Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgeuil
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


Courrier du lecteur : Le recrutement est impossible en Saumurois

Pierre Guiliani, PDG de la société saumuroise éponyme lance un cri d'alarme : "les PME recherchent en vain des salariés et ne trouvent pas"


Les ETS Guiliani, comme quasiment toutes les PME du Saumurois sont face à un problème : le recrutement. Les entreprises recherchent du monde, veulent créer des emplois et en face, aucun candidat. Il est impossible de nos jours de recruter des techniciens formés (pour ma part) aux métiers de l'automobile et aux métiers de la maintenance industrielle. Même les cabinets de recrutement ne trouvent personne !!!!! Quelle est donc la solution ? Nos PME se battent toute l'année face aux grands groupes qui cassent les prix et dévaluent les relations humaines. Nous, petites et moyennes entreprises voulons conserver le contact humain et proposer, à défaut de prix cassés au rabais, du service et de la technicité. Dans ce domaine le travail de manque pas, mais la ressource humaine oui. Je n'ai personnellement aucune solution, mais ce problème n'est jamais assez soulevé.


Article du 17 janvier 2019 I Catégorie : Vie de la cité

 


20 commentaires :


Commentaire de L'arbre en Boule 17/01/2019 12:07:38

Et avec Le BTS MCI du Lycée CARNOT BERTIN, y a pas de prétendant ?



Commentaire de Je ne sais pas non plus 17/01/2019 13:01:31

Peut-être aller dans les écoles et valoriser vos métiers. Proposer aussi dans les MFR des postes à des apprentis en fin d'études si cela n'est déjà fait.



Commentaire de PATRICE HILLAIRET 17/01/2019 13:41:14

32 ans de métier dans cet environnement avant de fuir vers une autre activité plus valorisée . Si Mr Guiliani vous ne comprenez pas pourquoi vous peinez a recruter prenez la place d un de vos salarié et vous aurez la solution



Commentaire de virginie 17/01/2019 14:01:23

Souvent des patrons se plaignent mais a bien regarder ils veulent un super diplomé a qui ils vont offrir le smic.



Commentaire de brugiere 17/01/2019 14:37:03

je ne connais pas le "travail" dans l'entreprise citée. mais ce genre de remarque est valable pour toute la France. il y a donc un pb.
et au pays des 2-3 millions de chômeurs, en général, "on" ne devrait pas faire la fine bouche si l'on veut un emploi. Le mal est donc ailleurs. Salaires trop bas probablement ( et c'est du aux taxes socialisantes et à l'esprit marxiste qui envahit la société . On le voit bien avec les casseurs plus ou moins GJ qui s'en prennent aux vitrines de riches. Comme s'il ne fallait pas de "riches" pour donner du travail aux autres. ) et puis, On a appris à l'école que la vie est un bon moment facile à passer et que le moindre difficulté... c'est la faute au patron.On ne fait plus d'effort, l'élève sait tout, ..les pédagogues sont passés par là.
Au total, la France ne travaille pas assez. la faute aux 35 h de la socialiste aubry, fille de son père chrétien de gauche. et l'esprit n'est pas au travail. les allocs trop élevées créent le farniente mais achètent la paix civile depuis longtemps Il est temps de revoir tout çà.. à commencer par le mauvais esprit face au monde de l'entreprise , la revalorisation du Brevet, les stages pour les apprentis et bien sûr, toute l'éducation.



Commentaire de Pierre Guiliani 17/01/2019 17:35:54

Il est vrai qu'il faut prendre des apprentis. Mais quand on est en manque de personnel, il est difficile de les former.

Par contre, pour contredire certains, le salaire n'est pas un problème car je ne reçois même pas de CV. Je n'ai donc même pas l'occasion de discuter salaire avec une future recrue.

Et croyez vous vraiment qu'un technicien compétent soit recruté avec un salaire au rabais?



Commentaire de Pierre 17/01/2019 17:52:47

avec la route, ce n'est pas facile de la traverser pour trouver l'emploi. Pour parler plus sérieusement, il faut certainement former des apprentis mais il faut aussi que de temps en temps les jeunes veuillent travailler d'abord et concevoir les loisirs après.... en discutant avec des patrons de TPME ou PME, la difficulté est dans l'état d'esprit de certains jeunes qui commencent à discuter salaires, RTT, .... avant de parler du travail. Non ce n'est pas normal, on travaille et ensuite on recueille le fruit du travail.dans cet ordre. De toutes façons, un bon ouvrier trouvera du travail à ses conditions quitte à changer. Il est temps de dire certaines vérités, les enfants peuvent vivre sans smartphone, sans playstation, ... si ils (en partie non négligeable)ne partaient pas du principe que ce n'est pas une obligation, ils s'intégrerai beaucoup mieux dans le monde du travail.



Commentaire de Superdeg 17/01/2019 17:55:08

On est payé combien? un technicien 1,5 SMIC en salaire de début? Aller donnez nous le salaire de départ au lieu de pleurnicher, car les salaires à Saumur sont à pleurer, par contre sur les factures ça tape



Commentaire de Demandeur d'emploi 17/01/2019 18:13:35

Monsieur Guiliani, le problème vient peut-être des sociétés d'intérim à qui vous confiez le recrutement. Ces dernières ne sont jamais intéressées par de nouveaux profils. Elles se contentent de leur fichier de base. Elles ne répondent jamais aux lettres et CV et lorsque l'on se déplace dans leurs locaux, elles ne prennent jamais le temps d'établir une fiche de recrutement.



Commentaire de Nostromo 17/01/2019 19:11:20

La génération Y est la génération du « tout, tout de suite ». Le numérique les a habitués à une satisfaction immédiate. La frustration n’est pas pour eux. Avant de travailler il faut un bon salaire et des congés... comme les « vieux ». Par contre ils sont frileux pour faire leurs preuves et ont du mal à respecter les « anciens » et des horaires.
Cela reste une question d’éducation et de valeurs.



Commentaire de GJ 17/01/2019 19:16:21

et sur les ronds points, y a pas de candidats?



Commentaire de Technicien au Chômage 17/01/2019 19:29:02

Bonjour Monsieur Guiliani,
Je suis titulaire d'un BTS Mécanique et j'ai postulé plusieurs fois à une annonce qui, je pense, est la vôtre sur les sites de presque toutes les agences d'intérim de Saumur. Résultat : aucune réponse de leur part !!! Si vous n'avez pas reçu mon CV, doit-on en conclure que ces agences sont incompétentes ou plutôt qu'elles ne sont pas motivées pour recruter en CDI ?
Comment peut-on vous contacter en direct ?
Cordialement,



Commentaire de KARINNE T 17/01/2019 20:05:23

Pourquoi ne pas embaucher en contrat d'apprentissage ou de professionnalisation ? De nombreux chercheurs d'emploi sont prêts à se former.



Commentaire de alixsond 17/01/2019 20:07:38

Il ne trouve personne et quand on se porte candidat pour répondre à une offre, la candidature reste sans réponse.
Alors se plaindre oui, mais quand il y a raison de se plaindre.



Commentaire de Oscar+ 17/01/2019 21:04:33

Pendant des années, l'éducation nationale à expliquer aux jeunes que c'était des boulots pour les mauvais... des smicards en puissance... et encourager tout le monde vers l'informatique, le commercial en faisant miroiter des salaires à 3000€ à l'embauche !
Résultat... plus de techniciens.



Commentaire de chercheur dans l'emploi 17/01/2019 22:43:29

@Demandeur d'emploi, je suis tout à fait d'accord. il ne faut pas oublier que sur Saumur plusieurs boîte d'intérim ne nous inscrivent pas si(comme moi) on n'a pas le permis de conduire. perso ça ne me dérange jamais quand on me propose des missions d'intérim dans la zone de champs blanchard. mais dites ça aux intérim que vous n'avez pas le permis et il sera rare qu'elle vous proposent des missions.
@Pierre Guiliani, le défaut que beaucoup de patron ont, vous peut-être aussi je ne sais pas je ne vous connais pas, dès que vous entendez parler d'un soucis de santé du candidat pas de permis où peu ou pas d'expérience, vous refermez directement la porte. personnellement je l'ai déjà vu.
bien cordialement



Commentaire de Directeur La Rousselière 17/01/2019 23:21:10

Bonjour,
Notre CFA forme des apprentis en mécanique automobile en apprentissage. Cette année nous avons rentré 36 apprentis en mécanique, je suis sur comme toutes les années précédentes qu'ils n'iront pas sur le marché du travail car les maitres d'apprentissage les garderont chez eux. Nous avons près de 80 demandes de jeunes chaque année mais nous ne pouvons pas tous les accueillir. L'établissement a pratiquement doublé d’effectif en 10 ans et nous souhaitons poursuivre ce travail de qualité certes au détriment de la quantité mais nombreux comprendrons qu'on privilégie la réussite de chaque jeune. Par contre, il est important que les entreprises en tension dans l'emploi soient présentes au forum de Saumur le 7 Février pour expliquer aux jeunes leur métier et faire naitre des vocations.



Commentaire de Mad 18/01/2019 01:03:13

Peut-être faut-il revoir le système de recrutement et du travail ? Les diplômes ne sont plus un gage de qualité depuis bien longtemps, un tas de personnes intelligentes et cultivées seraient prêtes à vouloir être formées à tout un tas de métier mais leur manque d'études et de "savoir" administratif les met sur le côté et on s'étonne qu'ils commencent à se marginaliser et tout casser... Moi je les comprend, depuis un siècle on numérote les personnes, les case dans différentes propagandes de société, des diplômes, des études, on les enferme durant de longues années, les maltraite moralement, pour qu'ils deviennent de bons petits travailleurs. Mais cela ne prend plus, les travailleurs "compétents" sont les derniers abrutis qui restent et les marginaux sont les penseurs d'autrefois, ceux qui préfèrent une vie de paria tout en espérant que ça change plutôt que de s'infliger les pires métiers du monde.
Laissez une chance aux autodidactes, aux passionnés, aux rêveurs, aux grands esprits, ceux qui ne sont pas faits pour ce système mais qui peuvent devenir grands. Ils ont envie de travailler, seulement pour bien faire, non pour vivre une vie de consommation.



Commentaire de Pierre Guiliani 18/01/2019 08:07:51

Le recrutement via les entreprises spécialisées est à double tranchant : il faut bien avoir expliqué le poste pour que le recrutement se trouve en adéquation avec les demandes de l'employeur. Il se peut des fois qu'il y ait des "hic". Dans ce cas, quand quelqu'un est sûr de son cv, des ses motivations, pourquoi ne pas postuler directement en envoyant sa candidature à l'entreprise?

En voyant certains commentaires, je pense qu'il faut faire une différence entre réception de cv et poste à pourvoir. En effet, si je reçois par exemple un cv de boulanger pour un poste de technicien de maintenance, comment puis je valider ce recrutement? Certains me diront qu'il est toujours possible de former en interne mais d'autres problèmes se posent. Dans une PME, on essaye toujours d'avoir exactement le nombre de salariés car avec les charges, le poste rémunération est pesant pour les sociétés. Il est donc compliqué de recruter quelqu'un à former car la rentabilité met beaucoup de temps à arriver, et je me répète,nous sommes une PME et non une entreprise du CAC40 (certains diront que les patrons e'en mettent plein les poches au détriment de leurs salariés mais pas chez nous).

Il vient ensuite le problème de locomotion. J'ai 3 salariés sans permis de conduire qui sont magasiniers. Aucun soucis car ces postes sont sédentaires. A contrario, mes électrotechniciens travaillent en dépannage chez nos clients. Ils sont autonomes et se déplacent toute la journée. Comment puis je recruter quelqu'un pour ce type de poste qui n'a pas le permis de conduire?

Et enfin, concernant les personne avec des soucis de santé, je ne vois pas où il y a un soucis, à partir du moment où le poste est adaptable aux maux du candidat.



Commentaire de chercheur dans l'emploi 18/01/2019 15:58:19

@Pierre Guiliani, il est vrai que beaucoup de poste sont de mieux en mieux adapté pour les problèmes de santé. Mais quand est-il si le candidat a des problèmes de dos(mal du siècle pris en exemple et le problème le plus casse pied pour rester poli)?


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI