Saumurois. La commune nouvelle de Bellevigne-les-Châteaux est née

La commune nouvelle de Bellevigne-les-Châteaux est officiellement en place depuis ce mardi 1er janvier 2019. Elle est le fruit du regroupement des communes de Brézé, Chacé et Saint-Cyr-en-Bourg (relire) et regroupe dorénavant 3 574 habitants, ce qui en fait la 5e commune la plus peuplée du Saumurois. Pour cette nouvelle année, la communauté d'agglomération Saumur Val de Loire en profite pour lui souhaiter « la bienvenue ».

Le siège de Bellevigne-les-Châteaux se trouvera à Chacé


Avec 3 574 Bellevinois et Bellevinoises, Bellevigne-les-Châteaux regroupe les communes de Chacé (1 409 habitants), Saint-Cyr-en-Bourg (894 habitants) et Brézé (1 271 habitants), faisant d'elle la 6e commune la plus peuplée du territoire de la communauté d'agglomération, derrière Saumur, Doué-en-Anjou, Longué, Montreuil-Bellay et Allonnes.

Une fusion de communes sans Varrains

Cette réunification s'est faite sans Varrains, dont les 1 231 habitants, après une consultation citoyenne le dimanche 9 décembre dernier, ont décliné l'offre à 52% des votants, préférant rester « autonome », cela dit juste avec seulement 41% de taux de participation (relire notre article).
Reste désormais à cette commune nouvelle de désigner son maire et ses représentants au sein du conseil d'agglo. Quant au siège, il semblerait logique qu'il soit installé au sein de la commune la plus peuplée, à savoir Chacé. Les élus des trois communes se réuniront pour en décider dans le courant de ce mois de janvier. Avec la fusion des trois villages saumurois, officialisée ce mardi 1er janvier 2019, le nombre de communes de la communauté d'agglomération Saumur Val de Loire est donc passé de 47 à 45. Par ailleurs, la CASVL est passée sous la barre symbolique des 100 000 habitants (relire notre article).

Infos pratiques : Bellevigne-les-Châteaux disposera de trois représentants au sein du conseil communautaire de Saumur Val de Loire : Armel Froger, André Niort et Dominique Sibileau. La mairie centrale sera, sauf surprise, située place du Collier à Chacé (Bellevigne-les-Châteaux).


Article du 02 janvier 2019 I Catégorie : Vie de la cité

 


8 commentaires :


Commentaire de daniel baillargeau 02/01/2019 15:51:04

une belle connerie qui ne va pas créer d'economie



Commentaire de Coco 02/01/2019 17:36:35

Encore une connerie de Marchand et Froger Il va avoir de gros problèmes !!!!!!



Commentaire de Vlady BOISSIN Brézé 02/01/2019 18:13:30

Meilleurs voeux à toute l équipe du Kiosque , et que cet espace d échanges dure longtemps.



Commentaire de Vlady BOISSIN Bellevigne les Chateaux 02/01/2019 18:25:03

En quoi c'est une connerie ? Vous pourriez dévellopé , merci



Commentaire de @Vlady Boissin 02/01/2019 19:39:06

Développer ? Ils en sont incapables !!!
Critiquer ? Ils savent faire !!!



Commentaire de Sam 02/01/2019 19:57:24

Qu est ce que ca vous rapporte de plus. De nouveaux vehicules pour les services techniques . Faire 3 reunions pour fusionner les tondeuses. Et qqs diagrammes... Et le logo ; mettre un chateau!! Demander un bureau d etude!!! Trop marrant ces elus qui n assument pas.



Commentaire de @-@Vlady Boissin 03/01/2019 08:59:48

Déjà, la première connerie, c'est de ne pas avoir demander l'avis aux habitants, ( les réunions confidentiels avec 3 péquins ça compte pas )
Secondo, les fusions n'apportent rien en matière d'économie car le nombre d'agents reste le même, quand on parle d'être plus fort économiquement ensemble, c'est le job de S.V.L, car l'économie c'est SVL, pour le maintient des dotations, c'est plus que douteux car c'est une décision 100% politique qui n'engage que ceux qui y croit.
Tertio, le taux d'imposition sera le même entre Chacé et Grand Fond à Brézé, par ailleurs je félicite ces derniers pour leur augmentation d'impôt......
Et puis quand ils vont avoir la bonne idée de scinder les écoles par niveaux, ça va donner quoi, maternelle à Brézé, CE à St Cyr et CM à Chacé ?.........etc etc etc ......

Il y a des communes qui n'envisage pas de fusion et qui s'en porte très bien comme Distré, ou bien la Lande Chales. Quand on en vient à ce genre de magouille, c'est pas une avancée, c'est un constat d'échec des élus de ces communes.

2020, c'est l'année où Froger deviendra le "grand maire" qu'il a toujours voulu



Commentaire de Al Erte 03/01/2019 17:21:07

Ce n'est pas une connerie car beaucoup de communes nouvelles en Maine-et-Loire se portent très bien. De manière générale, le projet de territoire de la charte de la commune nouvelle est un véritable programme politique d'aménagement du territoire. Dire que l'absence de consultation des habitants est une erreur, on ne peut pas dire que la proposition inverse implique une vérité absolue. En effet, je ne vois pas en quoi le résultat du referendum de Varrains apporte quoi que ce soit au moulin: plus de la moitié des électeurs ne se sont pas déplacés et l'écart de voix entre le non et le oui ne signifie absolument rien. Sur les économies d'échelles, elles sont réelles car il suffit de constater certaines baisses de dépenses de fonctionnement (énergies, prime d'assurance...). Sur le personnel, si la masse salariale ne diminue pas, cela ne veut pas dire qu'il n'y a pas d'économie mais simplement que le service à la population peut être meilleur à effectif constant .J'ai l'exemple en tête d'une commune nouvelle qui a mis en place un service de balayage en maintenant le même nombre d'agents alors que chacune des communes historiques avait recours à un prestataire de manière épisodique. Ou celui d'une autre commune dont les horaires des mairies déléguées ont été modifiés permettant aux usagers de disposer d'une plage horaire allant jusqu'à 19 heures. Sur les dotations des communes nouvelles, il n'y a rien de douteux : elles bénéficient d'un maintien des dotations pendant trois ans (voir article L 2113-20 du code général des collectivités territoriales). Quant aux taux d'imposition uniques frappant le contribuable communal quel que soit le lieu qu'il habite, l'analogie me semble frappante avec la situation d'un habitant de Munet et de Distré-bourg. C'est d'ailleurs la notion de solidarité entre communes fusionnées qui est important, le projet politique de se regrouper. Il ne faut pas la confondre avec les prétentions politiques des uns ou des autres car, en ce domaine, je ne vois pas de différence entre le maire de Distré et le maire de Chacé.



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI