Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Saumur-kiosque : Les commentaires sont ils gênants pour les politiques ?

Nous sommes régulièrement interpellés voire alpagués par des politiques ou des personnes de la sphère publique, au prétexte que nous ne filtrerions pas assez les commentaires les concernant sur le kiosque. Nous souhaitons, ici, rappeler quelques principes.

Image d'illustration (crédit : Fotolia)


Le web ou la toile, comme on veut, est un nouveau support de diffusion libre de l'information qui a ses avantages et aussi ses inconvénients. Une chose est certaine, cette circulation de l'information modifie en profondeur les rapports sociaux. Nous sommes tous dans une phase d'adaptation : anonymat, libertés individuelles, surveillance. Et ce, avec tous les travers que cela implique. Dans cet océan, on retrouve en Saumurois, le saumur-kiosque, un média web indépendant. D'aucuns s'offusquent de certains commentaires. D'autres en attendent plus. Il arrive parfois que des commentaires échappent à notre vigilance.

Mais, nous fonctionnons dans le respect des personnes : dès lors qu'elles relèvent de la sphère publique (élus en particulier), il est normal qu'elles soient sous l'objet du regard des internautes, dans le cadre de leur charge et mission. Nous veillions que cela ne tombe pas dans l'agression personnelle. Mais où est la limite ? Dernièrement, on nous a reproché d'avoir passé un commentaire traitant des élus de bras cassés. Était-ce outrageant ? Nous ne le pensons pas. Un Internaute a-t-il le droit de le penser et de l'écrire ? Pour nous, oui. La fonction amène à la critique de manière inhérente. Par contre, si ce message avait été adressé à des personnes qui n'ont pas fait le choix de faire partie de la sphère publique, nous ne l'aurions jamais passé.

Mesdames et messieurs de la sphère publique, nous sommes surpris que ce genre de commentaire puisse vous atteindre. Croyez-vous une seconde que cela puisse être pris au sérieux par vos administrés ou par les lecteurs ? Nous ne pensons pas que de tels commentaires, même si nous les préférons beaucoup plus sur le fond, puissent avoir une quelconque incidence sur votre travail.


Article du 14 février 2019 I Catégorie : Vie de la cité

 


16 commentaires :


Commentaire de Et ben... 14/02/2019 12:19:33

On s'est offusqué pour "bras cassés"? Mon dieu, étant un habitué j'ai lu bien "pire" pourtant, alors quand je lis ça je souris un peu quand même.
Sinon pour le sujet, les élus ne feraient pas n'importe quoi constamment, on ne lirait pas ce type de qualificatif comme "Bras cassés", " incompétent", "gaspilleur", "ridicule", "guignol", "godillots", " dogmatique", " cumulard",........ à un moment quand il faut aussi assumer ses choix et la critique qui va avec, aussi violente soit-elle.



Commentaire de Nostromo 14/02/2019 17:12:47

Faut-il censurer les élus qui insultent le « peuple » ? Pour citer quelques uns « ce qu’on fait c’est trop intelligent », le « gaulois réfractaire », « casse toi connard », « les enfants (en parlant des gens) », « le noir n’est pas entré dans l’histoire » ....

La violence de nos hommes politiques qui légitiment le flash ball, le gaz lacrymogène, les grenades de desencerclement, la mutilation de manifestants... ça ne les offusque pas.

Si on filtre l’information et censure les propos des citoyens au motif que cela ne nous plait pas, on va droit vers la dictature.



Commentaire de Superdeg 14/02/2019 18:51:03

Heureusement que je suis pour surveiller nos fameux Zélus, quand même certains sont méprisants, surtout leur attaché(e) non élu vous savez celle qui dort quand parle mais les yeux ouverts, genre parle beau merle je t'écoute, mais on voit qu'elle n'a pas fini sa nuit on pose des question et bien pas de réponse et son attachée paraît plus qu'agacé, Saint-Paul priez pour nous, mais au prochaine élection il n'y aura pas de miracle



Commentaire de JGSaumur 14/02/2019 19:55:30

A la rédaction, la Presse est indépendante. A partir du moment ou il n'y a pas d'insultes nos hommes et femmes politiques sont des personnes publiques. Ils, elles sont donc exposés comme tout un chacun. Si cela pose un problème a ces personnes, elles changent de " métier " Ne changé rien. Pas d'angoisse nous vous soutenons dans votre mission.



Commentaire de Philippe 14/02/2019 20:13:23

Dès lors que les propos ne sont pas injurieux, juste moqueurs, tels bras cassés, je ne vois pas pourquoi les censurer. Les guignols de l'infos étaient bien plus durs. Alors mesdames et messieurs les élus, de l'humour, du respect des terminologies du peuple et surtout pas de chichon !



Commentaire de Claudette des Violettes 14/02/2019 20:16:28

La beauté est sur Saumur Kiosque.



Commentaire de critique ne nuit pas 14/02/2019 20:17:44

"Ne nous fâchons pas" disait Audiard ! Nos politiques ont certes beaucoup de courage dans l'exercice de leurs fonctions mais il faut qu'il reste ouvert à la critique. C'est pas méchant !



Commentaire de Saumurois 14/02/2019 20:29:11

Mesdames, messieurs les élus mais aussi les saumurois, les chinonais, les thouarsais, les loudunais, posez-vous la question : Et si le kiosque n'existait pas ?



Commentaire de Toto 14/02/2019 20:49:41

Bravo le kiosque. Clientelisme amateurisme voila les maires. Defiance !!! C est normal... macron a bien raison. Changer leurs habitudes et arrangements..... ca ne plait pas et les commentaires non plus....



Commentaire de Jean-Charles TAUGOURDEAU 14/02/2019 21:41:36

Bonsoir à tous les commentateurs assidus. J’ai lu avec intérêt tous vos commentaires sur cette remarque du Kiosque que je lis régulièrement. Ça m’est arrivé de trouver que tel ou tel commentaire n’aurait peut-être pas dû passer, mais je ne me sens pas concerné par l’anonymat hostile. Il est vrai que certaines insultes sont parfois gratuites mais aussi violentes contre des élus qui ne méritent pas ça. Le seul anonymat qui vaille est celui des bulletins de vote. Je sais par expérience que les commentaires offusquants pour certains ne nuisent en rien à l’élu incriminé ou bêtement critiqué, bien au contraire, ça mobilise les supporters. Mais quand même, c’est super facile de critiquer dans l’anonymat. J’aimerais tellement que quelques-uns aient le courage de venir me voir à ma permanence à Beaufort ou pour convenir d’un rendez-vous sur Saumur 0241801832. Appeler le matin. Je m’engâge à préserver votre anonymat après vous avoir rencontrés. A très bientôt j’espère Jean-Charles Taugourdeau



Commentaire de Nostromo 15/02/2019 09:07:54

L’anonymat permet de s’exprimer sans filtre et autorise des remarques qu’on n’oserait pas dire sans cet anonymat.
D’ailleurs voyait les hommes politiques qui se censurent par peur de la réaction de leurs partis ou de l’opinion publique. Il faut parler le politiquement correct, le bullshit cher à Wauquiez.
L’anonymat permet de connaître le fond de la pensée du contributeur bien qu’elle soit parfois exacerbée pour être plus percutante.
Celui qui reste dans l’insulte ou dans « l’on dit que » nous montre bien la subjectivité et la limite intellectuelle du sujet.



Commentaire de Comment t''es injuste! 15/02/2019 10:58:50

Merci au Kiosque d'exister! Dans l'état actuel de la Presse, il n'en reste plus beaucoup qui informent sans tomber dans le travers de la bienveillance à l'égard des Puissants. On nous noie volontiers dans les méandres de sujets glissés à l'oreille des Informateurs et Commentateurs de tous supports pour nous occuper l'esprit et repousser toute pensée alternative. Il est vrai que les commentaires ne vont pas toujours dans la direction souhaitée par des Elus susceptibles. Toutefois il est appréciable que le Kiosque ne balaye pas tout propos dérangeant. En suivant les commentaires, on réalise à quel point les Elus n'interviennent pas. A l'exception de Monsieur Taugourdeau, ils laissent leurs courtisans écrire pour eux comme s'ils étaient dispensée de droit de réponse, ou s'ils n'avaient pas de réponse acceptable. Ainsi leurs décisions ne supporteront pas débat, fût-il basé sur des considérations scientifiques ou économiques réelles. Trop habitué au "cause toujours" d'une certaine démocratie, ils peuvent avoir envie d'évoluer vers le "tais-toi" autoritaire. Vous, Pauvres Commentateurs, seriez vous injustes envers vos Elus?



Commentaire de Brigitte Dupont 15/02/2019 11:35:46

Comme Superdeg, j\'ai dû faire face à Madame la députée flanquée de ses deux attachés parlementaires dont l\'une a fait preuve d\'un mépris et d\'une arrogance sans nom...
Profitez Madame la députée des ors de la République, bientôt il faudra retourner à l\'entraînement, ou aux manœuvres militaires.



Commentaire de JGSaumur 15/02/2019 15:53:45

Monsieur TAUGOURDEAU, nous ne sommes pas des anonymes, la rédaction du Kiosque nous obligent à nous identifier avant de pouvoir accéder au site. Le pseudonyme est le résultat d'Internet et des réseaux sociaux. Ceci étant dit, vous avez sans doute un secrétariat très compétent pour collationner l'ensemble des remarques postées sur le Kiosque et de prendre position. Vous ouvrez vôtre porte à Saumur merci mais vous rencontrer pour subir des effets de manches n'est pas nôtre tasse de thé. Vous avez suffisamment d'éléments à travers les commentaires postés. Le Kiosque est une tribune libre. Et nous souhaitons ne vous en déplaise qu'elle le reste si vous le permettez " Touche pas à mon Kiosque " croyez Monsieur à l'expression de mes respectueuses salutations.



Commentaire de les urnes 15/02/2019 16:26:03

Qu'ils changent de boulot si il ne veulent pas etre commentés.Ils sont élus par le peuple pour les representer ,alors il est normal que le peuple les juges.Et si il ne le souhaitent pas ils est grand temps qu'ils partent car ils se prennent pour des dieus comme nabo 1er a l'élysée.



Commentaire de Pilou49 15/02/2019 22:18:27

Doux Jésus pardonnez-nous nos offenses envers nos élus et faites que leurs gamelles soient toujours pleine de Canigou et de Ronron à volonté pour oublier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI