Restauration. Un guide anti-gaspi pour mieux consommer !

La Chambre de Commerce et d’Industrie de Maine-et-Loire, en partenariat avec l’ADEME, lance le guide pratique « Réduire le gaspillage alimentaire en restauration commerciale ». Ce guide fait suite à un ensemble d’actions menées dans le cadre d’une démarche de lutte contre le gaspillage alimentaire et se veut être un outil au service des professionnels de la restauration et des consommateurs.


La chasse au gaspi est un véritable enjeu, consommer mieux, et limiter le gaspillage devient essentiel. Comment adopter les bons réflexes ? Rendez-vous sur le guide de la restauration à découvrir sur le site de la CCI de Maine et Loire sous le lien Le Guide pratique "Réduire le gaspillage alimentaire en restauration commerciale" qui reprend les bonnes pratiques : les produits achetés, leur stockage, leur préparation et cuisson, mais aussi le service, l’avis client, le tri des déchets, pour consommer différemment.

Plusieurs actions ont conduit à la publication de ce guide « Mon resto engagé »

Une journée de sensibilisation de la clientèle par les restaurateurs a eu lieu le 5 novembre 2018. Ces professionnels restaurateurs, qui oeuvrent au quotidien à la réduction des déchets, ont souhaité associer leurs clients à cette démarche et ont mené quelques actions particulières comme un menu zéro déchet, une communication « Ensemble gaspillons moins », sous forme d’affichage dans leurs établissements et sur leurs sites internet.

Des entreprises saumuroises actives

La CCI de Maine-et-Loire sensibilise ses apprentis BP Cuisine et les Licence 1 Cuisine & gastronomie à travers des modules spécifiques. Elle a également organisé, le 9 novembre, sous la présidence de deux chefs, Mickaël PIHOURS du Gambetta (Saumur) et Eric BICHON de l’Orée des Bois (la Breille les Pins), un « Chef master anti-gaspi ». Chaque équipe a dû réaliser une entrée et un plat ou un plat et un dessert à partir de légumes et fruits déclassés récupérés grâce aux partenariats avec ValOrise, les Restaurants du Coeur et Fleuron d’Anjou. Les déchets à la fin de la production ont été pesés et constituaient bien évidemment l’un des critères majeurs : globalement les pertes matières ont été divisées par deux pour la réalisation d’une soupe avec une recette anti-gaspi.


Article du 15 janvier 2019 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI