Koh-Lanta. Chloé : « Participer, c'est déjà une victoire en soi »

Le mercredi 20 février dernier, nous vous annoncions la participation de Chloé Dessard-Arribas dans la prochaine édition de Koh-Lanta « La guerre des chefs », diffusée à partir de vendredi soir sur TF1 (relire). Pour Le Kiosque, elle accorde l'une de ses premières interviews dans laquelle elle nous raconte sa formidable aventure. Pour cette native du Coudray-Macouard, village du Saumurois, « participer, c'est déjà une victoire en soi »...


Le Kiosque : Dans la présentation de TF1, on dit de Clo qu'elle « réfléchit plus souvent après qu’avant... » Cette phrase colle-t-elle vraiment à ta personnalité ?

Chloé : « C'est un petit peu poussé de dire ça ! Je pense être quand même quelqu’un de réfléchi dans la vie de tous les jours. Après, étant donné que je suis assez impulsive, il est vrai que parfois ça m’arrive de dire ou de faire certaines choses que je regrette après coup. Mais ça ne veut pas dire que je ne réfléchis pas, ça veut surtout dire que je suis plutôt spontanée et que j’agis comme ça, au feeling ».

Le Kiosque : Tu as toujours été ultra-sportive. Koh-Lanta, une simple formalité donc ? (rires)

Chloé :
« Le fait que je sois sportive de base, ça aide forcément pour une aventure comme Koh-Lanta, dans laquelle il y a des épreuves très physiques. En revanche, il ne faut pas oublier tous les à-côtés, c‘est-à-dire que même si une épreuve va nous prendre une heure, on est sur une île déserte à essayer de survivre et vivre avec les autres tout le reste du temps. Donc, au-delà du côté sportif, je pense qu’il faut aussi prendre en compte le côté humain dans ce genre d'aventures ».

Le Kiosque : Pour certaines épreuves, as-tu dû puiser dans tes ressources ?

Chloé : « Dans le tout premier épisode, que vous allez pouvoir découvrir vendredi soir (NDLR : 15 mars 2019 à partir de 21h sur TF1), il y aura la fameuse épreuve des poteaux. Il faut savoir que quand on réalise ce défi-là, on a déjà passé quelques heures le ventre vide. Même si on n'a rien dans le corps, il faut réussir à se concentrer, à faire abstraction des caméras, du stress et de toute cette nouvelle aventure. Donc oui, il faut parfois puiser dans ses ressources et surtout dans son mental pour pouvoir effectuer une épreuve comme celle des poteaux, par exemple ».

Le Kiosque : Raconte-nous un peu le paysage des îles Fidji ?

Chloé : « Les Fidji, c’est un endroit magnifique, un petit bout de paradis sur terre. Honnêtement, j’en ai pris plein la vue. Dès les premières heures, vous le verrez dans l’épisode n°1, la couleur de l’eau est juste sublime, le sable blanc est idyllique... Tout est réuni pour se sentir bien ! Pour avoir voyagé en Australie, je pensais déjà avoir vu des paysages plutôt superbes, mais les Fidji, c’est encore un niveau au-dessus (NDLR : photo ci-contre, l'Archipel de Kadavu où s'est déroulée l'aventure cette année) ».

Le Kiosque : Tu ne pouvais pas annoncer ta participation. Comment as-tu vécu ce secret ?

Chloé : « Je me suis inscrite au mois de mai dernier et j’ai su que je partais courant septembre. J’ai signé une clause de confidentialité qui fait que je ne pouvais en parler presque à personne. Seuls mes parents et mon frère étaient dans la confidence. Ça a été assez compliqué pour moi de ne rien pouvoir dévoiler pendant tous ces mois-ci, notamment durant toutes les phases de casting. Quand il se passe autant de choses excitantes, qu'on est heureux et qu’on a envie de partager quelque chose d’aussi grand avec les gens qu’on aime, c’est très dur de devoir mentir et surtout de garder tout pour soi. Je ne cache pas que ça a été un grand soulagement quand j’ai enfin pu annoncer la nouvelle à tout le monde ».

Le Kiosque : Après l'annonce de ta participation, t'attendais-tu à un si grand engouement ?

Chloé : « Je m’attendais à ce que ça fasse un petit peu l’effet d’une bombe, mais je m’y attendais sans vraiment réaliser. Même pas une heure après que mon portrait a été dévoilé sur MY TF1, il y a eu des centaines de partages sur les réseaux sociaux, des articles sont sortis dans la foulée, tout le monde a commencé à m’écrire, à écrire à mes proches, à en parler... Venant d’une petite ville comme Saumur, ça ne m’étonne pas plus que ça, mais en même temps, je trouve ça dingue. C’est génial. Franchement, c’est que du bonheur ».

Le Kiosque : Comment s'est passée ton adaptation sur l'île ? Et Denis Brogniart, il est sympa ?

Chloé : « Je suis quelqu’un qui est plutôt sociable, donc j’ai tendance à m’adapter assez facilement avec des gens de différents âges, que ce soit avec les garçons ou les filles. Je me suis intégrée plutôt rapidement. En ce qui concerne Denis, il est très sympa, mais il faut savoir qu’il joue aussi son rôle de chef à Koh-Lanta. Il n’est pas là pour être notre pote, donc on avait des distances avec lui que l’on n'a plus forcément désormais, maintenant que tout ça est terminé ».

Le Kiosque : Qu'est-ce que Koh-Lanta a représenté pour toi ?

Chloé : « Avant tout, j'ai participé à Koh-Lanta parce que je voulais me prouver des choses. Je voulais me prouver à quel point j’avais un mental, à quel point je pouvais me surpasser, jusqu’où je pouvais aller et donner de moi-même. Également, bien sûr, j’avais envie de prouver à mes parents que je pouvais réaliser de grandes choses et que j’étais forte. J’ai énormément pensé à eux pendant l'aventure ».

Le Kiosque : Est-ce qu'avoir participé est déjà une victoire en soi ?

Chloé : « Exactement ! C’est la réponse que je donne aux gens lorsqu’ils me demandent : « Est-ce que tu as gagné ? » Je leur réponds tout simplement j’ai déjà tout gagné, j’ai fait Koh-Lanta ! N'oubliez pas que l'on est 30 000 à la base, mais que l’on n'est plus que 21 sur les poteaux. Mon rêve est donc déjà atteint. C'est déjà une très belle victoire en soi ».

Infos pratiques : En savoir plus sur l'aventure Koh-Lanta de Chloé sur Facebook et Instagram.


Article du 12 mars 2019 I Catégorie : Vie de la cité

 


6 commentaires :


Commentaire de sxay 13/03/2019 07:31:13

Comme tu le dis la victoire c'est d'abord d'être sélectionné, le reste c'est du plaisir et des souvenirs ,avec une certaine fierté d'être reconnu dans la rue pendant quelques temps.
Pour avoir participé 2 fois à Pékin Expres j'ai même eu la surprise d'être reconnu au cours d'un voyage en Egypte.
Savoure bien ces moments .
Loulou



Commentaire de Chloé Dessard 14/03/2019 09:26:33

Merci beaucoup,
J'espère que l'on aura l'occasion de se rencontrer pour parler de nos aventures respectives. Quand on a la chance de réaliser un rêve, pouvoir le partager c'est ce qu'il y a de plus beau. A bientôt
Chloé



Commentaire de C est une chance... 14/03/2019 22:46:33

Sauf si TF1 fait un montage .. qui tourne au cauchemard !!! Certains sortent plus de chez eux ... hihihi



Commentaire de gérard c 15/03/2019 07:40:03

le mieux est de le faire pour soit meme et non pour passer a la télé et chercher a etre reconnu.



Commentaire de bertrand49 17/03/2019 14:46:34

Bravo... j'espère que tu iras loin.....



Commentaire de bourgeais 18/03/2019 12:11:26

moi je pense surtout a toutes ses femmes en Syrie Afghanistan et autres qui font du Koh-Lanta pour survivre tous les jours et ça c'est malheureusement le vrai vie pour elles .. pas de télé et pas de reconnaissance elles se battent vraiment elles .



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI