Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


Gennes-Val-de-Loire. Pour le maire, « 2019 ne sera pas une année de pause »

Le maire de la commune de Gennes-Val-de-Loire (8 679 habitants), Jean-Yves Fulneau, promet une année 2019 pleine de projets. Rénovation, construction, étude, aménagement, réalisation... « 2019 ne sera pas une année de pause », indique le maire. L'objectif ? S'affirmer comme une commune forte du Saumurois. Petit tour d'horizon...

La voirie au Clos Baujon, exemple de chantier sur Gennes


« Chaque jour, nous travaillons à la construction d'une commune forte qui doit continuer à s'affirmer comme polarité saumuroise », affirme Jean-Yves Fulneau, maire de Gennes-Val-de-Loire. Dans son édito de février 2019, le premier édile se montrait fier de sa commune : « Aujourd’hui, Gennes-Val-de-Loire, 8 679 habitants, se définit comme un territoire résidentiel attractif et nous pouvons en être fiers. Son évolution démographique annuelle de + 0,6 % au cours des 5 dernières années lui permet de renforcer sa position de 3e polarité du territoire de l'agglomération Saumur Val de Loire ».

Une maison de santé pluridisciplinaire

En 2019, l'action de Gennes-Val-de-Loire se traduira par la rénovation urbaine de l’Ilot du Moulin. « Ce sera sans doute l’un des chantiers les plus visibles cette année », commente la maire. Le projet de construction d’une maison de santé pluridisciplinaire, « dont on parle régulièrement depuis plusieurs années » ajoute-t-il, arrive enfin à son terme. Ce chantier devrait démarrer au cours de l’été. Il comprend, outre la maison de santé, la création de surfaces commerciales et 12 logements locatifs. Il intègre dans sa composante la requalification du bourg de Gennes dans sa partie avenue des Cadets, place de l’Étoile et rue de la Poste.

« Notre programme est encore chargé cette année »

Au cours de cette année 2019, la municipalité de Gennes-Val-de-Loire entend entreprendre une étude de développement touristique à l’échelle du territoire. « Dans un premier temps des travaux de mise aux normes du terrain de camping de Saint-Martin-de-la-Place et de reconstruction de la guinguette des bords de Loire seront engagés », explique le maire de la commune. Ensuite, la municipalité souhaite poursuivre le chantier de rénovation de la mairie aux Rosiers-sur-Loire. Enfin, elle proposera au conseil municipal, au cours du premier trimestre, un projet d’aménagement de l’espace précédemment occupé par l’enseigne « Terre d’ailleurs » aux Rosiers-sur-Loire. « 2019 ne sera pas une année de pause, notre programme est encore chargé cette année. Nous ne pourrons le mener à bien qu’avec le concours des professionnels et des élus. Je les remercie pour leur implication et leur efficacité », conclut Jean-Yves Fulneau.


Article du 15 février 2019 I Catégorie : Vie de la cité

 


5 commentaires :


Commentaire de Louis-Marie Beauvois 16/02/2019 09:56:17

Si la commune de Gennes a réussi à annexer des communes qui sont de chaque côté de la Loire, des confins de Brissac jusqu'à ceux de Saumur, c'est sans consulter les habitants. Leur avis était pourtant facile à vérifier et les élections municipales de 2020 peuvent remettre les pendules à l'heure. Alors ces élus, dont la plupart ne sont même pas les nôtres, veulent-ils boucler leurs projets personnels avant d'être désavoués ?
A l'origine, ce grand moulin à eau du centre de Gennes devait être transformé en banque. Quel symbole ! Où prend-on l'argent du gigantesque projet immobilier, sur terrain innondable, de l'ïlot du Moulin ? Qui en percevra les loyers ?
La maison de santé, c'est pour qui ? Pour les habitants de Grézillé ? de Saint Martin de la Place ? Ce qui est certain, c'est qu'elle sera financée, en partie, avec leur argent !



Commentaire de Huchet JM 16/02/2019 12:25:42

Oui, bien sûr que cette maison de santé servira aux habitants de Grézillé et de St Martin de la Place. Les habitants des ces communes n'ont pas attendu la commune nouvelle pour bénéficier des services de leurs voisins. Et les habitants de Gennes profiteront de la guinguette de St Martin, des commerces des Rosiers.
Les communes nouvelles ne font qu'accompagner, voire suivre les habitudes des citoyens.
Cela fait 15 ou 20 ans que les commerces, La Poste, les clubs de foot, ont quitté les plus petites communes, sans que les élus n'y soient pour rien. Alors il est sans doute plus raisonnable de se battre pour garder des services à 5 km, plutôt que tout perdre.
D'un point de vu démocratique, il n'est pas choquant de participer financièrement et électoralement à la vie d'un territoire sur lequel on fait ses courses, allons au collège,consultons un médecin, profitons d'une maison de retraite, d'un foyer logement, pratiquons un sport...
L'enjeu de ces nouvelles communes sera de savoir animer l'ensemble de leurs territoires, de mettre à profit les richesses de chacune des communes déléguées. La qualité de vie doit rester au centre des préoccupations des élus.
Ceux-ci ne sont certainement pas parfaits, mais on ne peut pas leur reprocher à la fois leurs ambitions, et en même temps leur choix d'abandonner pour la plupart d'entre eux leurs postes de conseillers, d'adjoints et de Maires.
Et étaient-ils toujours plus légitimes lorsqu'ils étaient élus parce qu'une seule liste se présentait, sans débat, sans opposition, sans contradiction?



Commentaire de Libellule 16/02/2019 20:00:35

Décidément, des critiques toujours et encore ! cela devient obsessionnel!
je pense que la réfection de l'îlot du moulin est une très bonne initiative plutôt que garder un coin de pus dans le centre de Gennes .
Il faut positiver, ne pas baisser les bras et oui Mr Fulneau a su faire, n'en déplaise à certains



Commentaire de La guinguette ou… la boîte de nuit sans insonorisation ? 16/02/2019 20:20:47

Mr Fulneau annonce comme une grande avancée la reconstruction de la guinguette. Or cette guinguette diffusait de la musique jusqu’à l’aube exactement comme un night-club mais sans respecter les normes légales de diffusion de musique. Comment reconstruire, dans le lit mineur de la Loire qui implique une construction démontable, un édifice qui portera le nom de guinguette, laissant ainsi bon espoir à ceux qui veulent Karaoké et danse ?



Commentaire de Herve 17/02/2019 00:20:16

Je ne discuterai pas ce projet à la place du moulin sur un plan financier communal, mais franchement je le discuterai sur un plan esthétique ! Vous avez depuis votre mandature commencé petit à petit a tuer le centre du bourg de Gennes et là vous allez complétement l'achever ! Vous voulez le faire complétement disparaître pour quelle raison exacte ? Vous pouviez garder cette superbe bâtisse en tufeaux du moulin que vous avez ignominieusement démolie ainsi que les quelques autres auxquelles vous vous apprêter à faire subir le même sort, c'est un honteux véritable scandale ! Que fait l'architecte des bâtiments de France ? On se le demande ! Un beau parc pour nos enfants et nos anciens dans un environnement cosy n'aurait-il pas été plus plaisant avec de l'eau de source à foison ! Le bourg en aurait été un plaisir de promenade pour tous !
Votre centre médical avait toute sa place face au Super-U au lieu d'y faire construire cette "cabane" aux loyers prohibitifs !
Il n'y a presque plus de commerçants dans ce qui fut un jour le bourg bien vivant et agréable de Gennes, bientôt même plus de poste ... C'est devenu un vrai cimetière ! Vous pensez peut être qui sait faire raser la maison de retraite pour la reconstruire au centre du village, pourquoi pas ? Il est vrai que vous êtes de Couesne, enfin vous étiez, car maintenant vous êtes "largement"... installé sur le plateau, au soleil, au beau milieu d'un invraisemblable capharnaüm en dur de toutes formes ou chacun peut voir chez son voisin, c'est vraiment magnifique !... Et dire que vous n'avez pas su obtenir en son temps Center-Park, c'est à pleurer ! Les Rosiers sur Loire vous remercient pour la prochaine mort programmée de Gennes, je ne sais ce qu'il en sera des autres communes à la vue de vos décisions de faire construire des citées dortoir dans nos belles campagnes de Loire ! Je n'ose penser aux superbes Mairies, des communes regroupées, presque toutes rénovées à grands frais par les contribuables, qui sait, avec vos goûts... peut être de futurs refuges pour la SPA !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI