Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Le portrait éco. La scierie Laurent à Mouliherne : la passion du bois de père en fils

Depuis 1922, la famille Laurent, de père en fils, exploite le bois. Aujourd'hui, l'entreprise située à Mouliherne qui emploie 16 salariés et réalise un chiffre d'affaires annuel de 3 millions d'euros, projette 4 millions d'investissements d'ici à 2022. Portrait d'entreprise et d'entrepreneur.


Cette rubrique vous est proposée
en partenariat avec
Allianz David DEGROISE







Au départ, en 1922, il y avait Emile Laurent qui s'est lancé dans le secteur du bois en créant l'exploitation forestière FLM (Forestière Laurent et Musson dont le siège est à Longué. Puis ce fut la scierie éponyme, située à Mouliherne, dans le nord Saumurois. Après Emile, il y eut ses deux fils Claude et Raymond, puis leurs fils Didier et Guy. Aujourd'hui et depuis 1998, Didier a quitté le navire pour intégrer une profession de salarié et c'est donc Guy qui gère désormais seul l'entreprise. D'ores et déjà, la relève se profile, puisque Léon, le fils de Guy âgé de 22 ans a rejoint l'équipe en septembre dernier, après un bac professionnel et une première expérience dans l'Est de la France. Le fils de Didier quant à lui n'est pas sur les tablettes, mais il ne s'est pas pour autant éloigné « du bois », puisqu'il est menuisier – compagnon du devoir. « Nous avons la passion du bois de père en fils », se plaît à dire Guy.

Une progression constante

Ainsi aujourd'hui, l'entreprise compte 16 salariés, 11 sur la partie scierie et 5 sur la partie palettes. Avec un chiffre d'affaires de 3 millions d'euros, en progression constante de 10% par an depuis quelques années, sa clientèle se compose essentiellement d'industries, de cartonneries et, pour la plus grosse part de coopératives fruitières et légumières. « 90% de notre production est constituée de la fabrication de palettes, le reste partant pour des fabricants. Et que ce soit au niveau de notre main-d'oeuvre ou de nos bois, tout est français », explique satisfait le chez d'entreprise. « Et pourtant nous avons des demandes de polonais, mais quand nous avons des coups de pointe, nous préférons faire appel à notre agence d'intérim située à Longué. Pour ce qui est du bois, il est essentiellement de provenance locale mais, au regard de la demande, nous devons aussi faire appel à des fournisseurs extérieurs, notamment en Auvergne. »

Objectif : un CA de 5 millions d'ici à 5 ans


« Au regard de notre croissance, notre objectif est d'atteindre les 5 millions d'euros d'ici à 5 ans », ne manque pas d'avancer le chef d'entreprise. Et d'expliquer : « Pour cela, nous allons investir. Ainsi d'ici à 2022, nous devrions avoir refait en totalité notre outil de production, à savoir le bâtiment de la scierie, qui est fait de bric et de broc et de petits aménagements successifs depuis 1922. Et puis, nous allons clôturer le site, nous étendre d'un hectare et y poser des enrobés sur le sol. » Un investissement d'environ 4 millions d'euros, mais qui, au regard de l'activité, ne fait pas peur à Guy Laurent, « sauf qu'il faut que les banques nous suivent ! » Et quand on lui parle de concurrence, il est assez serein : « Sur la région, il n'y en a guère, si ce n'est la scierie Gallie située à Allonnes. Mais c'est plus un collègue qu'un concurrent, lui vend essentiellement du bois de coupe aux particuliers et artisans. Il n'est pas sur le secteur de la palette. »

Une nouvelle manne financière

Et aujourd'hui, la scierie s'est portée sur un nouveau marché : celui des connexes, à savoir les sciures, copeaux et autres écorces de bois. Leur utilité ? « En petits cubes ou vers le bois de chauffage et vers les producteurs de terreaux ou de paillages. Un de nos très gros clients dans ce secteur, c'est l'entreprise Premier Tech Horticulture (ex Faliénor), leader français dans le secteur des substrats de culture basé à Vivy. » Et ce ne sont pas moins de deux 38 tonnes chargés de ces connexes qui quittent l'entreprise au quotidien !

En savoir plus : http://www.scierielaurent.com/


Article du 21 février 2019 I Catégorie : Vie de la cité

 


2 commentaires :


Commentaire de damebois 21/02/2019 14:34:56

Entreprise serieuse !!!



Commentaire de Airpur49 22/02/2019 06:40:10

Super ces petites boites avec une histoire, qui ont une étique, qui respectent leurs fournisseurs, leurs clients et leurs collaborateurs. Tout cela sans faire de bruit mais en faisant vivre leur territoire.


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI