Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



12 mars : Shéhérazade avec Plein Ecran à Saumur

"Shéhérazade, le film-événement aux 3 Césars et aux 3 Valois à Angoulème sera projeté, en exclusivité par Plein Ecran, le mardi 12 mars à 20h30 au Grand Palace


Le film : Zachary, 17 ans, sort de prison. Rejeté par sa mère, il traîne dans les quartiers populaires de Marseille. Inspiré d'un fait divers, le film raconte l'histoire d'amour entre deux jeunes marginaux, dans les rues de Marseille : Zachary et Shéhérazade, jeune prostituée qui va l'accueillir chez elle. En s’attachant à la relation qui se développe entre eux, Shéhérazade fait d’abord le portrait d’êtres passés très vite de l’enfance à l’âge adulte. Dylan Robert et Kenza Fortas semblent trop jeunes pour avoir déjà tant vécu, mais lorsque leurs personnages montrent les crocs, on le voit : ils sont déjà bien affûtés.

Ce qu'en dit la presse :

"La singularité du film tient à ce que l’ambivalence qui s’y exprime se couple à une sécheresse narrative qui va à l’encontre d’une romantisation des milieux interlopes. La dureté extrême de ce qui se joue, des rapports entre les êtres, est abordée de façon frontale, sans fausse pudeur mais, pour autant, le film ne se fait jamais complaisant et reste avant tout porté par une empathie totale pour ses personnages. Il parvient à rester sur cette ligne très ténue, évitant à la fois angélisme et sensationnalisme (…)" (Critikat)

"Shéhérazade déploie les thématiques du sexe et du genre, de la sexualité et de l'érotisme dans le plus simple appareil. La mise en scène, aussi brute que solaire, accompagne cette révélation entre embardée documentaire et cagnard méditerranéen." (Positif)

"Shéhérazade appartient à ce type de film qu’on nomme un peu pompeusement « fiction documentée » (...). De Toni (1935), de Jean Renoir, à La BM du Seigneur, de Jean-Charles Hue, en passant par La Vie de Jésus, de Bruno Dumont, le cinéma français en livre quelques remarquables exemples. Jean-Bernard Marlin, 38 ans, prend brillamment la suite. (Le Monde) Avec sensibilité et intelligence, Jean-Bernard Marlin a construit ce film autour d’une question d’actualité : le respect pour la femme, quelle qu’elle soit." (Télérama)

Infos pratiques : Mardi 12 mars à 20h30 au cinéma Le Grand Palace à Saumur - Pour tout public, abonné ou non - La bande-annonce du film est visible sur notre site www.plein-ecran.fr et sur Facebook www.plein-ecran.fr


Article du 10 mars 2019 I Catégorie : Culture

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !

page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI