Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


Le portrait éco. Montreuil-Bellay : L'entreprise Veg'Extra en mode 10/10

Au fond de la zone de Méron à Montreuil-Bellay, sur 1 100 hectares m², l'entreprise Veg'Extra et ses 24 salariés. En 2018, une partie de ses bâtiments était détruite par le feu. L'occasion, avant l'heure, de se développer. Portrait d'entreprise t d'entrepreneur.

Laurent Fleutry


Cette rubrique vous est proposée
en partenariat avec
Allianz David Degroise







En 1997, Lionel Fleutry créait l'entreprise Veg'Extra, une société de prestations de services industriels en extraction végétale, minérale et animale. « Nous fabriquons des actifs pour les secteurs de la cosmétique, du complément alimentaire de santé, de la nutrition animale ou encore à moindre échelle de l'aromatique et de l'alimentaire », explique Laurent Fleutry, le fils qui a emboîté le pas de son père à la tête de l'entreprise en 2015, ce dernier ayant alors fait valoir ses droits à la retraite. La clientèle ? « Essentiellement au niveau national et des marques ou encore des intermédiaires, également vendeurs d'actifs. » Et d'expliquer : « Nous ne faisons pas de gros tonnages, nous donnons dans la spécialité plutôt en matière de molécules et d'extraits à forte valeur ajoutée. Et ces extraits, nous les fabriquons soit avec de l'eau soit avec des solvants organiques, tel l'alcool. Et une de nos particularité en France est de traiter n'importe quel type de solvants, dès lors qu'ils ne sont bien évidemment pas classés CMR (NDLR. cancérogènes, mutagènes et reprotoxiques), des solvants fortement inflammables. » Deuxième atout de l'entreprise montreuillaise, elle dispose d'un parc de machines très diversifiées, « ce qui nous permet de tout faire sur un même site de production, tout du moins pour la partie solvants. »

En 2018, un incendie qui accélère la réflexion

Le samedi 21 juillet 2018, un incendie se déclarait dans l'entreprise, suivi d'une explosion, sans que les causes précises soient connues. L'outil de production fut alors fortement touché et la partie solvants détruite. « Cela a bien évidemment freiné notre production mais nous a aussi permis d'accélérer notre réflexion quant à la restructuration du site. Bref, nous sommes dans la phase Veg'Extra 10/10, à savoir une projection à 10 ans dans le but d'atteindre les 10 millions d'euros de chiffre d'affaires – actuellement l'entreprise est à 3 millions de CA. Nous souhaitons donc monter en puissance, tant en termes de production que de masse salariale (de 24 à 35). Mais ce développement sera surtout lié à une automatisation et à l'optimisation de la capacité de nos machines afin de gagner en productivité. Ben évidemment, cela sera accompagné d'un plan d'action commerciale. »

Un investissement de 3 à 4 millions d'euros qui n'effraie pas le jeune chef d'entreprise,

ingénieur agronome de formation, ayant également obtenu un Master d'administration des entreprises. « Nous avons commencé par la partie sinistrée, celle des solvants, le reste s'en suivra à compter de 2020. Nous allons également un peu nous agrandir de quelques 400 m2, mais ce n'est pas le plus important, de fait nous ne faisons pas de stockage. »

En savoir plus : http://www.vegextra.com/accueil.php


Article du 28 février 2019 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !

page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI