Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgueil
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


Edito de Michel Choupauvert : Gilets jaune, agglo... Quel bazar, c’est trop...

Bon, elle n'est pas là, la légèreté pour les fêtes de fin d'année. Je n'ai pas souvenir d'avoir ressenti une telle pesanteur en attendant que le Père Noël ne descende dans ma cheminée. Même le fait que BFM diffuse la chanson de Bob Marley "I shot the Sheriff" en même temps que l'annonce de la mort Cherif Chekatt me faire rire jaune... Mais que se passe-t-il ? "Faut-il avoir souffert pour être heureux"... C'est la question que pose Edouard Baer. Pas faux...


Le matin, j'aime bien me réveiller en écoutant Edouard Baer sur Nova. C'est joli, poétique et plein de bon sens... Le petit billet que j'ai retrouvé, posté en juillet sur les raisons de "l'indicible douceur du Canada" raisonne et résonne particulièrement bien, je trouve, dans ces périodes agitées : "Faut-il avoir souffert pour être heureux"... Pourquoi nos cousins nord-américains y arriveraient mieux que nous ? Quel est ce travers que l'esprit français a développé ? Pourquoi ce manque d'écoute et de bienveillance collectif ? Pourquoi s'acharne-t-on à tout complexifier en créant des taxes, puis des dispositifs ? Pourquoi vouloir tout organiser à tout craint pour finir par s’empêtrer dans une horrible complexité administrative, comme le rappelle avec justesse le maire de la petite commune de Montsoreau, Gérard Persin, à l’agglo (relire ici).

En réécoutant Edouard Baer, je me demande si finalement, à la recherche du confort, nous n'avons pas assez souffert comme des enfants trop gâtés par notre État providence qui nous donne trop après nous avoir trop (?) pris...

Michel Choupauvert


Article du 15 décembre 2018 I Catégorie : Vie de la cité

 


12 commentaires :


Commentaire de Un peu de douceur et de réflexion 16/12/2018 08:33:51

Pour vivre heureux, il faut commencer par aimer ce que l'on a et non pas envier ce que les autres ont. Pour être heureux, il faut arrêter de se comparer aux autres. Celui qui se laisse submerger par des sentiments toxiques comme la haine, l'envie, la jalousie est malheureux. Trop souvent, des personnes rendent l'autre et la société responsables de leurs malheurs alors qu'elles ont créé elles-mêmes leur propre souffrance.
« Le bonheur n’est pas l’absence de souffrance. Le bonheur est inaccessible si nous croyons que l’atteindre signifie vivre dans un monde idéal sans imperfection, sans douleur, sans souffrances." "Etre heureux ne signifie pas que tout est parfait. Cela veut dire que avez décidé de regarder au-delà des imperfections." Aristote
Merci E.Baer et M.Choupauvert pour cette transmission.



Commentaire de je partage ce bon sens 16/12/2018 09:37:44

trop de gens cherchent dans l'autre le bonheur alors qu'il suffit simplement de vivre l'instant présent et de faire avec humilité et bienveillance , respecter l'autre , et se dire que demain est un autre jour et continuer à avancer sur cette planète si belle qu'il faut protéger.



Commentaire de Superdeg 16/12/2018 10:01:34

Après avoir souffert le bonheur n'a du tout la même saveur, il est décuplé



Commentaire de Nostromo 16/12/2018 10:42:24

Bien dit la douceur. Le bonheur est bien de se satisfaire de ce qu’on a.
La philosophie bouddhiste se base sur la recherche du bonheur. Cependant, elle ne peut être atteinte que si une personne réussit à surpasser l’illusion qui cache les vérités de ce monde, et le désir égotique qui cause la souffrance. Ainsi, Bouddha affirme que « par soi même, en vérité, est fait le mal. » Inversement, le bonheur vient de quatre faits qui sont appelés dans la philosophie bouddhiste les quatre sentiments pieux ou quatre incommensurables
La bienveillance universelle et la faculté de réussir à se dominer pour faire le discernement entre le bien et le mal.
Une grande compassion pour les autres.
L’équanimité, qui est un état de paix face à toute circonstance.



Commentaire de Malheurs aux B'abus 16/12/2018 11:17:25

Allez Monsieur Soupe aux Verts (ou Vers), souffrir pour être heureux cela s'appelle : la Résilience , chère à nos Pédopsychiâtres nationaux. Faites un tour des chanteurs, des artistes, des écrivains, qui ne réussit pas mieux que ceux dot l'enfance a été ''massacrée'' ?
Les Individus qui ont eu cette ''chance'' d'être mal-heureux n'attendaient rien de l'État soit disant Providence. Ils ont fait leur chemin malgré les embûches. Se sont forgé une vie exemplaire et ne se déguisent pas en Jaune !!! Oui les G.J. souffrent mais ils tombent entre les mains ''avides'' (avides de pouvoir!) des syndicats et des Partis Politiques. Ceux-ci seront leur perte ! Ils n'auront plus qu'à courir dans les prés...



Commentaire de Faluns d'Anjou 16/12/2018 17:12:39

Nous sommes tristes à l'approche de Noël car la réponse à la souffrance du peuple, c'est la milice qui fait couler le sang des Gilets jaunes pacifiques. "La Milice française, souvent appelée simplement la Milice, était une organisation politique et paramilitaire créée le 30 janvier 1943 par le régime de Vichy pour lutter contre la Résistance" (source Wikipédia). Toute ressemblance avec des faits passés n'est pas une coïncidence...



Commentaire de Pif 16/12/2018 19:19:01

commentaire ignoble de Faluns D'Anjou c'est à cause de gens comme ça que les extrêmes droite et gauche arrivent au galop,conparer l'époque de la guerre 39 45 avec aujourd’hui est vraiment du sans niveau au raz des pâquerettes.



Commentaire de Paf dans le Pif Faluns d'Anjou 17/12/2018 09:26:58

De tels propos sont Petits, Ignobles et Irresponsables en effet. Faluns d'Anjou prêche pour sa paroisse : Augmenter la peur, le doute et l'incitation à la haine. Fd'A adhère sans aucun doute aux extrêmes. Les GJ n'ont jamais été pacifiques. Interdire la libre circulation des personnes n'est pas un acte pacifique!



Commentaire de Faluns d'Anjou 17/12/2018 15:37:53

Et la peste brune, vous en faites quoi ? Continuez donc de vous informer auprès de BFMTV , LCI et consorts, et laissez le petit peuple qui souffre s'exprimer enfin. Ce ne sont pas mes commentaires qui sont ignobles, mais l'arrogance et le mépris de dirigeants qui n'aiment ni la France, ni son peuple. Il est facile d'accuser d'être dans le lit des extrêmes ceux qui ne sont pas d'accord et qui relèvent enfin la tête. C'est la seule parade qu'ont trouvé les maîtres de la pensée unique et du politiquement correct. Ca dérange, hein ? Et que pensez-vous de tous ces fachos qui chantent la Marseillaise en arborant le drapeau tricolore ? Des nazis sans doute ?



Commentaire de Anjou Man 17/12/2018 17:50:08

Les québécois ont longtemps soufferts des loyalistes anglophones canadiens…et ça allait bien au delà du mépris, les québécois ne pouvaient compter que sur eux-mêmes. Si bien que la citation de JFK 'demandez-vous ce que vous pouvez faire pour votre pays et n'ont ce que votre pays peut faire pour vous" pourrait très être la devise du Québec. Les français, il faut bien le dire, sont tout le contraire !! Incapables de faire autrement que se tourner vers l'Etat, toujours l'Etat, et encore l'Etat … à qui la faute ? Pour ma part, je pense que les français ont été biberonnés infantilisés, ou assujettis par l'Etat lui-même, par conséquent les français ne peuvent faire autrement que se tourner vers l'Etat, toujours l'Etat, et encore l'Etat... Depuis la révolution, un Etat fort, centralisateur, omniprésent, providentiel, redistributeur, planificateur et régissant toutes nos vies de la naissance à la mort ne laisse que très peu de place à l'initiative individuelle ou locale… La France doit laisser plus de place et d'autonomies aux initiatives locales et individuelles pour se concentrer aux services publics de base (éducation, santé, défense, sécurité, transport public). Je préconise le retour en collectivité type Province pour remplacer à la fois départements et régions (économie de dépenses publiques), (avec la possibilité pour les plus petites Provinces de fusionner avec les voisines si elles le désirent) avec la mise en place d'une Banque Provinciale détentrice de la moitié des recettes sur la TVA et autres taxes, avec un système de collecte simplifiée de la tva (pour les pme, tpe et artisans) par la détention d'un compte courant TVA de façon à laisser courir la tva ou de bénéficier d'un crédit de tva pour financement de trésorerie d'entreprises que les banques commerciales ne financent pas (système VIR Suisse). Et d'ajuster le taux de tva par secteur d'activités économiques (pourquoi la tva sur les produits touristiques doit être la même à Nice et à Tréport ?! ou bien pourquoi la fiscalité doit être la même sur les produits pétrolier à Loudun et Paris 6è ?! c'est absurde !) Je réclame le retour de l'Anjou et de toutes les Provinces (l'Anjou, fidèle terre de France, à droit à la république tout comme la Bretagne, la Corse ou la Nouvelle Calédonie !!), avec une très large autonomie fiscale, sociale et économique… Et tout comme au Québec durant les années 90 , toutes communes formants une conurbation (à partir de données INSEE) sont égales à une communes qu'elles appartiennent à une intercommunalité rurale ou urbaine de façon à réduire le nombre d'élus et représentants là où y en pas besoins (villes, métropoles) et favoriser là où il y en a besoin (campagnes). Vive l'Anjou !!



Commentaire de @Anjou Man 17/12/2018 18:31:00

Mieux vaut être Auto Entrepreneur ou salarié ?
Demandez aux professions libérales, aux commerçants et aux agriculteurs qui « cotisent » pour eux... sur quelles bases ?
Beaucoup se plaignent lorsqu’ils arrivent à la retraite de leur faible pension avec des baisses de 75 à 80 % de leurs revenus. Je ne connais pas puisque je suis salarié mais à les entendre ça ne fait pas envie.



Commentaire de Faluns d'Anjouj 18/12/2018 18:40:18

Les auto-entrepreneurs qui ne payaient pas de taxes quand ils ne travaillaient pas vont être taxés en 2019. C'est comme les gens qui paieront la redevance télé, même s'ils n'ont pas de télé alors que cette dernière fait des bénéfices avec "un pognon de dingues", tout en étant à la botte de l'Etat. BRAVO ! Et qu'on ne se demande plus pourquoi les Gilets Jaunes manifestent.


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI