Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgueil
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


Angers. Un « Technocampus électronique » va voir le jour en 2019

Avec 1,3 million d'euros attribués, l'État vient de confirmer son soutien financier à la réalisation d'un « Technocampus électronique » à Angers, en 2019, portée par les Pays de la Loire. Pour la Région, il s'agit de renforcer la transformation digitale et la compétitivité des entreprises industrielles ligériennes.

Futur « Technocampus électronique » (image : agence API)


« La Région souhaite accélérer son soutien à la modernisation des entreprises vers l’industrie du futur pour les accompagner dans les mutations profondes, telles que la digitalisation et consolider la filière électronique en Pays de la Loire. La création d’un Technocampus électronique à Angers, en 2019, s’inscrit pleinement dans cette stratégie », justifie la Région. Il viendra compléter le réseau des Technocampus développé et porté par la Région des Pays de la Loire pour renforcer la transformation digitale et la compétitivité des entreprises industrielles ligériennes.

Confirmation de la part de l'État


Dans un courrier reçu le mercredi 19 décembre 2018, l’État confirme son soutien financier à la réalisation du projet de « Technocampus électronique », avec un investissement de 1,296 million d’euros, dans le cadre du Programme Investissement Avenir (volet filière), et le soutien de Bpifrance, la Banque publique d'investissement française. Et ce, 15 jours à peine après l’annonce du rapprochement des activités de la Cité de l’Objet connecté et de WE Network, soutenu aux plans financiers et techniques par la Région et marquant la première étape de la structuration d’un « Technocampus » de l’Industrie électronique.

« Consolider le réseau régional de Technocampus »

Christelle Morançais, présidente de la Région Pays de la Loire, se réjouit : « Cette annonce est une très bonne nouvelle et je m’en félicite pour notre territoire et pour nos entreprises. D’abord parce qu’elle constitue une nouvelle avancée pour le Contrat d’avenir ; ensuite parce qu’en soutenant financièrement ce projet, l’État, dont je salue l’engagement, vient conforter notre projet de Technocampus Électronique du Futur, et notre ambition de consolider le réseau régional de Technocampus. La Région vise en effet à mettre à la disposition des entreprises ligériennes l’ensemble des briques technologiques constitutives de l’industrie du futur en s’appuyant sur l’expertise de ses filières d’excellence, telles que l’électronique, la robotique ou la réalité virtuelle. Une illustration concrète de la French Fab en Pays de la Loire ».


Article du 21 décembre 2018 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !

page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur du cheval blanc d'Henri IV après qu'on l'ait peint en vert ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI