.


Article du 04 décembre 2018 I Catégorie : Vie de la cité

 


1 commentaire :


Commentaire de hugues g 04/12/2018 12:53:36

Et tout cela grace a qui ?mr mortier.


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI