Météo du 5 mars : Pour ou contre l'écriture inclusive les Kiosqueurs(es) ?

Le langage épicène, autrement dit l'écriture inclusive, reste banni des textes officiels, le Conseil d'État ayant rejeté jeudi dernier « des recours demandant l'annulation d'une circulaire du Premier ministre proscrivant ce langage épicène dans les communications ministérielles », rapporte Le Figaro. J'ai envie aujourd'hui d'avoir votre point de vue, les Kiosqueurs(es), sur ce sujet. J'ai bien dit les Kiosqueurs(es) hein...


L'écriture inclusive a pour but de mettre sur un pied d'égalité les femmes et les hommes. En gros, voici ce que ça peut donner (c'était un Tweet de BibliObs) : « Les directeur·trice·s de ce journal sont inquiet·ète·s : iels craignent que l'écriture inclusive rende mes articles incompréhensibles. Je m'écrie : mais vous êtes fou·olle·s ! Ne soyez pas si conservateur·trice·s ! »

Et Le Figaro de poursuivre : « Outre l'utilisation de mots "neutres", elle préconise d'user à la fois du féminin et du masculin quand on s'adresse aux hommes et aux femmes, et remet en cause la règle d'accord de la langue française selon laquelle, au pluriel, "le masculin l'emporte sur le féminin". Elle se traduit notamment par des graphies comme "les député.e.s" ou "les électeur.rice.s" ou par une règle d'accord avec le sujet le plus proche, par exemple "Louis et Louise sont belles" ».

Et vous les Kiosqueurs(es), qu'en pensez-vous ?

Côté météo, nous devrions avoir un beau temps peu nuageux demain matin, devenant variable, avec une possibilité d'averses en fin de matinée. Au réveil, la température sera proche de 5°C (ressenti 1) avec d'importantes rafales du sud-ouest (60 km/h). Dans l'après-midi, le ciel devrait passer de « très nuageux » à « couvert » avec également quelques averses. Au meilleur de la journée, le thermomètre devrait toutefois atteindre les 12°C (ressenti 10), tout ceci accompagné de rafales du sud-ouest à 55 km/h. Dans la soirée, La Chaîne Mytho annonce un ciel variable devenant très nuageux avec 9°C côté mercure (ressenti 5) et de fortes rafales du sud-est à 70 km/h. Enfin, dans la nuit : ciel variable se couvrant totalement, 10°C (ressenti 4) et de bonnes rafales du sud à 75 km/h... Allez, à demain, les Kiosqueurs(es) !

Quand il pleut ou qu'il y a trop de soleil, rassurez-vous, il y aura toujours le Kiosque pour s'abriter !


Article du 04 mars 2019 I Catégorie : Vie de la cité

 


5 commentaires :


Commentaire de 1-2-3 Soleil 04/03/2019 14:22:19

Je suis contre bien évidemment. J'avais signalé il y a quelque temps que "Je veux bien que l'on écrive -une- député et non un député mais que l'on ajoute un -e- à député pas d'accord.Une règle existe: les mots en té ou tié ne prennent pas de -e- sauf la dictée, la jetée, la portée, la montée, la pâtée ainsi que les noms indiquant un contenu comme l'assiettée." Je ne vois aucun intérêt à détériorer notre langue. Ceux qui sont mauvais en Français ne le seront pas plus en rabaissant le niveau. Il faut élever le niveau de chacun et non l'inverse. Les féministes sont à mes yeux des extrémistes. L'égalité homme-femme n'existe pas et n'existera jamais ne serait-ce que physiquement. Ces femmes qui veulent à tout prix ressembler à des hommes ont certainement des problèmes à régler avec elles-mêmes. 0_o



Commentaire de Nostromo 04/03/2019 15:35:41

On peu ossi apliké les critures sms ? Sa ira + vite à tapé
@2m1 et BAP
LOL



Commentaire de Jaouen 04/03/2019 22:46:26

Tant qu'on ne fera pas disparaître cette règle "le masculin l'emporte sur le féminin", on sera toujours dans un rapport de supériorité, d'inégalité, voire de mépris. A partir de cette règle, moi, homme, je te regarde comme étant inférieure, pas aussi capable que moi, avec un corps qui dérange la productivité... Par contre pour s'occuper des enfants, y'a que toi, moi j'suis pas fait pour... Avec cette règle, on reste dans une vision binaire Homme-fort-viril-insensible-macho-intelligent et Femme-faible-fragile-hypersensible-chochotte-bêbête. L'écriture inclusive nous forcera tout.e.s à penser masculin/féminin en même temps. Puis, par la suite nous emmènera vers une pensée moins binaire où toutes les sensibilités physiques et psychiques seront prises en compte, où tous les genres seront acceptés : homme habillé en femme, homme efféminé, allure hermaphrodite, femme masculine, transsexuel.le.s, etc... Et même si dès fois c'est compliqué d'écrire ou de lire l'écriture inclusive, c'est juste qu'on n'est pas habitué, mais surtout, ça ouvre la voie à d'autres concepts et donc à des relations plus justes... et ça, c'est peut-être l'essentiel.



Commentaire de brugiere jean 06/03/2019 12:29:34

c'est une lubie de féministes déjantées càd de vraies gauchistes ou krypto communistes révolutionnaires pour lesquelles la déconstruction de la société, la démolition de toutes les règles est une priorité. Tout casser. Après? on installera la Terreur comme en 1793. C'est exactement la vision de ces dingos.
Bien sûr nous savons le scandale de nos jeunes qui ne savent plus écrire sans fautes d'orthographe ou de syntaxe ou de règles de grammaire élémentaire et commettent des contresens à chaque ligne. presque à chaque mot. Nous le savons puisque des employeurs commencent par faire faire des dictées à leurs nouveaux cadres.
Si la France était debout, elle corrigerait cette mauvaise graine de folles furieuses révolutionnaires... plutôt que de leur donner la parole sous une forme très complaisante et assez complice... c'est comme cela que la pire bêtise devient parole d'Evangile , car une bêtise retient toujous l'attention ; Il faudrait au contraire expliquer pourquoi elles sont des folles dingues. ;mais l'attrait de l'interdit qui est dans la nature humaine, et puis le chaos français actuel, font le reste et permettent la diffusion de ces crétineries révolutionnaires. . Cela a commencé avec l'égalité homme femme ou le gender, ( mots stupides impropres ridicules, en contradiction avec la plus simple des vérités ou observations.) Appelons les, par leur nom, ce sont des co.... qui veulent la révolution. cela, personne ne devrait être complice.



Commentaire de brugiere 06/03/2019 12:41:05

Je lis des réponses. Le but premier de ces folles dingues comme je les appelle, est de tout casser. C'est du lénine.ou du Pol Pot.
vous parlez de règles , mais justement ces révolutionnaires veulent casser les règles, toutes les règles. alors votre belle démonstration ( que j'admets) n'a aucune valeur pour elles. au contraire puisque ce sont des règles émises au cours de siècles retardataires qui ont conduits la femme en esclavage
d'où l'homme = femme d'où le genre ou gender etc etc etc ...



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur du cheval blanc d'Henri IV après qu'on l'ait peint en vert ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI