Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Edito de Michel Choupauvert : Et s'il y avait eu un référendum sur l'éclairage à Saumur en 2015 ?

Souvenez-vous... Nous sommes en 2015. La ville de Saumur décide de couper l'éclairage la nuit, de 1h à 5h du matin, pour l'environnement, mais aussi pour des raisons économiques. Un choix qui avait provoqué un tollé. Entre sécurité et sentiment d'insécurité, il n'y a qu'un mot. Les noctambules craignaient les délinquants, les commerçants criaient à l'attractivité de leur boutique, etc. Quatre ans après, c'est oublié, tous les Saumurois s'y sont faits. Et s'il y avait eu un référendum ?


Et bien, je crois que cela ne serait pas passé. Ce qui aujourd'hui est pris pour un modèle en France (voir le dernier reportage de France 3 ici) n'aurait certainement pas pu voir le jour tant le mécontentement se faisait sentir, notamment sur les commentaires du Kiosque. Et pourtant, la municipalité Apchin de l'époque aurait pu provoquer une votation à la "suisse" ou un "référendum décisionnaire local" comme il est possible de le faire depuis 2003. Si le "oui" avait été majoritaire et que plus de la moitié des électeurs avait participé au vote, la décision aurait été adoptée. Sinon, cela aurait été simplement consultatif.

Des référendums ?

Moi, je vous l'avoue, je n'aime les "votations", les référendums d'Initiatives Citoyennes ou les référendums, tout dépend comment on veut les appeler. Pourquoi ? Parce que je ne crois pas que cela soit dans notre esprit latin. Celui qui aime à s'emporter et qui n'ai jamais capable de répondre à la question qui est posée. Cet esprit où on cherche un temps d'avance en répondant autre chose. Souvenez-vous du plus bel exemple, celui de 1969. Il avait mis la France à l'envers, quand Charles de Gaulle avait posé la question à propos du projet de loi relatif à la création de régions et à la rénovation du Sénat. Les Français avaient répondu : "Dehors mon général".

Clientélisme

Ce n'est pas la seule raison pour laquelle je n'aime pas les référendums, je crois simplement que si le système se généralisait, les politiques ne seraient plus que contraints à satisfaire les minorités agissantes qui bruissent dans les médias et les réseaux sociaux... La tendance populiste est déjà forte avec les sondages, imaginez ce que cela deviendrait avec des votations régulières ?
J'aime bien cet exemple de choix politique contre l'avis général pour l'extinction de l'éclairage public la nuit. Certainement, parce que, comme l'ancien maire, Michel Apchin, je trouve bête de laisser la lumière allumée la nuit quand il n'y a personne. Par contre, je crois bien que j'aurais été favorable à une votation quand il a décidé de refaire le théâtre à 20 millions d'euros plutôt que de le réparer à minima et faire une salle de spectacle digne de ce nom au Breil....

Comme quoi. Les idées politiques. C'est souvent comme ça nous arrange.

Michel Choupauvert


Article du 16 février 2019 I Catégorie : Vie de la cité

 


11 commentaires :


Commentaire de Humblement 17/02/2019 09:06:22

Le siècle des Lumières, c'était avant. Il faut vivre avec notre époque. Il serait intéressant de placer en parallèle les statistiques sur l'insécurité des personnes et des biens. S'il n'y a pas plus d'agressions, de vandalismes sur véhicules, d'inscriptions désagréables sur les bâtiments, de vols dans les domiciles, c'est que mon estimation était mauvaise.



Commentaire de François-Marie AROUET 17/02/2019 10:16:44

Pas d'accord du tout.

M. Apchin aurait dû faire un référendum local sur cette extinction des feux la nuit qui nous ramène au Moyen-Age. Mais, à cette époque, il y avait, la nuit, le guet du Roi qui protégeait les citoyens et circulait dans les rues avec des chiens et des lanternes. Nous avons donc fait un bon en arrière, de même que si on écoute les écolos anti-automobile, il faudrait revenir aux diligences. Là, au moins, on serait certain de ne pas dépasser le 80 à l'heure !

La bêtise bien-pensante est actuellement à son apogée. Nos petits-enfants riront plus tard de notre crédulité et de notre naïveté.

Il serait peut-être bon que le maire actuel consulte démocratiquement les Saumurois sur ce sujet. Il n'est jamais trop tard pour bien faire.

Pour ce qui est du référendum en général, il devrait être le fondement de la démocratie directe telle que nous l'a enseignée Jean-Jacques Rousseau. Le Peuple ne saurait être consulté sur n'importe quoi, mais il doit l'être pour tout ce qui concerne son destin et celui de ses enfants ainsi que sur les réformes de structures qui permettront de fluidifier et d'optimiser notre démocratie (suppression du Sénat - qui ne se justifie que dans un Etat fédéral - , suppression du Conseil économique et social, suppression des 26 autorités administratives indépendantes, limitation à 200 députés, proportionnelle à 50% pour les législatives etc...)

Par ailleurs, il ne faut plus que le chef de l'Etat, quel qu'il soit, lie son destin au résultat du référendum. Il doit s'engager seulement à le respecter et à diriger les réformes qu'il impliquera. Bien entendu, si cela le gêne moralement, il pourra toujours partir. Mais la perception gaulliste n'est plus d'actualité. De Gaulle avait une conception sacralisée de la fonction présidentielle mais cette perception n'est plus de mise avec les trois présidences médiocres que nous avons subies depuis que Mitterrand a quitté l'Elysée.



Commentaire de Louis-Marie Beauvois 17/02/2019 10:52:32

Les choix qui concernent la vie des habitants, c'est à eux de les faire, et ils ne se tromperont pas plus que leurs édiles.
Votre propos, Mr Choupauvert, oublie un aspect à ne pas négliger dans la démocratie : le débat. Pas un débat à la Macron à l'issue duquel, c'est Macron qui décidéra : un débat objectivement documenté pour aboutir à des décisions précises. Il ne faut plus nous prendre pour un troupeau de moutons.
Saumur-kiosque est un excellent outil pédagogique pour un débat permanent. Les invectives font progressivement place à des arguments sérieux. Viser l'intérêt général, évidemment, ce n'est pas le premier réflexe !



Commentaire de Courageux ! 17/02/2019 11:12:52

Une position courageuse et lucide, Monsieur Choupavert ! Bravo !



Commentaire de Francis Prior 17/02/2019 11:14:00

Aucune corrélation n'est établie entre insécurité ou incivisme et extinction de l'éclairage public a fortiori relation de causalité. On parle alors de contre-intuitivité affirmant en cela que le fameux bon sens est plein de chausses-trappes. Ce que l'on perçoit n'est pas nécessairement en adéquation avec ce qui est. C'est d'ailleurs pour cela que la délibération argumentée est toujours la meilleures façon de choisir. Cela suppose étude, réflexion, volonté d'écouter les arguments des autres. Il est bien évident que les référendums ne possèdent que rarement ces caractéristiques. Le simplisme de la réponse par oui ou non ramène à la situation du Royaume Uni, les choses sont plus complexes dans un monde fondé sur des interactions multiples que le manichéisme implicite des référendums ne le suggère.
La démocratie directe à laquelle certains rêvent arguant de JJ Rousseau se fondait dans la Grèce antique sur un idéal d'autonomie et d'autarcie. La cité n'avait besoin de personne d'autres. Mais cet idéal défini d'ailleurs après la grande période de la démocratie grecque par Aristote a conduit à l'impérialisme athénien pour se procurer les nouvelles ressources nécessaires au fonctionnement démocratique puis à la guerre de Péloponnèse et enfin à la défaite complète d’Athènes et à la dictature des Trente.



Commentaire de Cheribibi 17/02/2019 11:38:05

Message aux noctambules qui une fois l eclairage coupe emprunte la grande rue ou remonte la cote du chateau ou emprunte la rue duruy gueule comme des veaux a 2 h du mat ou alors ceux qui reglent leurs histoires d amour la nuit ou qui font une scene a leur copine et pleure en plus la lumiere est vraiment coupee meme dans les cerveaux !



Commentaire de Arrêtons un peu 17/02/2019 12:36:30

C est un vrai plaisir de sortir après 1h du matin à saumur... alors que les bars ferment à 2h... on se prend les poubelles sur les trottoirs... les merdes de chien... mais tout va bien on fait des économies..on pourra mettre un laser sur le château à noël... quel foutage de gueule !!! Et on se plaind que la ville est déserté....



Commentaire de François-Marie AROUET 17/02/2019 14:42:42

Et pendant ce temps-là, Paris et toutes les grandes métropoles brillent de mille feux la nuit. Cherchez l'erreur...

Tout cela n'est pas sérieux !



Commentaire de L'EMMERDEUR 17/02/2019 17:43:01

Totalement en accord avec Cheribibi , la grande rue et la rue Duruy entres autres , sont des lieux de passages pour toute la mouise des délinquants venant d'où vous vous doutez. (une assez grande quantité) qui viennent pour continuer à boire et par la suite s'en prendre aux personnes et aux biens puis gueuler à qui mieux mieux. ces trous du culs ne sont pas à regarder s'ils marchent dans de la merde de chiens eux , il faut du vandalisme, de la casse et le "pied' ?frapper sur une ou des personnes. Eux sont contents qu'il n'y ait plus de lumières dans les rues. J'avais abordé le problème de la sécurité de fermeture des habitations où les propriétaires ne voulaient pas investir vis à vis de leurs locataires. A quand cette obligation ? Des économies d'énergies OUI C'EST TRES IMPORTANT tout comme et SURTOUT L'ISOLATION THERMIQUE aux moins concernant LES COMBLES par où 30% d'énergie voir plus s'envolent vers l'extérieur. Que fond les responsables en Mairie pour OBLIGER (sous peine d'amende) les propriétaires à respecter la (les) loi énergétique imposée dans les textes ( Et les Agences Immobilière sont responsables OUI ou NON ? Pourtant très concernées lorsqu'ils louent des appartements ou maisons ? un contrôle énergétique devrait être fait avant de louer et pourtant ce sont des citoyens !!! ) donc , je disais ++ les ventilateurs qui tournent un maximum en période d'été, Humm ya bon la facture... C'est là qu'il faut agir pour un minimum de "confort" sur les factures à payer de plus en plus élevées. Que fait la Mairie pour décider qu'il en soit ainsi ? Serte c'est bien beau l'économie de lumière dans la ville mais ne pas oublier que le pouvoir d'achat du contribuable est , lui aussi , loin d'être confortable d'où cette ISOLATION THERMIQUE des COMBLES.( et+++++)
Contacter les locataires pour savoir ce qu'ils en pensent Messieurs les Journalistes et Médias !!! Demandez à la Mairie pourquoi rien est fait pour endiguer ce gâchis d'énergie. Pourquoi une bonne fois pour toute une circulaire n'est pas adressée à chaque propriétaire pour leurs rappeler leurs obligations sur ce thème aussi important ?
Mais il y a des élections ! j'en PDR .



Commentaire de J Goupil 17/02/2019 20:00:56

Exellent commentaire de Mr Choupavert par contre l'emmerdeur n'a rien compris il est complètement hors sujet



Commentaire de Trop, c'est trop 17/02/2019 20:26:41

Ce n'est pas logique en effet d'éteindre les lumières à 1 heure alors que les bars ferment à 2 heures et pas seulement pour ceux qui sortent mais aussi pour tous ceux qui travaillent de nuit. L'extinction à 2 h 30 serait plus convenable envers ces personnes. Référendum? Là est la question. Je partage l'avis de M. Choupauvert et le commentaire de F. Prior parle très bien. Un référendum est bien plus complexe en effet que de répondre par un oui ou un non. Chacun revendique pour un oui ou pour un non et il est évident que nous ne satisferons jamais tout le monde. En Grande Bretagne, une fois le référendum adopté, les opposants n'acceptent pas le résultat et réclament un nouveau référendum. C'est une histoire sans fin . Le problème est que les opposants veulent tout imposer aux autres et n'acceptent plus les résultats des urnes.


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI