Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


Le portrait éco. Montanier à La Ronde : Du nettoyage en grand !

Depuis 2009, l'entreprise Montanier, spécialisée dans la conception et la fabrication d'équipements de lavage industriel est installée sur la zone le Ronde. En 10 ans, elle a connu une croissance exponentielle de plus de 1 000%, passant de 8 à 40 employés et n'est pas prête de s'arrêter là.


Offrez cette rubrique "Le portrait éco"
avec votre logo et lien vers votre site
Plus d'infos ici

Leader français dans la conception et la fabrication d'équipements de lavage industriel, c'est en 2011 que la société Montanier s'est implantée sur la zone de La Ronde, au début dans une usine relais de l'agglomération saumuroise. Très vite l'activité s'est avérée exponentielle + 15 à 20% annuellement de Chiffre d'Affaires, passant de 6 à 40 salariés aujourd'hui et un chiffre d'affaires de 150 000 € à 6 millions. « Et ce n'est pas fini : d'ici 2 à 3 ans, nous pourrons tabler sur une soixantaine de salariés et un visant un chiffre d'affaires de 10 millions d'euros », assure confiant le jeune chef d'entreprise Stéphane Montanier.

40 ans de sur-mesure et de savoir-faire

Mais l'histoire entrepreunariale des Montanier ne date pas de 2011. Depuis 40 ans, les équipements de lavage font la réputation de Montanier, société créée par Nicole et Gérard Montanier. Expert dans le lavage, la désinfection et le séchage, la société développe des cabines de lavage pour conteneurs, cuves mobiles, fûts ou flexibles pour l’industrie. Les collectivités utilisent au quotidien ces équipements de nettoyage anti-graffitis (tags), des groupes haute pression (HP) autonomes ou encore des décapeuses de rues. Les aires de lavage et stations de lavage véhicules avec ou sans recyclage et traitement de l’eau offrent des performances inégalées. Derniers nés, des équipements de lavage zéro pollution. "Comme il s'agit de dépolluer visuellement des sites, et comme nous faisons toujours du sur-mesure, nous avons été sollicités pour concevoir des engins de voirie fonctionnant avec une énergie propre. L'électrique ne donnant pas satisfaction, nous nous sommes tournés vers le GNV, le gaz naturel, qui permet aux véhicules d'amoindrir les rejets de particules fines et de gaz toxique." Pari réussi, l'entreprise Montanier est désormais la première en France à proposer ce type de matériel ! Et c'est un premier marché d'une dizaine de véhicules qui vient d'être obtenu, ce marché en appelant à n'en pas douter bien d'autres !

Le lavage grand format made in Montanier

Autre secteur dans lequel Montanier fait du sur-mesure, celui de lavage d'engins de gros calibre. Ainsi des stations de lavage géantes pour des canadairs à Nîmes ou encore pour les A320 de la sécurité civile à Istres. Et dernière née en matière d'innovation : un "lave-vaisselle géant" pour la SNCF ! "Il s'agit en fait d'une station de lavage dont la vocation est de nettoyer les essieux des TGV et autres pièces de trains. Une cabine de 20 m de long pour un volume de 100m3 avec un réservoir pouvant contenir 14 000 litres d'eau", précise Stéphane Montanier. Actuellement en cours d'assemblage dans les bâtiments à La Ronde pour être testé, il sera redémonté puis installé sur site, et ce d'ici à la fin avril.

Stéphane Montanier : De tourneur-fraiseur à chef d'entreprise

À 42 ans, Stéphane Montanier n'a pas vraiment le parcours d'un chef d'entreprise tel qu'on se l'imagine. Ayant passé toute sa jeunesse en région parisienne, il est titulaire d'un CAP-BEP tourneur-fraiseur. Il a ensuite rejoint un cursus un peu plus long pour passer un BAC STI. « Mais très vite, je me suis rendu compte que je n'étais pas fait pour le système scolaire », avoue-t-il. « J'ai donc demandé à mes parents, alors chefs de l'entreprise Europ Hydro, de me lancer dans la vie active. Ce qu'ils ont accepté, mais sans me faire de cadeau. J'ai démarré à la vidange et au ramonage de chaudière pour apprendre le métier, ce que j'ai fait 6 années durant. Puis, j'ai alterné avec une mission de gestion des plannings de l'atelier pour terminer chef d'atelier, au moment où mes parents venaient d'inventer une machine qui a révolutionné l'entreprise, à savoir une machine pour enlever tags et graffitis. Et c'est pour vendre cette machine que j'ai alors changé de poste pour sillonner les routes de France. Ma mère a ensuite décidé de lever le pied à la tête de l'entreprise, alors que mon père lui était sur Doué la Fontaine, à la tête de l'entreprise Euro Process. Nous l'avons vendu en 2005, j'ai continué à y travailler durant 3 ans. A l'arrivée de mon premier enfant, nous avons décidé, mon épouse et moi-même de rejoindre notre famille désormais implantée en Saumurois (sa sœur aînée Isabelle étant elle aussi sur Saumur, ayant créé l'agence Loire Événement Organisation). On s'y trouvait bien le week-end, dès lors on s'est dit pourquoi pas y être aussi la semaine. J'ai donc cherché dans le secteur et j'ai trouvé un bureau d'études un peu moribond à racheter à Cinq Mars la Pile, en Indre et Loire. Puis nous avons décidé, mon père et moi de recréer la société Montanier qui n'existait plus dans le Saumurois. Et de fil en aiguille, de marché en marché avec des équipements innovants, nous avons fait notre bonhomme de chemin, ayant racheté les bâtiments à l'agglo saumuroise en les agrandissant.» Et l'avide Stéphane Montanier ne s'arrête pas là : « Nous avons déjà mis des options d'achats sur d'autres terrains environnants dans le but de construire un 3ème bâtiment et des parkings. » Qui dit que l'industrie n'est pas florissante en Saumurois !


Article du 18 avril 2019 I Catégorie : Vie de la cité

 


2 commentaires :


Commentaire de Claude Barzotti 18/04/2019 10:00:14

Bravo ! Quel bel exemple de réussite sociale et professionnelle !



Commentaire de Lolo de Pocé 19/04/2019 08:32:42

Bravo pour cette belle réussite familiale. Comme quoi l'Industrie peut également se développer en Saumurois.


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI