Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


Economie : Ralentissement de l’économie ligérienne pour la seconde partie de 2018

Avec ExpreCCIon, la CCI de Maine-et-Loire dispose d'un système de remontée d'informations objectives sur la perception des chefs d'entreprises à propos de questions d'actualités. Un processus d'enquête en ligne via internet qui permet d'interroger de façon régulière (2 fois par an) un échantillon représentatif d'entreprises du Maine-et-Loire. Ainsi, 1 300 entrepreneurs répondent aux questions de conjoncture et d'opinion. Les résultats de cette 18ème enquête, réalisée du 7 au 18 janvier 2019 (1).


Après un premier semestre plutôt dynamique, et dans la lignée de 2017, l’activité se contracte au cours du second semestre 2018. Le département suit ainsi le sentier dessiné au niveau national. En effet, l’année passée aura été moins dynamique que la précédente et moins que ne le laissaient suggérer les prévisions.

Le bilan de l’année 2018 en demi-teinte.

Ainsi, le solde d’opinion relatif au chiffre d’affaires, toujours positif, connaît une baisse vertigineuse, passant de +24 en janvier 2018 pour atteindre +8 un an plus tard. La note relative au niveau de confiance sur la situation économique du pays corrobore ce constat puisqu’elle passe de 11,3 (son record jusqu’à présent) à 9,7. Les autres indicateurs suivent la même trajectoire avec des écarts beaucoup plus marqués du côté des trésoreries et des marges, premiers postes à pâtir des inflexions conjoncturelles. Les dirigeants semblent assez prudents pour les premiers mois de 2019. Leurs anticipations suggèrent une amélioration de la situation, notamment portée par la stabilité de l’activité. Gageons que l’exercice reste toujours délicat dans un contexte (national comme international) où de grandes incertitudes demeurent.

Difficultés de recrutement et situation financière préoccupante

Du côté des embauches, la majorité des établissements concernés (63%) évoque des difficultés de recrutement dû en priorité au manque de candidats. Cette proportion est similaire à celle de juin 2018. La situation financière est préoccupante pour 22% des établissements, mais une amélioration est attendue à court terme pour une majorité non négligeable (67%), proportion bien supérieure à celle du premier semestre (située à 60%). Les aléas conjoncturels obèrent peu la capacité des établissements à financer les projets structurants programmés. Ainsi, seuls 29% n’ont pas pu le faire. Comme à l’accoutumé, cette tendance globale de l’activité économique est disparate selon les secteurs. Ainsi l’inflexion est générale mais implacable pour des secteurs tels que le commerce de détail et les services aux particuliers.

« Gilets jaunes » et diminution de l'activité

Pour ces secteurs, le mouvement des « Gilets Jaunes » apparaît comme un facteur non négligeable dans la diminution de l’activité (l’enquête se déroulant un mois après le début du mouvement, les effets sont dans tous les esprits). 37% des dirigeants estiment avoir subi un impact sur leur activité. Ils sont 47% du côté du commerce de détail et des services aux particuliers. Leurs établissements sont en effet, pour une partie d’entre eux, en prise directe avec les évènements.
Enfin, concernant la mise en place de la prime exceptionnelle en faveur du pouvoir d’achat, 29% des établissements concernés souhaitent en faire bénéficier leurs salariés. A la mi-janvier, date de clôture de l’enquête, ils étaient 35% à ne pas se prononcer sur le sujet.

Retrouvez le dossier complet en cliquant ici

(1) Méthodologie : Enquête réalisée du 07 au 18 janvier 2019 par internet, auprès de 1 354 établissements du département (ressortissants CCI). Afin d’assurer la représentativité de l’échantillon, un redressement a été opéré sur les critères secteur d’activité et taille de l’établissement selon l’effectif.


Article du 11 février 2019 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !

page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI