Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgueil
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


Edito de Michel Choupauvert : Yolande d'Anjou gagne au milieu des jaunes

Ce fut un cruel dilemme cette semaine pour les citoyens raisonnables. Soit d'un côté être partisan du désordre et des casseurs ou soit être béni-oui-oui des décisions sur la taxation sur les carburants... Heureusement, le président a ouvert la fenêtre de sa tour d'ivoire et a entendu ce que la rue lui expliquait. A Saumur, c'est un peu pareil, pour le collège Yolande d'Anjou, le département accepte de réfléchir avant de le fermer on dirait...


C'est un sujet récurent dans le Saumurois depuis le mois d'octobre : la fermeture d'un collège. Le principe est simple, à Saumur, la démographie n'est pas galopante et les collèges ne sont pas pleins. Donc, il faut en fermer un. Rien de plus mathématique et logique. Et calculette en main, les techniciens du département n'ont pas fait de quartier. La décision géographique s'est faite à la serpe africaine au milieu d'une délibération obscure du Conseil Départemental... Ce sera Yolande d'Anjou, le collège historique à cheval entre le centre-ville et un quartier populaire.

Le bon choix ?

Je fais partie de ceux qui ont pensé que ce n'était pas un bon choix (relire ici et ici.) Essentiellement pour des raisons de mixité sociale. Pour moi, en faisant ça, on allait concentrer, à terme, les jeunes des deux quartiers difficiles, Yolande d'Anjou dans les Hauts Quartiers et Pierre Mendès France au Chemin Vert, au même endroit.

La raison l'a emporté ?

On a la chance, finalement, en France, d'avoir des politiques qui écoutent. Le président du département Gillet en fait partie. Il aurait décidé, un peu sous la pression de l'État d'un moratoire d'un an avant la fermeture. Tant mieux, c'est une bonne nouvelle que ses équipes prennent le temps de la réflexion et des conséquences sociales de la fermeture d'un collège dans un quartier difficile. Lui qui se plaint d'être toujours bourse déliée pour financer le RSA, c'est peut-être une bonne idée de mesurer les conséquences de la fermeture pour ses futurs investissements en RSA.

Et s'il fallait en fermer un ?

Et s'il fallait en fermer un pour des raisons économiques ? Est-ce que c'est celui-ci ? Ce fut l'objet d'une discussion sur le sujet avec un Conseiller Départemental qui n'apprécierait pas que je le cite. Il avait lu mes propos dans mes deux éditos sur le sujet et ne les désapprouvait pas totalement, mais me rappelait à la raison économique avant de conclure : "Je ne crois pas que ce soit Yolande d'Anjou qu'il faille fermer. Pierre Mendès France, ce serait plus raisonnable, mais là, ce n'est pas possible. C'est un quartier prioritaire."

Ah bah si ce n'est pas politiquement correct alors...

Michel Choupauvert


Article du 08 décembre 2018 I Catégorie : Vie de la cité

 


8 commentaires :


Commentaire de Hervé 08/12/2018 13:40:25

Gillet qui écoute? non mais c'est une bonne blague, s'il cède c'est qu'on lui tord le bras..... et fort. Gillet et son équipe sont des incompétents, ils suffit de les avoir rencontrés au moins une fois pour tout de suite le voir, leurs décisions sont prise à l’emporte pièce et de façon unilatérale.

Il est bizarre qu'à chaque fois que Gillet décide de quelque chose, le confessionnel n'est jamais loin, que ce soit pour Yolande d'Anjou ou les Tourelles.



Commentaire de grr 08/12/2018 19:39:07

nous avons été obligés de retirer notre fille du collège Yolande d'Anjou pour sa sécurité… Merci pour la mixité, mais elle l'a payé cher…..
Qui veut aborder cet aspect du problème?
Et merci à St Louis qui ne l'a pas accueillie…. limite de non assistance à personne en danger



Commentaire de Francis Prior 09/12/2018 10:11:13

Ah la la monsieur Chaupouvert vous faites vraiment dans le simplisme, d'un côté les casseurs, de l'autre les bénis oui oui, d'un côté les technocrates de l'autre la bonne vieille sagesse populaire!!!! Et si c'était un tout petit plus compliqué, si chacun et chacune vivions dans un océan de contradictions conscientes ou moins conscientes, et si chacun s'efforçait de faire pour le mieux avec le temps qui est le sien et qui n'est pas tout à fait celui des autres ou plus long ou plus court.
La pédagogie ce n'est pas la caricature, c'est expliquer et réexpliquer encore en prenant des angles de vue différents. En l’occurrence, le dialogue a eu lieu pour le collège. Le temps gagné avant la fermeture pourra être mis à profit pour mieux comprendre les enjeux actuels et futurs dont la mixité sociale, et vous avez raison, est un élément majeur. Comme l'est aussi la bonne utilisation des deniers publics, comme l'est aussi la responsabilité des parents dans l'éducation, notamment morale, des enfants.



Commentaire de Cheribibi 09/12/2018 10:34:22

Pour qu elle raison de securite avez vous retirer votre fille du collegue ?



Commentaire de Yolande à mr Prior 09/12/2018 12:14:49

Ah Mr Prior, comment pouvez vous dire qu'il y a eu dialogue pour le collège, une conversation autour de la machine à café n'est pas un dialogue.
Et puis nous sommes pile poil dans une décision technocratique, on part d'une étude aux résultats plus que discutable, les chiffres sont faux, et ça a été prouvé au CD, ensuite on décide unilatéralement de fermer. Quand on parle uniquement de chiffres et études et non de qualité d'éducation, ça n'est pas uniquement technocratique
Où y a t'il eu dialogue? Vous allez pas dire que le semblant de discussion avec la mairie est un dialogue ? C'est au mieux une vaste fumisterie, au pire un scandale d'argent foutu en l'air pour faire une étude qui... de toute façon n'aurait pas été retenu.
Pour avoir fait quelques réunions sur ce sujet, on voit bien que c'est un gros foutage de gueule en bon et dû forme où rien n'est réfléchit et pensé, on ne sait rien de rien, et on se demande comment fusionner 2 collèges alors que c'est quand même une question qu'il aurait fallu se poser avant.
La conseillère Brichet, au delà du fait qu'elle est particulièrement méprisante presque autant que Gillet, ne sait rien, ni le quoi, ni le comment et encore moins le pourquoi, elle sait qu'une chose c'est qu'elle doit faire des réunions inutiles qui donnent le sentiment de consulter les autres.



Commentaire de Doly Prane 09/12/2018 16:06:54

Effectivement Herve vous avez raison Mr Gilet n'écoute absolument rien ni personne et il faut lui tordre très fortement le bras pour obtenir qu'il lâche quelques feuilles du dossier. Nous avons également des conseillers départementaux qui attendent un courrier du Dasen pour pouvoir.voter .... Pour la fermeture du collège Yolande d'Anjou ! Un des deux conseillers est prof à St Louis ... Un responsable du diocèse catholique angevin a chaque réunion décisionnaire ... Et des gens sympathiques a souhaits qui valident les 10% de soutien aux écoles catholiques alors qu'il n'y aucune obligation de verser un seul centime.Sans doute en guise de remerciements le collège public est virer du centre ville.Voilà la réalité de la Saga qui s'annonce : Chronique d'un suicide politique COLLECTIF .



Commentaire de grr 09/12/2018 20:33:37

àcheribibi:

nous l'avons retirée car poursuivie par certains mâles extérieurs au collège, futurs délinquants malheureusement sans doute, et doublé de la jalousie de leurs petites copines collégiennes elles mais ayant beaucoup redoublé…. les équipes pédagogiques n'ont rien voulu faire, "c'est à l'extérieur" (faux) sans doute par peur...
Mais elle a vécu beaucoup de pression, de menaces pendant des semaines, sans avoir rien demandé, et sans aide
Saint Louis n'a pas voulu nous aider, çà reste aussi un peu en travers de la gorge (bon côté catholique! aide à son prochain!)



Commentaire de Éloi 1905 10/12/2018 12:50:28

Déçu de la politique des dirigeants (qui ont fait du gras) depuis les années 80 du siècle précédent.
Tout a été fait pour ''déporter'' les jeunes gens vers les établissements privés catholiques ! Si c'est pas beau de la part des Initiés de la Droite comme de la GAuhe. Et qui est gagnant (e) dans tout ça ? Devinez, jouez et vous gagnerez un voyage en Patriotie !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI