Premières rencontres de l’œnotourisme le 19 décembre à Terra Botanica

Philippe Chalopin, président d’Anjou Tourisme, vice-président du Département de Maine-et Loire et Denis Griffon, directeur d’Anjou Tourisme, ont le plaisir de vous convier aux premières rencontres de l’œnotourisme Anjou-Saumur, le mercredi 19 décembre à partir de 18h au centre d’affaires de Terra Botanica.

La Loire en troglo, une autre façon de découvrir les caves en Saumurois


Après les Assises du Tourisme en 2017, la filière oenotouristique est mise à l’honneur cette année en lien avec les nombreux partenaires de l’Anjou lors des premières Rencontres de l’œnotourisme. Depuis près de 2 ans, l’Agence départementale du Tourisme (Anjou tourisme) travaille à une stratégie marketing partagée sur cette filière, tant sur le plan touristique qu’économique.

Un enjeu de développement important

« L'année 2018 a été l'année de l'action. Il nous apparaît légitime de présenter aux acteurs l'avancée des travaux et de montrer que l'oenotourisme constitue pour le vignoble Anjou Saumur un enjeu de développement économique très important », précise Philippe Chalopin.
Lors de cette soirée, deux tables rondes mettront en exergue le réel potentiel de cette filière en Anjou. L’une portera sur « l’enjeu de développement économique sur le territoire », la seconde sur « les attentes des oenotouristes ». Par ailleurs, une vidéo permettra de présenter la carte des nouvelles « Routes des Vins » identifiées et signalisées sur le territoire. « Six routes
thématiques qui irriguent l’ensemble du vignoble de l'Anjou pour permettre de diffuser les flux touristiques et faire bénéficier les retombées économiques du territoire dans les zones rurales », ajoute Philippe Chalopin.

Hervé Novelli en guest star

Enfin, s’inscrivant dans une dynamique nationale par le biais d’Atout France, l’agence de développement touristique, ces premières rencontres permettront de saluer la reconnaissance de l’Etat pour l'ensemble de la destination viticole Anjou Saumur au label « Vignobles & Découvertes ». A cette occasion, Hervé Novelli, président du Conseil Supérieur de l’oenotourisme, l’autorité qui réunit les professionnels du Vin et du Tourisme pour définir la politique oenotouristique en France, viendra saluer cette démarche à l’égard de l’Anjou. Ministre du Tourisme de 2008 à 2010, il en profitera aussi pour présenter les 20 mesures préconisées pour booster l’oenotourisme. Et plus particulièrement en Anjou.

En chiffres, la filière oenotourisme en Anjou
Ce sont :
• 1 018 exploitations possédant au moins 1 ha de vigne en Anjou.
• 20 000 hectares (6% des surfaces agricoles du département) dont 18 500 en AOP (Appellation d’origine protégée), soit 87% de la surface viticole de l’Anjou.
• 27 AOP
• 124 caves touristiques labellisées en Val de Loire
• 275 professionnels labellisés « Vignobles & Découvertes »
• 407 000 visiteurs ont franchi les portes des domaines dans le vignoble Anjou Saumur
• 33,4 millions d’euros de chiffre d’affaires, soit 44% du total réalisé à l’échelle du Val de Loire


Article du 13 décembre 2018 I Catégorie : Vie de la cité

 


1 commentaire :


Commentaire de Jean 18/12/2018 17:44:04

On est content que Terra "Botanica" se rappelle que la vigne est un élément important de notre univers botanique angevin .
Cela n'apparaît pas clairement sur la communication de TB, voire pas du tout...cherchez l'erreur!



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI