Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgeuil
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Baugé. Une chambre en colocation gratuite pour favoriser les gardes des jeunes pompiers volontaires

Face aux difficultés rencontrées par de jeunes pompiers « engagés volontaires » pour effectuer des gardes, du fait de leur éloignement, la municipalité de Baugé-en-Anjou prend les choses en main. Ainsi, elle mettra gratuitement à disposition une chambre en colocation pour faciliter leurs gardes. Une initiative qui favorise l'engagement, vivement saluée par le Service Départemental d'Incendie et Secours du Maine-et-Loire.


« De jeunes pompiers « engagés volontaires » ont des difficultés pour effectuer des gardes du fait de leur éloignement. La ville soutient l’engagement des jeunes pompiers et mettra gratuitement à disposition une chambre en colocation », a indiqué la mairie de Baugé-en-Anjou sur un post Twitter, ce lundi soir 25 février 2019. En réponse, le SDIS 49 a salué, toujours sur le réseau social bleu ciel, cette « belle initiative de la commune de Baugé-en-Anjou », « en plus de la signature de convention « accueil périscolaire » ».

2 jeunes pompiers Baugeois « très motivés »

Philippe Chalopin, maire de Baugé-en-Anjou, nous explique la démarche : « La municipalité est propriétaire d'un certain nombre de chambres meublées sur la commune. J'ai récemment été interpellé par des parents de jeunes pompiers volontaires qui habitent à plus de 5 minutes du centre de secours de Baugé-en-Anjou. Normalement, un pompier ne doit pas habiter plus loin qu'à 5 minutes de la caserne pour pouvoir intervenir rapidement. Dans leur cas, ils sont situés à 12, voire 15 minutes. J'ai donc proposé à 2 jeunes une chambre meublée située à seulement 2 minutes du centre de secours. Cela leur permet de poursuivre leur action de pompier volontaire, de permettre l'aboutissement de leur projet, mais aussi de conserver les effectifs de la caserne ».
Pour bénéficier de ce logement, ces jeunes doivent justifier d'un engagement auprès du centre de secours et ne pas avoir déjà un logement de ce genre en centre-ville. Pour la plupart, il s'agit de jeunes qui sont en études la semaine sur Angers et qui effectuent des gardes le week-end. « Ces jeunes sont très motivés, ils sont même volontaires pendant leurs vacances scolaires », poursuit le maire. Cette chambre mise à disposition est pour le moment occupée, très régulièrement et parfois en alternance, par 2 jeunes pompiers volontaires Baugeois. « Ce genre de démarches pourrait permettre à des jeunes du territoire de s'engager et d'étoffer les effectifs ».


Article du 26 février 2019 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !

page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI