Saumur. Un seul CIO par département, celui de Saumur est donc voué à fermer

Ce vendredi 1er mars 2019, la radio RCF Anjou revient sur la réforme nationale des Centres d'Information et d'Orientation (CIO). « Selon une nouvelle loi, il ne doit rester qu'un seul CIO par département. Ce devrait être celui d'Angers », explique la radio angevine. Ceux de Saumur et de Cholet sont donc clairement menacés de fermeture (relire). Joël Bigot, sénateur socialiste, était l'invité du journal de 8h de RCF Anjou...

Le CIO de Saumur voué la fermeture


Joël Bigot (PS), sénateur de Maine-et-Loire, s'inquiète depuis déjà quelques mois de l'avenir des CIO du département (relire). Ceux de Cholet et de Saumur, surtout, qui semblent condamnés. « Les CIO de Saumur et de Cholet sont menacés de fermeture. Selon une nouvelle loi, il ne doit rester qu'un seul CIO par département. Ce devrait être celui d'Angers. Le sénateur socialiste Joël Bigot s'inquiète de ces possibles fermetures », explique ce vendredi matin la radio RCF Anjou. Un avenir flou sur lequel s'est également penché Benoît Hamon, chef de file du parti « Génération·s, le mouvement », lors d'une venue à Saumur.

Le journal de RCF Anjou du vendredi 1er mars 2019, édition de 8h :



Article du 01 mars 2019 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !

page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI