Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


Insertion. Le dispositif des « emplois francs » étendu au Saumurois

La première phase d’expérimentation des « emplois francs » a été lancée le 1er avril 2018 et concernait sept territoires d’expérimentations, dont la communauté urbaine d’Angers-Loire Métropole. Il est désormais étendu à d'autres quartiers prioritaires en Maine-et-Loire, dont le Chemin Vert à Saumur.


À diplôme, âge et parcours équivalents, il est plus difficile d’accéder à un emploi pour les habitants de certains quartiers de la République. C’est pourquoi le Gouvernement expérimente des emplois francs entre le 1er avril 2018 et le 31 décembre 2019. Depuis le lancement du dispositif sur ce territoire départemental, 250 aides au titre des emplois francs ont été accordées à des employeurs qui ont embauché des demandeurs d’emploi résidant dans ces quartiers. 79 % de ces embauches relevaient d’un CDI, 17 % d’un CDD et 4 % d’un CDI intérimaire. 67 % des embauchés ont entre 26 et 49 ans, et 25 % moins de 26 ans.

Des résultats concrets et des extensions

Devant les premiers résultats concrets, Muriel Pénicaud, ministre du Travail, Annick Girardin, ministre des Outre-mer et Julien Denormandie, ministre chargé de la Ville et du Logement, annoncent aujourd’hui l’extension géographique de ce dispositif à de nouveaux territoires. Le nouveau périmètre géographique du dispositif inclut désormais l’ensemble des quartiers prioritaires de la politique de la ville du département, à savoir :
• Angers : Belle-Beille, Roseraie, Savary, Grand-Pigeon, Monplaisir, Hauts-de-Saint-Aubin, Beauval-Bédier-Morellerie ;
• Trélazé : le Grand-Bellevue ;
• Cholet : Bretagne-Bostangis, Jean Monnet, Favreau-Les Mauges, Colline-Villeneuve ;
• Saumur : Chemin vert-Hauts Quartiers.

Gilles Groussard se félicite de l’extension du périmètre


« Cette décision apportera une réponse aux difficultés de recrutements que connaissent certains secteurs d’activité en tension, notamment dans les territoires ruraux, se félicite Gilles Groussard, secrétaire départemental en charge de l’insertion. Cette décision va aussi permettre aux bénéficiaires du RSA, en devenant éligibles aux emplois francs, de trouver des solutions d’emploi au plus près de leur bassin de vie et d’apporter des solutions aux problèmes de mobilité auxquels ils sont souvent confrontés ».

Pour rappel : une entreprise ou une association, embauchant un demandeur d’emploi habitant en quartier prioritaire visé par le dispositif des emplois francs, bénéficie d’une prime pour l’embauche en CDI (à hauteur de 5000 €/an sur 3 ans) ou en CDD de plus de 6 mois (à hauteur de 2500 €/an sur 2 ans).

Tout savoir sur les Emplois francs : Un site d’information www.travail-emploi.gouv.fr/emplois-francs est mis en place afin de répondre aux questions de tous les publics concernés, avec appel possible des entreprises au 3995 de Pôle emploi


Article du 21 mars 2019 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !

page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI