Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Culture. Des couleurs de Méditerranée dans l'église du Thoureil

De nouvelles couleurs devraient prochainement se mirer à l'intérieur de l'église St Génulf au Thoureil : des nouveaux vitraux rappelant aussi bien la Loire que la Méditerranée.


Décidément la commune du Thoureil n'a pas froid aux yeux en matière de culture ! La municipalité, avec l'accord de la Fondation du patrimoine, vient de mandater l'écrivain et artiste Tahar Ben Jelloun pour créer 8 nouveaux vitraux dans l'église St Génulf de cet ancien village de bateliers des bords de la Loire Saumuroise, leur donnant des couleurs de Méditerranée conjuguées à celles de la Loire !

Une église reconstruite en 1807

L’église Saint-Genulf du Thoureil est édifiée au XIe siècle sur la terrasse alluviale en rive de Loire, hors de portée des crues connues alors. C’est au XIIIe siècle que le clocher de plan barlong (1) est construit côté Loire. L’édification de la Grande Levée d’Anjou à partir du XIIe siècle, sur la rive droite du fleuve, aura de néfastes répercussions sur le sanctuaire. L’élévation du niveau des crues, l’accélération du courant vont saper et réduire la rive. Au XVIIIe siècle, l’église, envahie par les plus hautes eaux est désaffectée et abandonnée en 1781. En 1807, une nouvelle église est reconstruite et consacrée sous le vocable de Saint-Charles. Conscient de l’intérêt touristique de la commune et de la région en 2014, le Maire et le conseil municipal du Thoureil, en relation avec le clergé ont souhaité faire appel à un artiste afin qu’il apporte sa contribution, son talent, son imagination dans la création de vitraux contemporains et donner de la couleur à ces belles ouvertures sur le ciel angevin.

Donner "une présence plus vive à l'édifice"

Les travaux concernent la création de huit vitraux contemporain, dans ce site qui accueille aussi des concerts. Actuellement les huit vitraux réalisés au début du XIXe siècle, et constitués de verres clairs losangés laissent pénétrer une lumière brutale et crue. L'artiste retenu pour la création de ces vitraux est Tahar Ben Jelloun. Le choix de cet artiste, écrivain, membre de l’Académie Goncourt, artiste peintre, résulte d’une volonté symbolique d’échange entre le monde méditerranéen et le continent européen en ces temps où il faut rassembler, dialoguer, réunir et être ouvert au regard de l’autre. De nombreuses galeries à travers le monde exposent ses oeuvres. On y voit une liberté totale influencée par la richesse des cultures, transformée au fil des voyages, des rencontres et des connaissances. « Rappelant aussi bien la Loire que la Méditerranée, ces vitraux de couleurs donneront une présence plus vive à l'édifice », justifie l'artiste. Ces vitraux seront fabriqués à Saumur par l'atelier Théophile de Philippe Brissy, maître-verrier, qui utilisera la méthode traditionnelle au plomb. Une souscription publique a été ouverte pour ce projet soutenu par le département de Maine-et-Loire.
Plus d'infos : fondation-patrimoine.org – contact : maineetloire@fondation-patrimoine.org

(1) Clocher barlong : terme d’architecture : structure de forme rectangulaire dont le côté le plus long se présente de face lorsque l’on est dans l’axe de la nef.

Plus d'infos : fondation-patrimoine.org – contact : maineetloire@fondation-patrimoine.org


Article du 10 mars 2019 I Catégorie : Culture

 


1 commentaire :


Commentaire de ankidout 10/03/2019 17:55:07

Pourquoi remplacer des vitraux sobres et respectant le style de l'édifice ? Soulignons que le village n'a même pas le tout à l'égout ... Le choix des dépenses va-t-il toujours dans le sens de l'intérêt des contribuable et des usagers ? La souscription ne suffit pas, les collectivités publiques abondent. Comme pour le parking à l'entrée du village, la simplicité aurait dégagé davantage de places et moins d'entretien, donc moins de frais à la charge des collectivités qui par ailleurs déplorent la baisse des dotations de l'Etat !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI