Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgueil
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


Saumur Val de Loire. Budget primitif 2019 : maîtrise et équilibre

En cette dernière session du Conseil d'Agglo avant l'année 2019, les élus communautaires ont eu pour sujet principal l'adoption du Budget primitif 2019. Un budget de 120 millions d'euros (tous budgets confondus en fonctionnement et investissement) marqué par l'équilibre et la baisse de la dette. En voici une présentation... (en PDF à télécharger le budget complet).


« Avec tous budgets cumulés un montant de 120 millions d’euros inscrits au budget primitif 2019, notre volonté est de maîtriser les dépenses, notamment sur le budget principal. Mais aussi de calculer nos recettes avec un taux de progression raisonnable tout en mettant des moyens conséquents pour le développement économique » a introduit le président Marchand en session. « Et c’est oublier que nous avons des budgets annexes conséquents, notamment en matière de déchets (ndlr. près de 10 millions en 2019).
Dans le détail, le budget primitif (et ses annexes) pour l'exercice 2019 de Saumur Val de Loire s'élève à 79,8 millions d'euros en fonctionnement et 40 millions en investissements. Si l'on décortique en matière de dépenses, ce sont 42,6 millions d'euros inscrits au budget principal en fonctionnement et 17,7 millions en investissements. Concernant les budgets annexes (ceux qui génèrent des recettes propres), ce sont, toujours en dépenses :
- Collecte et traitement des déchets : 10,9 millions en fonctionnement et 0,6 million en investissement soit au global 11,5 millions d'euros
- Transports : 10,3 millions en fonctionnement et 0,5 million en investissement, soit au global 10,8 millions d'euros
- Lotissements – Zones d'activités : 1,7 million en fonctionnement et 1,3 million en investissements, soit au global 3 millions d'euros
- ORAC (Opérations de Revitalisation de l'Artisanat et du Commerce) : 0,05 million en fonctionnement et 0,05 million en investissement soit au global 0,1 million d'euros
- Eau potable : 7,6 millions en fonctionnement et 6,2 millions en investissements, soit au global 13,8 millions d'euros
- Assainissement : 5,9 millions en fonctionnement et 13,3 millions en investissement, soit au global 19,2 millions d'euros
- SPANC (Service Public d'Assainissement Non Collectif) : 0,2 million en fonctionnement et 0,005 million en investissement), soit au global 0,205 million d'euros
- Eaux pluviales : 0,5 million en fonctionnement et 0,2 million en investissement, soit au global 0,7 million d'euros.

Une hausse des dépenses en matière de développement économique


En matière de développement économique, le budget dépenses d'investissement est en hausse, à 1.3 million. Une explication simple : l'Agglo saumuroise a décidé de prendre désormais à sa charge l'aménagement de la zone de Méron, confiée jusqu'alors à la société ALTER. « Nous en avons décidé ainsi, car cette zone génère d'importants travaux (850 000 euros), notamment en matière de voirie ou encore d'assainissement. Or, jusqu'à présent nous financions les travaux et la livrions à la société ALTER (ancienne SODEMEL), toute cuite, afin qu'elle la commercialise. Désormais, nous avons décidé de passer en direct », explique Jean-Michel Marchand. « Par ailleurs, il ne faut pas oublier que l'agglo a récupéré, depuis son extension et au titre de sa compétence économique, toutes les zones artisanales des communes nouvellement intégrées à la grande agglo ».

Pas de hausse des impôts, hausse de la ligne transports, baisse de la dette

En matière de fiscalité, on note une augmentation de 1,5% des dépenses, mais sans pression fiscale supplémentaire sur les ménages. Ainsi, pour équilibrer le budget, recours a été fait à l'emprunt.
En matière de transports, on note une forte progression du budget. Une raison simple qui sera compensée ultérieurement : Désormais les transports ne sont plus de compétence départementale, mais régionale. Or à l'heure où le budget primitif a été élaboré, la convention entre le département et la région n'a pas encore été signée. « En attendant que la région nous reverse environ 50 000 euros, on a préféré provisionner », explique le président Marchand.
Enfin concernant la dette : « Preuve en est, s'il y avait besoin de prouver que nous avons fait du bon travail, elle baisse de 2 millions d'euros au titre du budget principal et de 3,7 millions sur l'ensemble des budgets ». Elle s'élève au 1er janvier 2019 à 44,134 millions d'euros, avec un temps de désendettement de 4 années, amenant une annuité de 5,234 millions d'euros. Elle est ainsi ramenée aujourd'hui à 192 euros par habitant, ce qui est nettement inférieur aux agglomérations de la même strate de population.

Unanimité

Au final le budget principal du budget primitif 2019, en fonctionnement et investissement a été voté à l’unanimité. Idem pour les budgets annexes. Le président Marchand a remercié les élus du travail effectué pour dans l’élaboration de ce budget « qui permet de continuer à investir et à tendre vers l’excellence en matière de service aux habitants sur l'ensemble du territoire. » Il a aussi salué la belle unanimité de l’assemblée, malgré quelques remarques que nous évoquerons ultérieurement.

En PDF à télécharger, le détail du budget primitif 2019.


> Lire la suite de l'article en cliquant sur le PDF joint.

Article du 13 décembre 2018 I Catégorie : Vie de la cité

 


6 commentaires :


Commentaire de Toto 13/12/2018 20:34:14

Budget pour l agriculture bio. L environnement... 3 euros!!! Faites des zones d activites bien betonnees. Des lotissements alors que dans tous les bourgs 20% des logements sont inhabites ou en ruine. On verra les inondations. Tempetes..... c est grave quand meme!



Commentaire de pito 13/12/2018 21:00:35

ils ont enfin compris que ce n'est pas le moment de procéder à la hausse d'impôt;Vous voyez qu'ils comprennent vite quand ils veulent!!



Commentaire de un citoyen 14/12/2018 07:35:27

voici un endroit ou faire des economies.suppression des indemnités des 17 ou 20 vice president ,tous maires avec deja des indemnités. saumur sera t'elle la ville qui montrera l exemple au reste du pays .J'en doute fortement car chacun accepte de faire des economies ,mais chez les autres.



Commentaire de N'importe quoi citoyen 14/12/2018 08:38:53

Etre maire ou président, cela représente des heures de travail et d'investissement. Etes-vous prêt à travailler gratuitement? Sinon vous pourriez peut-être être maire ou président bénévolement bien sûr...



Commentaire de e dubois. 14/12/2018 11:32:10

une partie des maires sont retraités donc ils percoivent deja une remuneration.a les ecouter ils sont la toujours pour le bien de la commune et de leurs administrés mais ???.Une indemnité de maire ,une de l'agglo .



Commentaire de Et alors e dubois 14/12/2018 13:50:49

Maintenant rien n'interdit à un retraité de travailler et d'être rémunéré. Bien sûr qu'ils sont utiles pour les administrés. Qui d'autres? Vous? Investissez-vous et on vous verra à l'oeuvre...


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI