Saumur. Voeux 2019 de la Ville : Audace, volonté et bienveillance

Ce mardi soir avait lieu la traditionnelle cérémonie des vœux de la ville de Saumur. Jackie Goulet s'est montré particulièrement volontariste, comme si la profession de foi d'une campagne électorale s'annonçait... (l'intégralité du discours en PDF à télécharger).

Le discours de Jackie Goulet traduit en parole des signes


Ils sont venus, ils étaient tous là : du préfet de Maine-et-Loire et du sous-préfet de Saumur, des deux députés du Saumurois (Saumur nord et Saumur sud), des conseillers régionaux, des conseillers départementaux, du président de l'agglo Saumur Val de Loire et de nombreux maires du Saumurois, des commandants de police, gendarmerie ou encore du SDIS (pompiers) en passant par les généraux des Écoles Militaires de Saumur ou encore du directeur de l'IFCE (Institut Français du Cheval et de l'Équitation) et bien sûr de tous les élus de la ville de Saumur, à l'exception de quelques élus de la minorité... Le parterre est beau.

Les Saumurois au rendez-vous, en nombre

Alors que des centaines de Saumurois étaient déjà en poste en attendant les discours, il aura quand même fallu attendre 30 minutes pour ce beau monde se congratule et prenne place sur des chaises réservées, alors que le foule s'amoncelait en fond de salle, ayant dû passer par la case fouille du service de sécurité de la ville. Bref à 19h30, Jean-Luc Lhémanne, premier adjoint au maire, invitait enfin les élus du conseil municipal à monter sur la scène pour commencer la cérémonie protocolaire. Et protocolaire elle le fut, non sans quelques traits d'humour de Jean-Luc Lhémanne, dont la charge était de rappeler les réalisations de l'année passée et de présenter les vœux du conseil au premier édile. Et ce dernier, avant de souhaiter les vœux de la municipalité au maire, de conclure sur une citation d'Émile Zola tirée de Germinal : "De toutes parts, des graines se gonflaient, s'allongeaient, gerçaient la plaine, travaillées... du siècle futur, et dont la germination allait faire bientôt éclater la terre."

Attractivité, modernisation et innovation

C'est très volontariste au le maire de Saumur a entamé son discours : « Il y a un an, je vous ai parlé du travail collectif que nous avions à mener ensemble, autour de trois objectifs : l’attractivité de Saumur, la modernisation de Saumur et l’innovation comme règle d’or. Je vous en ai parlé et aujourd’hui, avec modestie, mais avec satisfaction, avec humilité, mais avec conviction, je sais que nous pouvons, l’équipe municipale qui m’entoure et moi-même, nous présenter devant vous sans honte, sans gêne, sans ambiguïté et vous dire : oui, tous ces sujets, qui sont cruciaux pour notre Ville, ont avancé, oui, nous avons œuvré pour l’attractivité de Saumur, oui nous avons continué de moderniser Saumur, et oui nous nous sommes efforcés chaque jour d’être innovants. Oui, Saumur va mieux en ce début d’année 2019 qu’au début de l’année 2018. Oui, chaque jour, chaque minute, chaque seconde a été utile et utilisée. »

Des concrétisations

Et de citer, en matière d'aménagement urbain « qui se concrétise » (...) l’axe Roosevelt-Bilange est l’objet d’un spectacle étonnant depuis plusieurs mois et nous tous sommes impatients d’en découvrir le résultat ; le parking de l’Europe est terminé et offre un espace de stationnement majeur pour le cœur de ville ; les travaux de la rue Ackermann-Palustre continuent, pour que cet axe touristique soit définitivement embelli. » Puis en matière de de commerce, « la dynamique commerciale s’amplifie : nous ne sommes plus qu’à 6% de vacance commerciale, un chiffre dont il ne faut pas rougir, bien au contraire, car il a créé plus de 100 emplois. Les Halles Saint-Pierre se remplissent à nouveau, de grandes enseignes continuent de chercher à s’installer, les animations proposées par la Ville continuent de créer un climat propice à la vitalité sociale et économique. » En matière de service public, le maire de Saumur n'a pas manqué de rappeler la « qualité de l'offre » avec « l’école Maremaillette est en cours de rénovation, l’accueil de l’Hôtel de Ville sera en travaux dans quelques semaines, le Centre communal de santé a vu le jour en novembre et doit permettre, grâce à 8 médecins retraités à nouveau actifs, à 3 000 Saumurois d’avoir enfin un médecin traitant à Saumur (…)."

Audace, volonté et bienveillance

Comme un bilan de mandat qui ne cache pas les intentions du maire de Saumur de solliciter un nouveau mandat en 2020, Jackie Goulet de conclure cette énumération : « Oui, nous avons utilisé le mandat confié par les Saumurois comme nous devions le faire, c’est-à-dire avec audace, volonté et bienveillance. Audace, volonté et bienveillance, j’insiste sur ces trois mots, car ils définissent, pour moi, ce que doit être, aujourd’hui plus que jamais, l’action publique.
Je vous rassure : cet énoncé des avancées n’est pas un exercice d’autosatisfaction. Il reste beaucoup à faire et nous ne perdons pas une minute pour agir. Nous agirons jusqu’à la dernière seconde de ce mandat. Et peut-être plus, qui sait… ! Ce compte-rendu du travail que nous avons effectué cette année, c’est ce qu’en tant que Maire je dois à la population. Humblement, mais absolument convaincu par le travail que nous effectuons depuis 5 ans (…) Modestement, et en même temps résolument décidé à poursuivre cette action que nous pensons bénéfique, je veux que les Saumurois et les Saumuroises sachent que nous menons aujourd’hui une politique favorable à la création d’emplois, à la sortie de la précarité pour les populations défavorisées, à l’éducation de nos enfants, à l’amélioration des services publics, au bien-être de nos aînés, à la préservation de notre environnement, à l’embellissement de notre cadre de vie, à la sécurité de nos concitoyens, à la vitalité de notre tissu associatif, à l’épanouissement de chacun d’entre nous, individuellement et collectivement.
»
Enfin de rappeler : « Nous n’avons pas augmenté les impôts et nous ne les augmenterons pas. Nous n’avons pas augmenté les tarifs des services publics et nous ne les augmenterons pas. Nous n’avons pas fermé de services publics et nous n’en fermerons pas. Et à ceux qui, sur le territoire, décident d’en fermer, je leur dis solennellement, mais fermement : la réduction de la dépense publique ne doit jamais être une réduction du service au public. »

Quelques passages en vidéo :



> Lire la suite de l'article en cliquant sur le PDF joint.

Article du 09 janvier 2019 I Catégorie : Vie de la cité

 


8 commentaires :


Commentaire de bob 09/01/2019 12:03:59

pour les services techniques .penser a retailler le pupitre car vraiment trop haut .Une fois sa croissance terminé vous pourrez la rehausser.



Commentaire de Autosatisfaction 09/01/2019 12:42:29

L'autosatisfaction généralisé dans ces vœux, pas spécialement à Saumur mais dans toutes les municipalités, ça coûte un pognon de monstre, ça se regarde le nombril et ça ne sert à rien. Sinon Goulet qui se sert des voeux comme meeting électorale, je suis à peine étonné.



Commentaire de Décalages 09/01/2019 16:35:13

Quels décalages entre le discours et la réalité notamment sur la bienveillance ! Môssieur Goulet n'apprécie pas les contradicteurs et toute forme d'opposition à SES projets. Exemple dans son discours au sujet du projet champ photovoltaïque quant il s'en prend publiquement aux services de l'Etat qui iraient "contre la volonté d’une municipalité élue" et quand il prétend qu'ils n'ont pas à ralentir SES projets. Pour qui se prend il ??? Dieu ? Macron ?
Autre exemple : le dédain avec lequel il traite ses administrés qui sont contre le projet de la chapelle St Jean
Et d'autres exemples encore dans le monde associatif pour les enfants et scolaires où ils baissent les subventions créant des inégalités (dont il se moque)... Quant à son copinage avec LREM et Mme St Paul, il est maintenant publique puisqu'il lui a rendu un hommage particulier dans son discours. Ca sent déjà les municipales



Commentaire de alix 09/01/2019 17:56:51

Il n'avait rien à dire que de se féliciter de se qu'il a fait, autant dire rien.



Commentaire de Sam 09/01/2019 20:17:43

Grand debat Arretons ces depenses inutiles. Voeux .... stop mrs. On y va maintenant. Et l argent economise servira a des servuces public efficaces!! Chiche



Commentaire de ugdp 10/01/2019 10:27:31

C'est qui ce petit prétentieux qui s'automatisait.On voit bien le résultat à Saumur.
Le Maire devrait se lancer dans une carrière cinématographique, car c'est un bon comédien.



Commentaire de et la sécu dans tout çà 10/01/2019 17:04:51

Une salle Beaurepaire "blindée" , des issues de secours inaccessibles . bonjour la sécurité , dépassement de jauge etc...... A Saumur les élus montrent l exemple....heureusement le SDIS était là.....



Commentaire de martine galland 10/01/2019 17:34:01

Je viens d'arriver à Saumur, je ne sais même pas de quel bord est le maire. Les 2 choses que j'ai constaté : Saumur est triste elle manque de fleurs. Par contre elle est très sale.
Je suggère de mettre des canisacs et des petites poubelles à coté, ainsi les gens feront peut être l'effort de se baisser pour ramasser les crotes.



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI