Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Saumur. 13 ans après, l'écrivain Pierre Creet réédite son roman La grenouille jaune

Pierre Creet, « l’écrivain qui dérange, mais qui gagne à être lu », est de retour avec La grenouille jaune. Un livre « enfin réédité ! », comme il est mentionné sur la couverture puisqu'il était sorti la première fois en 2005, mais la maison d'édition Au Fil des Mots, située à Saumur, avait fait faillite. Ce n'était que partie remise : 13 ans après, le roman va enfin connaître une parution digne de ce nom. Avant celle-ci, Pierre Creet sera en dédicaces à l'espace culturel Leclerc Saumur, le samedi 22 décembre 2018 (9h30-19h30).

Pierre Creet et son roman La grenouille jaune, dont la couverture est illustrée par Elisabeth Von Wrede, comme ce fut le cas pour ses 3 autres livres de la collection Jusqu’où...


Résolument tournée vers le Saumurois, l'histoire emprunte des noms d'usage de villes et communes du territoire : Belrives pour Saumur, Bagne pour Bagneux ou encore Lonnes pour Allonnes. Pierre Creet l'assure : avec La grenouille jaune, il livre un roman à suspens. L'auteur va même plus loin : « Un suspens garanti et imparable du début à la fin ! »

Un roman « enfin réédité ! », 13 ans après


Écrit en 2004, l'ouvrage est paru pour la première fois en 2005 chez Au Fil des Mots, une petite maison d'édition située dans le quartier du Chemin-Vert, à Saumur. Malheureusement pour Pierre Creet, son bouquin va connaître une courte histoire. Seulement quelques jours après sa sortie, l’éditrice fait faillite. Au final, l'auteur ne vendra qu'environ 50 exemplaires de La grenouille jaune. Si la pilule fut difficile à avaler, l'écrivain tourangeau-saumurois est aujourd'hui très confiant en l'avenir de son roman.

Retours très positifs des quelques lecteurs


Si Pierre Creet est aussi affirmatif en annonçant un « suspens garanti », c'est parce que les retours sont bons : « Lorsque je suis en dédicaces pour d'autres romans de la collection, on me parle souvent de La grenouille jaune... à ma grande surprise puisque je n'en ai vendu qu'une cinquantaine ! Dernièrement, une lectrice que je ne connaissais pas m'a expliqué, au moment d'une séance à Saint-Cyr-sur-Loire, qu'une de ses amies lui avait parlé du bouquin. Elle l'a lu et m'a dit qu'il était formidable et que je devais le rééditer. Ce que j'ai fait ! » Et ce ne fut pas une mince affaire pour Pierre Creet. Il y a une petite quinzaine d'années, les sauvegardes numériques étaient rares. « J'ai réécrit entièrement les 300 pages du livre, à la main », indique-t-il. Malgré ce travail laborieux, l'auteur n'a pas augmenté le prix de vente de son livre. Il l'a même diminué, en passant de 14,50 à 14 euros. « Vous ne m’en voudrez pas j’espère ! », sourit-il à ses lecteurs.

Nota Bene : Pour en savoir davantage sur l'histoire de la réédition de l'ouvrage, cliquez ici.

Sur la ligne entre le surréaliste et le crédible

L’histoire de ce roman « qu’une fois commencé, vous ne lâcherez plus ! », se déroule sur les coteaux et caves troglodytiques des bords de Loire, que l’auteur connaît bien. Dans nos vies, nous voulons être heureux, vivre au mieux, quoi de plus normal. Chacun souhaite sa part de Bien au-delà du Mal et aspire à une vie meilleure, c’est évident, n’est-ce pas ?

C’est ce que pensent aussi les âmes pures des deux héroïnes hors du commun : ainsi, Dominique dite Marie-Do, 18 ans, recherche le bien de sa famille… et Brigitte Histre idéalise toujours le « Peace and Love » de sa période hippie… Nul doute que les deux rêvent, chacune à sa façon, d’un monde beau, et c’est louable.

Le problème est que le mieux est souvent l’ennemi du bien, et lorsque les aventures extraordinaires de ces deux femmes déconcertantes vont se croiser dans ce roman complet, l’impensable qui n’était pas convié à la fête vous entraînera au bout des illusions humaines, en un suspense psychologique inoubliable… Ou : Jusqu’où peut-on aller (ou pas) pour faire le bien ?

Quant à l’auteur, Pierre Creet, il vous offre, comme il est indiqué en 4e de couverture, « un réel plaisir de lire, captivant ses lecteurs(rices) avec des romans passionnants aux personnages vraiment étonnants, dérangeants souvent… toujours placés dans des situations fortes, et inattendues… Mais, lui, reste très sensible, humain, et on le sent au fil des pages. C’est ce contraste singulier, qui lui est si particulièrement propre, s’ajoutant à son imagination naturellement débordante, qui crée toute la force et le charme original de ses romans ».

Infos pratiques : Édition : L'Oiseau Libre. Collection Jusqu’où... Illustration de couverture : Elisabeth Von Wrede. 300 pages. Tarif : 14 euros (TTC). Disponible en avant-première lors de la séance de dédicaces du samedi 22 décembre 2018, entre 9h30 et 13h et de 14h à 19h30, à l'espace culturel du centre Leclerc de Saumur, et bientôt disponible chez quelques autres commerçants.
Relire tous nos articles sur les ouvrages de Pierre Creet : Le Voyage, L'embarras et Le Pantin.


> Lire la suite de l'article en cliquant sur le PDF joint.

Article du 12 décembre 2018 I Catégorie : Culture

 


5 commentaires :


Commentaire de fred 12/12/2018 11:16:22

avec ou sans gilet pierrot



Commentaire de gérard c 12/12/2018 12:32:54

Ou alors pierre tu as peut etre abusé du ptit jaune pour partir dans un tel délire.



Commentaire de jiluque 14/12/2018 10:47:01

juste pour dire que le nom de Bagneux n'a rien à voir avec le mot bagne. Plutôt avec le mot Bain. Il y a eu des bains romains autrefois.
Voir :
https://www.ot-saumur.fr/BAGNEUX_a13029.html
toutes les villes portant ce nom ont eu des bains gallo-romains.
Bagneux n'est pas un bagne.



Commentaire de florent mureau 14/12/2018 12:48:33

a bagneux tres romain entre les bains romain ,néron

Néron (latin : IMPERATOR NERO CLAVDIVS CAESAR AVGVSTVS GERMANICVS), né Lucius Domitius Ahenobarbus le à Antium et mort le 1 à Rome. Il est le cinquième et dernier empereur romain de la dynastie Julio-Claudienne ; il régna de 54 à 68 (apr. J-C).
Il accède au trône le , à la mort de son grand-oncle et père adoptif Claude (Claudius), Empereur de Rome. En 66, il ajoute le titre Imperator à son nom. Il est dépossédé de son pouvoir en 68 et se suicide assisté de son scribe Épaphrodite.
Bien que Sénèque ait été son précepteur, on se souvient de lui comme d'un despote cruel, notamment pour avoir assassiné sa mère Agrippine en 59, et pour ses persécutions des chrétiens2. Il est célèbre pour avoir bâti la Domus Aurea, après l'incendie de Rome de juillet 64, et pour être un prince poète, chanteur et musicien, un grand organisateur de célébrations sportives et artistiques (les Neronia)3. Il est aussi un homme d'une ambition démesurée, ayant lutté de toutes ses forces contre l'immense conjuration politique dressée contre lui4. Certains historiens débattent de la folie, réelle ou mise en scène, de Néron5.



Commentaire de Pierre CREET 14/12/2018 14:42:17

Réponse à Jiluque de la part de l'auteur,
Bonjour et merci de ton commentaire.
Pour précision il n'est nulle part dans mon intention de fournir une étymologie quelconque à Bagne pour Bagneux, pour être clair " ça m'est venu comme ça " et, en ce cas, il n'y a pas plus à aller chercher... Par contre, le roman "La grenouille jaune" lui, est complet et fouillé : si le cœur t'en dit !
Bien cordialement,
Pierre CREET, l'écrivain qui dérange mais qui gagne à être lu.


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI