Maine-et-Loire. Plan hivernal : Garantir des conditions de circulation optimales

Lancée depuis le 19 novembre, la campagne de viabilité hivernale s’étendra jusqu’au 25 février prochain. Au cours de cette période, un dispositif de surveillance du réseau est mis en place par six patrouilleurs, un par agence technique départementale et un à l’unité des voies d’Angers, sur l’ensemble du territoire. En cas de risque météorologique, entraînant une détérioration des conditions de circulation, ils sont en capacité de déployer immédiatement les équipes sur 18 circuits, soit 39 agents, afin de déclencher le salage des routes et ainsi lutter efficacement contre le verglas et la neige.

DR Photo archives Conseil Départemental de Maine et Loire


Tous les ans, à partir de mi-novembre et jusqu’à mi-février, le Conseil départemental, qui gère près de 5 000 kilomètres de routes dans le Maine-et-Loire, renforce son dispositif de surveillance et d’intervention pour assurer leur viabilité en cas de givre, de neige ou de verglas. Pendant cette période hivernale, un dispositif de surveillance du réseau est mis en place avec cinq patrouilleurs, un pour chaque agence technique départementale à Baugé, Beaupreau, Doué-la-Fontaine et Le Lion-d’Angers et un à l’Unité des voies d’Angers.
Les patrouilleurs consultent, par l’intermédiaire d’une tablette, les données des 10 stations météo réparties sur le département et relèvent les températures et l’humidité sur certains points caractéristiques du réseau. À l’analyse de ces éléments, la réactivité et l'organisation des services du Conseil départemental permettent de mobiliser immédiatement les équipes sur 18 circuits et de déclencher le salage des routes en cas de risque de formation de givre ou de verglas. 39 agents sont alors mobilisés en permanence pour intervenir. En appui, le Département dispose d’un marché avec Météo France pour bénéficier des conseils d’un prévisionniste.

Trois niveaux d’intervention

Le réseau départemental a été divisé suivant les objectifs de qualité et de niveaux de service définis par le Département :
- Le premier niveau porte sur les itinéraires 2x2 voies et le réseau structurant de niveau 1 (710 km) avec un principe d'intervention 24h/24. Il comporte 18 circuits de salage.
- Le second niveau porte sur le reste du réseau structurant de niveau 2, des sections de liaisons et routes départementales principales (430 km) avec un principe d'intervention une fois les objectifs du premier niveau assuré et limité aux heures ouvrables de service.
- Le troisième niveau (860 km) correspond aux routes départementales secondaires assurant le désenclavement des agglomérations, des zones d'activités principales et des zones urbanisées importantes en rase campagne. L'objectif étant de dégager un itinéraire par commune pour accéder au réseau structurant. En cas de neige, le Département a retenu, en lien avec chaque municipalité, un itinéraire à dégager en priorité et ainsi permettre aux habitants de rejoindre le réseau structurant.

Trois types de traitement

Dans le cas courant d’évènements hivernaux, il existe trois types de traitement :
- Pré-curatif : Les interventions pré curatives de salage visent à empêcher ou limiter une dégradation de la viabilité due à un phénomène hivernal juste avant que celle-ci survienne.
- Préventif : Les interventions préventives de salage visent à empêcher ou retarder l'apparition d'un phénomène météo routier par une intervention anticipée. On peut recourir au préventif lorsque les renseignements météo révèlent un risque confirmé de verglas ou neige.
- Curatif : Pour le verglas, il s'agit principalement de salage. Pour la neige, le raclage doit être systématique en fonction de l'épaisseur de la couche. Il peut être complété ou non par un salage. Le traitement curatif est engagé dès apparition du verglas, en tenant compte des priorités.

Prévention des risques et protection de l’environnement

Afin de préserver la flore des accotements et la qualité de l'eau, le Département optimise le sel répandu sur les chaussées et leur environnement. En effet, le verglas ne se forme que si l'on trouve à la fois de l'humidité dans l'air ou au sol et des températures négatives. Les équipes interviennent suffisamment tôt pour garantir la sécurité de l'usager lorsque l'apparition de givre devient prévisible, mais pas trop tôt pour éviter que le sel déversé sur la chaussée soit rapidement chassé sur l'accotement par la circulation des véhicules. Les quantités sont aussi contrôlées et répondent à des dosages précis. La nouvelle génération de matériel acquise par le Département, notamment les saleuses utilisant la bouillie de sel (sel sec + saumure*), permet de maîtriser les quantités répandues et d’économiser environ 20 % de sel.




Vigilance et prudence en cas de grands froids


Outre la mise en place d’un plan de viabilité hivernale par le Département, il appartient à chaque usager de prendre un certain nombre de précautions pour accroître sa sécurité :
- Vérifier son véhicule (freins, batterie, ampoules, essuie-glaces…) et l’adapter aux conditions hivernales (pneus neige, lave-glace antigel…).
- Se munir d’accessoires spécifiques (raclette, bombe antigivre, gants…) pour déneiger et dégivrer correctement son véhicule (pare-brise, vitres, rétroviseurs).
- Adapter sa vitesse aux conditions climatiques. Nous perdons 80 à 90 % d’adhérence une route gelée ou enneigée ; en cas de neige ou de verglas, une vitesse maximale de 20 km/h est donc conseillée tout comme l’utilisation du frein moteur.
- Repérez au loin les zones sensibles au verglas (ponts, sous-bois, zones ombragées) pour anticiper sa conduite.
- Modifier son trajet habituel pour rejoindre les itinéraires salés en priorité.

Inforoutes 49 : tout savoir sur les conditions de circulation en temps réel

S’informer des conditions de circulation avant le départ est indispensables. Une carte départementale illustrant la classification du réseau et informant des conditions de circulation est accessible sur le service départemental www.inforoutes49.fr. Inscrivez-vous sur le site pour recevoir des alertes par email ou par SMS ou retrouvez toutes les informations sur Twitter #inforoutes49.


Article du 03 janvier 2019 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI