Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgueil
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


Saumur. Transition énergétique : La secrétaire d'État salue les efforts de la Ville

Ce lundi 7 janvier 2019, Emmanuelle Wargon, secrétaire d'État auprès du ministre d'État, ministre de la Transition écologique et solidaire (François de Rugy), était en visite à Saumur (relire). L'occasion d'évoquer la pollution lumineuse, un sujet sensible aux yeux de la municipalité saumuroise. Le maire, Jackie Goulet, a profité de la venue de la haute fonctionnaire pour parler des dossiers en cours sur la Ville et en Saumurois.

La secrétaire d'État Emmanuelle Wargon et Jackie Goulet


Lorsqu'un représentant du l'État vient à Saumur, Jackie Goulet n'a pas sa langue dans sa poche. À peine la secrétaire d'État était arrivée au centre social et culturel Jacques Percereau, un espace flambant neuf dans le quartier du Chemin-Vert, que le maire de Saumur l'a interpellé. Il faut dire que le sujet est brûlant, celui du futur champ photovoltaïque (relire).

La secrétaire d'État « trouvera une solution »

« On m'avait dit de ne pas en parler, mais j'étais obligé »
, a tout d'abord plaisanté le maire de Saumur. Et de poursuivre, sur un ton plus sérieux : « Je connais bien le dossier, je suis un produit du nucléaire (NDLR : ex-cadre à la centrale EDF de Chinon). Il s'agit d'un projet qui entre pleinement dans le thème de la transition énergétique. Pour ce projet, qui serait construit sur une ancienne décharge, nous bénéficions du soutien extraordinaire de la préfecture et de la sous-préfecture, mais il y a une « petite » réticence, pour ne pas en dire plus, au niveau de la DRAC et des ABF. Et là, ça ne va pas ». Emmanuelle Wargon, au courant de ce dossier, de même que François de Rugy, a promis d'agir : « Ça va être instruit rapidement, on trouvera une solution ».

Chaufferie, bioGNV, précarité énergétique... Saumur en action

Après la courte visite de l'espace Percereau au Chemin-Vert, en présence du sous-préfet de Saumur, de la députée Laetitia Saint-Paul et du président de l'Agglo, Jean-Michel Marchand (photo ci-contre), centre social qui répond aux nouvelles normes énergétiques depuis sa rénovation dans le cadre du PRU (relire), direction la chaufferie collective du quartier du Chemin-Vert, à deux pas. Ici, le bois valorisé de l'entreprise Loire Compost Environnement de Lucien Gerbier, située à Cizay-la-Madeleine, chauffe jusqu'à 1 200 foyers du quartier, soit environ 3 000 habitants (près de 10% de la Ville de Saumur). Enthousiaste, Emmanuelle Wargon a souligné l'importance de ce type de projets « pour la réduction du bilan carbone », le tout « dans un contexte de circuit local (NDLR : 15 km entre Cizay-la-Madeleine et Saumur) ». Les élus saumurois n'ont pas hésité à « vendre » leurs autres projets à la secrétaire d'État : la station bioGNV qui va voir le jour au parc du Breil en 2019 (relire), la précarité énergétique contre laquelle le Centre Communal d'Action Sociale de Saumur lutte (relire), via notamment l'outil de thermographie aérienne pour identifier les habitats énergivores (relire), ou les micro-crédits proposés par le CCAS (relire) et l'épicerie sociale et solidaire du Chemin-Vert (relire).

Saumur, une ville pilote dans la lutte contre la pollution lumineuse

Au mois de septembre dernier, la Ville de Saumur se voyait attribuer sa première étoile « Villes et Villages étoilés » par l’ANPCEN (relire). Ce label venait récompenser ses efforts en faveur de la limitation des éclairages nocturnes. Ce lundi, la présidente de l’Association Nationale pour la Protection du Ciel et de l’Environnement Nocturnes, Anne-Marie Ducroux, a remis en personne le label à la municipalité saumuroise (photo ci-contre). « Vous êtes aujourd'hui récompensés pour l'optimisation que vous faites de l'éclairage pour lutter contre la pollution lumineuse. Une étoile, c'est bien, mais vous pouvez en gagner encore 4 ! », a déclaré la présidente avec le sourire. « Depuis 2012, sous le mandat de Michel Apchin, qui n'a pas pu être là aujourd'hui, la Ville de Saumur s'investit dans l'éclairage urbain », lui a répondu Jackie Goulet. Dans les faits, cette « optimisation de l'éclairage » se traduit par l'extinction, l'hiver, de l'éclairage public à 1h du matin. « En saison hivernale, 95% des gens sont rentrés chez eux après 21h, et 99% à 1h du matin. On éteint toute la Ville à 1h du matin, grâce à quoi nous pouvons réaliser 80 000 euros d'économie annuelle. On continue à investir dans l'éclairage à LED, ce qui nous permet de gérer l'intensité de l'éclairage. Nous laissons à 100% jusqu'à 21h, puis seulement 25% jusqu'à 1h, avant de tout couper », a précisé le maire de la Ville de Saumur.

Délinquance : Tout éteindre à 1 heure du matin... Un risque à prendre ?

« Même si on n'est pas toujours éclairé dans la rue, il y a une prise de conscience de la part des citoyens sur la question de la pollution lumineuse », assure Jean-Michel Marchand, président de la communauté d'agglomération Saumur Val de Loire et ancien maire de Saumur. « Même les villes moyennes peuvent être volontaires. Saumur est un exemple à suivre dans cette lutte », a ajouté la secrétaire d'État. Toutefois, les nouveaux horaires d'éclairage ne sont pas au goût de tous les habitants. Avec l'extinction totale à 1h du matin, certains Saumurois craignent la montée de la délinquance, notamment les citoyens qui travaillent jusque tard dans la nuit et qui rentrent chez eux dans la pénombre. Pour Emmanuelle Wargon, Jackie Goulet et Anne-Marie Ducroux, l'extinction de l'éclairage n'augmente pas la délinquance. Au contraire...



Sur la question de l'éclairage des commerces la nuit (questions RCF Anjou)



Article du 07 janvier 2019 I Catégorie : Vie de la cité

 


12 commentaires :


Commentaire de doudou 07/01/2019 18:29:44

"Ici, le bois valorisé de l'entreprise Loire Compost Environnement de Lucien Gerbier, située à Cizay-la-Madeleine, chauffe jusqu'à 1 200 foyers du quartier, soit environ 3 000 habitants (près de 10% de la Ville de Saumur). Enthousiaste, Emmanuelle Wargon a souligné l'importance de ce type de projets « pour la réduction du bilan carbone »,"
Du grand n'importe quoi. Elle pourrait aborder les émissions des particules fines aussi.



Commentaire de Robert Plant d'Epieds 07/01/2019 18:52:45

Et madame la députée Saint Paul , toujours oas de news ?



Commentaire de La rédaction 07/01/2019 19:30:17

Relisez l'article, vous verrez qu'elle était présente.



Commentaire de Robert Plant d'Epieds 07/01/2019 19:37:43

Oups , pas vu la photo et l article lu trop vite. Enfin rassuré , on n avais pas de news depuis quelques semaines.....merci le Kiosque...



Commentaire de Sam 07/01/2019 20:15:50

Apres le nucleaire le solaire. C est l adaptation politique..... ou du moins ou l argent paye!!!



Commentaire de Mme Saint Paul était présente!! 07/01/2019 20:26:45

J'espere qu'après cette sortie publique elle va pouvoir se rendormir paisiblement... Oh je pense que oui. Elle n'a pas du prendre la parole à mon avis, Jupiter étant très occupé en ce moment et n'ayant pas le temps de donner les consignes, les moutons se taisent.



Commentaire de Yolande d'Anjou a t'il été abordé avec Emmanuelle 08/01/2019 00:53:05

Madame la secrétaire d'état a t'elle entendu parler du collège Yolande d'Anjou? de sa sauvegarde...
Sait elle que c'est le seul collège de Saumur labellisé Etablissement E3D développement durable pour ses actions écologiques que le gouvernement via son ministre de l'éducation va peut être fermé?

Le maire de saumur aura t'il pris le temps d'aller au bout de son objectif de sauver ce collège historique?

Et madame Saint paul, qui sort de son petit village pour l'occasion, que fait elle pour le saumurois?



Commentaire de eric m 08/01/2019 07:28:50

je pense qu'elle s'en tamponne du collége comme de beaucouq de chose.



Commentaire de Et ben... 08/01/2019 10:35:04

Et ben, beaucoup de lèche-culs quand un ministre vient, au cas où par hazard elle pouvait jeter quelques miettes.
La ville de Saumur qui reçoit un prix alors qu'elle ne fait rien pour isoler les habitations du parc locatif de Saumur Habitat. La ville n'est elle pas en responsabilité sur ce sujet, mais ne vous inquiètez pas en 2020 ce sera un sujet, et on verra les réponses donnés.



Commentaire de Analyse 08/01/2019 12:35:34

Arrêtons d'être dupes !
2ème visite d'une secrétaire d'Etat à Saumur en quelques mois. Mr Goulet travaille son positionnement LREM pour les municipales avec la complaisance (l'aide?) de Mme St Paul. Depuis septembre (http://www.saumur-kiosque.com/infos_article.php?id... ils ne cessent d'organiser des événements ensemble. On les voit sur les photos ensemble (pas Taugourdeau...bizarre non?)
Alors qu'on pourrait se réjouir de venue de ministres, quels en ont été les fruits ? hors mis des clins d'oeil politicein



Commentaire de @ eric m 08/01/2019 13:27:12

Moi je vous tamponne d'un message: Coller à vie chaque week end!



Commentaire de Marco 09/03/2019 20:24:02

La visite s' est déroulée dans un centre ville désert. Quelques accompagnateurs pour les photos en plan serré, à peine descendus des voitures aussitôt remontés. Quelle mascarade !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI