Le portait éco. Tamara électronique à Distré, le sens de la perfection !

Basée à Distré, sur la zone du Champ Blanchard, Tamara Electronique a été créée en 2005 pour apporter des solutions complètes à ses clients, de la conception électronique et électrique à la réalisation d'ensembles câblés en fourniture totale ou panier garni. La société assure le câblage, l'intégration, le contrôle et l'installation. C'est aussi, Tamélec, de son nom commercial, le choix des particuliers, pour leurs installations d'antennes, alarmes ou vidéosurveillance. Portrait d'entreprise et d'entrepreneur.


Cette rubrique vous est proposée par







En 2005 naissait la société Tamara Electronique, 1ère entreprise à occuper la toute nouvelle pépinière d'entreprises de Saumur Agglo à Pocé. Seul aux commandes tout d'abord puis à 2 rapidement, Stéphane Flao s'est vite fait connaître et reconnaître dans le secteur de la conception électronique et électrique, notamment auprès d'entreprises locales, mais aussi sur la région parisienne, avec une ambition, "la conception et la réalisation de systèmes électroniques pour le compte de tiers", précise le chef d'entreprise. Après être resté 5 ans au sein de la pépinière d'entreprises, en 2010, Tamara Electronique, à l'étroit avec désormais 4 salariés, décide d'intégrer une usine relais de 200 m2 de Saumur Agglo, située à quelques encablures, sur la zone du Champ Blanchard.

Tamélec, l'enseigne commerciale

"En plus de notre activité initiale, nous avons développé l'activité d'installation de systèmes de courant faible, c'est-à-dire d'antennes, de video-surveillance, d'interphonie ou encore de contrôle d'accès, orientée aussi vers le particulier, sous l'enseigne commerciale de Tamélec", explique Stéphane Flao. Et sur ces secteurs, l'entreprise a su développer des partenariats porteurs. "Nous sommes partenaires de la société STIC de Chinon, dont une de ses filiales, SYDERAL, est située en région parisienne. Et grâce à ce partenariat, nous avons désormais de gros clients tels que sont la Ville de Paris et sa régie immobilière sur le secteur de la télésurveillance des bâtiments. Ainsi, alors que c'est STIC qui assure la commercialisation et l'installation via SYDERAL, c'est nous qui réalisons toute la partie technique pour équiper tous les ascenseurs, soit environ 2 500 cabines." Mais l'entreprise ne fait que dans du gros marché, elle s'est lancée aussi sur le marché du particulier : «Jadis réservée aux grandes entreprises, la vidéosurveillance est devenue accessible à tous grâce au numérique. Cependant, les offres de vidéosurveillance sont multiples et peuvent rendre le choix difficile.Grâce aux nouvelles technologies, la vidéosurveillance est accessible à tous : particuliers et professionnels, quel que soit le budget », explique le chef d'entreprise. Idem, pour l'installation d'alarme et de contrôle access : « L'installation et le paramétrage d'une l'alarme et une véritable science, et il convient de faire appel à un pro : une alarme mal installée est totalement inefficace. »

Du développement endogène en perspective

Après avoir essuyé quelques plâtres, comme bon nombre d'entreprises, Tamara a tenu bon et a aujourd'hui de l'ambition : « Celle de pouvoir nous grandir et nous développer dans les domaines de l'industrie, et ce en tissant un réseau de partenaires avec d'autres entreprises, notamment locales. C'est le cas avec AZKEDIA (ex AEI) à Chacé sur la partie production des cartes ou celle de conception de produits électroniques. C'est aussi le cas avec des sociétés telles que Castel, implantée sur la Zone d'Allonnes-Neuillé, ou de SKF Saumur. « L'objectif est quand même de faire travailler des entreprises locales et de pérenniser l'emploi sur le bassin saumurois », déclare-t-il. « Et dans cette perspective de développement, nous envisageons une nouvelle embauche cette année et réfléchissons à de nouveaux locaux, plus grands. Mais toujours sur Saumur, nous sommes ici idéalement placés, avec une desserte autoroutière ou ferroviaire intéressante. Nous sommes sur un nœud intéressant, dans une région pleine de charme, même s'il est dommage qu'il n'y ait pas plus d'industries. »

Stéphane Flao, saumurois pur et dur

Tout juste cinquantenaire, Stéphane Flao, originaire du Saumurois (Montreuil-Bellay) est ingénieur électronicien de formation, diplômé de Polytech de Nantes. Après ses débuts en 1993 au sein du bureau d'études de l'entreprise AEI à Chacé, devenue AZKEDIA , en 2002 il intègre le groupe de sous-traitance électronique angevin EOLANE. Et en 2005 , il décide de voler de ses propres ailes et crée TAMARA Electronique. Et c'est sans sourciller bien au contraire qu'il décide que le siège serait saumurois. Habitant Rou-Marson avec son épouse et son enfant, ce saumurois qui a toujours eu une fibre associative souhaite s'investir au niveau de sa commune. Ainsi, il est président de Festival de Rou-Marson et membre du Comité des Fêtes.


En savoir plus sur Tamara Electronique et Tamélec : http://www.tamelec.fr/


Article du 28 mars 2019 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI