Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgueil
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


Bellevigne-les-Châteaux. Armel Forger élu maire de la commune nouvelle

Ce vendredi 4 janvier se tenait la toute première séance du conseil municipal de la commune nouvelle Bellevigne-Les-Châteaux. Armel Froger, maire de Chacé, a été élu maire.

Armel Froger, nouveau maire de Bellevigne-les-Châteaux


En date du 1er janvier dernier, la commune nouvelle de Bellevigne-les-Châteaux naissait, issue du regroupement des communes de Chacé, St Cyr en Bourg et Brézé (relire notre article). Dès lors il fallait élire le maire. Il cela n'a pas tardé : Réunis en Mairie de Chacé ce vendredi 3 janvier, les élus présents des 3 communes (28 étaient sur 40 plus 5 pouvoirs) ont élu l'unique candidat au poste, le maire de Chacé Armel Froger, à 30 voix pour. Les maires des 2 autres communes ont été désignés comme maires délégués (Dominique Sibileau pour St Cyr en Bourg et André Niort pour Brézé). Et il faudra attendre le conseil du 14 janvier prochain, pour que le nouveau maire délégué de Chacé soit élu, Armel Froger étant de facto démissionnaire. Le nouveau conseil de Bellevigne-les-Châteaux a également opté pour un conseil municipal composé de 12 adjoints, y compris les maires délégués.

« Seul on va plus vite, mais ensemble, on va plus loin »

C'est par ce proverbe qu'il a fait sien qu'Armel Froger a conclu son discours d'investiture. Auparavant, il a tenu à faire le tour d'horizon du travail qui attend les nouveaux élus : « Je m'engage, comme l'a précisé la charte de fonctionnement (NDLR qui assoie le fonctionnement de la commune nouvelle), à être le garant d'un développement équilibré et solidaire de notre nouveau territoire commun. Egalement vous préciser que je ne doute pas un instant des résultats à venir. Ils seront le fruit de notre travail collectif. Pour cela, je m'attacherai bien sûr sur l'appui des collègues maires délégués, de l'exécutif mais aussi de tous les élus qui s'impliqueront dans les différentes commissions. En effet c'est bien le travail des commissions qui nous permettra d'atteindre, dans le temps les objectifs inscrits à notre projet de territoire, à savoir : pérenniser et développer les services de proximité ; vivre sur un territoire agréable, dynamique et respectueux de la qualité l'environnement ; favoriser la mobilité et l'accessibilité dans un territoire connecté ; maintenir et renforcer le lien social et les solidarités ; mettre en commun les ressources et les moyens des trois communes historiques au sein d'une commune plus influente et plus efficace. »


Article du 06 janvier 2019 I Catégorie : Vie de la cité

 


7 commentaires :


Commentaire de Gilets jaune 06/01/2019 09:25:01

Voilà
magouilles et compagnie
elu sans le consentement des citoyens
comme à Saumur voilà la bande de l’aglo



Commentaire de Elhiatiti 06/01/2019 10:14:07

Félicitations à m. Froger qui j en reste persuader sera égal à lui même se donner à fond dans ce qu'il entreprend.



Commentaire de Et bien... 06/01/2019 12:56:04

J'espère que l'agglo et ses maires ont compris la mentalité des gilets jaunes au vu du commentaire émis un peu plus haut et qu'ils ne leur prêteront plus de salle gratuitement. Ces gilets jaunes se disent apolitiques mais sollicitent les mairies. Ce mouvement est soi-disant indépendant, alors gilets jaunes, faîtes vos réunions chez vous et décidez une bonne fois pour toutes de cesser. Par ailleurs, je ne connais pas ce maire A. Froger mais s'il a été réélu, c'est qu'il doit être assez apprécié quand même.



Commentaire de Democratie 06/01/2019 13:55:41

M . Froger savait pertinemment qu’une consultation comme Varrains n’aurait pas abouti à un regroupement de communes. Alors, elle est où la démocratie ? Élu par des conseillers municipaux ce n’est pas tout à fait la même chose n’est ce pas ! Attendons 2020 pour voir comment sera composé le nouveau conseil municipal de BLC.



Commentaire de PREMIERE CONSTATATION 06/01/2019 20:56:20

La démocratie au sens noble du terme aurait ètè de consulter les habitants comme l'a fait courageusement Varrains . Une première constation ......déja 30% d'absentéisme



Commentaire de VIGILANT 06/01/2019 23:59:35

Dans cette fusion les gagnants sont les habitants de St Cyr et Brézé qui vont bénéficier des taxes de la ZI de Chacé, alors que les chacéens vont continuer à subir les nuisances olfactives et sonores de celle-ci.
Les chacéens pouvaient espérer un maintien de leurs taxes au niveau actuel, les coûteux travaux d’enfouissement des réseaux étant quasi fini et les voiries étant quasiment toutes rénovées, mais la bonté de notre conseil municipal va faire profiter nos voisins du pécule.
Le plus dérangeant concerne la phrase de la charte « il est convenu que le lissage des taux de la TFB et de la TFNB sera effectuée dans le temps… ». Je suis sûr qu’un budget prévisionnel a été réalisé avec une projection sur des taux. Pourquoi ne sont-ils pas clairement donnés ?
Les chacéens, pour les 45% qui payent des taxes, vont voir leurs impôts en moyenne flamber de plus de 30% si le lissage se fait sur les taux de Brézé, dont plus de 55% pour la seule TFNB, qui elle va rester !
Et jusqu’à ce jour je n’ai jamais eu la chance d’habiter dans une commune ayant eu la volonté de baisser ses taux.
Ci-dessous un exemple de calcul en prenant les taux disponibles sur le site du gouvernement :

2018 Base €
Taux
Chacé
Impôt
Chacé
Taux
Brézé
Impôt
Brézé
Taux
St Cyr
Impôt
St Cyr
Locaux 5 000 10,17 509 € 12,53 627 € 11,32 566 €
Foncier bati 2 500 12,16 304 € 19,24 481 € 14,19 355 €
TOTAL

813 €
1 108 €
921 €
Pourcentage

100
136
113
Un autre point concerne les indemnités des élus va-t-on comme avec l’agglo se retrouver, vu le nombre d’habitants, avec une somme dépassant celle actuelle des trois communes ? (L’agglo, elle s’est imposée de ne pas la dépasser). Ils s’engagent à la limiter à 90% du maximum mais encore une fois le flou reste.
Concernant la masse salariale, pour le moment la commission RH va gérer le personnel mais à court terme il va sûrement falloir « monter » un service RH pour gérer les carrières du personnel des trois communes et de nouvelles charges en perspectives.
Donc VIGILANCE sur ces points, mais peut-être que des réponses claires vont être données aux contribuables que nous sommes.



Commentaire de Al Erte 07/01/2019 13:04:05

La création d'une commune nouvelle a pour objectif de partager un projet commun en faisant pot commun. Cela s'appelle de la solidarité, ce qui ne me semble pas un défaut bien que certains puissent fiscalement y perdre et / ou y gagner. Sur le lissage des taxes, la complexité étant l'apanage de la fiscalité locale, il ne faut pas s'alarmer outre mesure sur des effets délétères sur le contribuable local et notamment chacéen. La taxe d'habitation étant en voie d'extinction, ne montre pas un écart significatif entre les trois communes du point de vue des taux. Pour vous rassurer, le taux retenu par la nouvelle collectivité sera calculé sur le produit attendu, qui correspond généralement à la somme des produits de chaque commune historique. Ce n'est qu'à partir de ce montant attendu qu'est calculé un taux moyen pondéré ou un taux cible à atteindre en fonction d'un nombre d'années de lissage pouvant aller jusqu'à 12 ans. Contrairement à ce qui est écrit, chaque taxe se voit attribuer un taux cible qui est différent du taux le plus élevé ou du plus bas. Tout dépend du montant décidé par le conseil municipal. C'est pourquoi il n'y aura pas d'augmentation de 30 %. Pour le foncier non bâti, ce produit ne concerne que les terres agricoles et représente un faible volume financier pour la commune. La hausse sera en valeur relativement faible et est largement atténué par le fait que le propriétaire peut avoir des terre sur chacune des communes concernées, neutralisant largement ses effets. Si vous habitez cette commune, je vous invite à rencontrer le maire ou le maire délégué pour savoir si une baisse globale de la fiscalité locale est envisagée. Attention, elle sera valable sur le plan de la commune et pas obligatoirement réelle pour chaque contribuable. Sur les indemnités des élus, l'engagement des élus devra être simplement vérifié. Enfin sur le personnel, l'effectif ne me paraît s'accroître de manière aussi conséquente pour mettre en place un service ressources humaines. En tout état de cause, les économies d'échelles attendues compenseront cette situation.


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI