Courrier du lecteur : "Anniversaire du 26 mars"

Jean François De Brugière : "Avec les Gilets jaunes et les casseurs gauchistes qui les accompagnent, on entend parler de répression gouvernementale et il est sûr qu’il y en a. Et même, inadmissible par sa violence. 10 morts et 10 blessés graves, parmi les GJ . Le bilan est éloquent et cela compte. Pourtant le 26 mars, est une autre date anniversaire… celui de l’an 1962 : A Alger le 26 mars 1962 un crime absolu de l'état envers la population française d'Alger."


"Rappel historique sur le 26 mars.

La Guerre d’Algérie continue mais sans le FLN militaire (Front de Libération National)... Qui a été anéanti par l’Armée française. Ce qui subsiste des bandes FLN ,abandonnent le combat et plus aucun renfort FLN ne rentre par la Tunisie. ou le Maroc. Le FLN militaire est anéanti.
la guerre est donc dans sa phase terminale avec le FLN. Et la France pourra entamer des dialogues sur l’avenir de l’Algérie. Tous les indices sont au vert pour la France. Pourtant...de terribles nuages s’amoncellent au dessus de l’Algérie.
Depuis le 19 mars 62, et les pseudo accords mal signés par le FLN la population d’Algérie est en état d hyper tension. Elle a compris que le gouvernement allait les abandonner et avait choisi de s’accoupler avec le FLN résiduel, (notamment les « politiques « actuellement en prison) pour organiser l’indépendance au seul profit du FLN. Sur place à Alger, dans ce contexte , des accrochages sont quotidiens avec la Police. Mais l’Armée française continue à ne pas vouloir cette entente contre nature envers les Européens et contre nos Harkis fidèles à la France.
Bab El Oued ( quartier populaire d’Alger, qui votait communiste avant la guerre,) est en état d’insurrection . Le gouvernement en décide le blocus. Plus rien n’y entre, même la pharmacie ou l’alimentation. La population de Bab El Oued est en danger

Les Algerois décident alors d’aller aider les malheureux de Bab El Oued. Le 26 mars, un cortège pacifique, avec des paniers de victuailles et des drapeaux, se rend à Bab el oued. Bien sûr le quartier est ceinturé par les forces de l’ordre, mais on verra bien ...
le Gouvernement à Paris, décide d’en profiter pour séparer une fois pour toutes, l’Armée française des civils algérois. Un piège diabolique est alors monté. Bab El Oued étant ceinturé par les Forces de l’ordre, ordre est donné de laisser la foule de civils avancer et dépasser les barrages. Mais, une fois dans la nasse, on ferme le dispositif. C’est ainsi que les civils avancent au-delà des militaires et une fois proches de Bab El Oued, c’est le feu qui attend la foule. A Paris, on a décidé - Sans sommation, un tir à bout portant avec armes de guerre, IL durera 12 Minutes. Au bilan, 100 morts et plus de 100 blessés graves . Mais surtout : une foule de civils désarmés et désemparés, pris sous un feu d’armes de guerre, durant 12 minutes. Peut on se rendre compte du carnage. Certains blessés, gisant à terre, seront même achevés d’une balle dans la tête. Par la Gendarmerie mobile française.

Et ce n’est pas fini, car les militaires poursuivent les vivants jusque dans les escaliers d’immeubles (source G Conesa, reporter en chef pour Paris Match)
Le lendemain, il sera interdit aux familles de récupérer les corps, encore moins de procéder à des inhumations et encore moins de dire des messes leurs morts. (source Nicole Ferrandis dont une sœur fut assassinée par des tirs français, et une autre amputée)
Le piège imaginé à Paris. a terriblement bien fonctionné. Les Algérois et l’ensemble des européens d’Algérie, savent que l’Armée est passée « de l’autre côté » obéissant à Paris. Les responsables militaires de cette infâme tuerie, seront décorés par le pouvoir , mais avant, la république leur a donné un autre nom..
Comme quoi, il y a toujours pire et le Gouvernement des Debré, Messmer et d’autres, a probablement inventé le pire crime contre l’humanité qui se puisse imaginer contre une population nationale (mis à part les camps allemands ). C’était le 26 mars 1962, souvenez vous."



Article du 27 mars 2019 I Catégorie : Vie de la cité

 


13 commentaires :


Commentaire de aubance champigny 27/03/2019 18:35:34

Monsieur Brugieres
vous vous délectez apparemment de resservir tous les ans la même soupe toujours aussi indigeste.
Pourquoi dans votre récit ne figure pas les évènements qui ont entrainé le blocus de Bab El Oued : 7 soldats français tués là par vos amis de l'OAS.J'aurai la pudeur de ne pas révéler où et dans quel décor ils ont été retrouvés chez un commerçant pied noir de ce quartier .
Epargnez nous s'il vous plait votre courrier puant l'an prochain




Commentaire de Pilou49 27/03/2019 22:36:26

Oui amis et frères "Pieds-noirs" le peuple français a été en dessous de tout à cette époque, seul le Généralissime espagnol Franco a tendu la main et accueilli des milliers de "Pieds-noirs" ! C'est une époque que les jeunes ne connaissent pas et dont on les abreuves de mensonges honteux, parlez-leur des harkis ébouillantés vifs, des femmes enceintes éventrées, du lâche reniement de la parole du gouvernement français ! L'histoire se répète, 1944 les collabos, 1962 les veules hommes politiques... que nous réserve et vous réserve l'avenir avec les inepties odieuses que l'on entend sur ce sujet br



Commentaire de puant un jour puant toujours 28/03/2019 07:31:44

ah je comprends maintenant le pourquoi de votre haine pour les musulmans. Vous les traitez de terroriste mais les membres de l'OAS, vos amis, n'utilisaient-ils pas ces méthodes ?

En effet épargnez nous vos discours puants et faites-vous un peu oublier.



Commentaire de JPL 28/03/2019 12:32:14

Tiens, y'avait longtemps qu'on avait pas entendu pleurnicher les pieds noirs. Il n'ont donc pas encore digéré 62? Bon, y'a Boutef' qui est mal en point. Y'a peut être quelque chose à tenter... On invente une histoire d'éventail, et hop, le tour est joué! Re-invasion, re-colonisation, re-appropriation, re-business, re-privilèges, re-soumission, re-humiliation... comme au temps béni des colonies...



Commentaire de abdul 28/03/2019 12:54:38

Moi je pense que les algériens ont une carte a jouer .il faut renverser le gouvernement actuel et mettre des gens dignes afin d avoir une democratie en algerie .le peuple algérien pourra retourner chez eux pour faire vivre et dynamiser leur pays.



Commentaire de Pilou49 28/03/2019 13:01:09

Et oui voyez-vous mes amis, mes frères, même 60 ans après ils nous insultent et nous renient encore !... La seule chose qui me réjouis encore un peu, bien que tristement, et d'avoir l'absolue certitude que leur tour à eux aussi est en marche et que rien ne pourra l'arrêter mais qu'ils sont toujours trop illettrés dans leur gauchisme viscéral pour seulement pouvoir s'en rendre compte !...



Commentaire de brugiere 28/03/2019 13:22:49

Il est incroyable qu'un crime d'Etat de Français contre des Français ( dont font partie les milliers de musulmans fidèles) soit à ce point tourné en dérision voire moqué ou que l'on ose leur cracher dessus
. je ne suis pas de là bas. Je dis que ce drame a été ignoble et constitue une tache sur la France ( parole du mal Juin)
Il mérite bien que l'on y revienne à la date anniversaire.et je remercie du fons du coeur, les responsables de SK qui voient bien qu'il ne faut pas oublier es grands drames de notre Histoire nationale.
vos commentaires sont indignes .
le 26 mars à Alger (



Commentaire de ....ca ose tout c est comme cela qu on les reconnait 28/03/2019 19:03:16

Mr Brugiere

mon grand père vous aurait dit /le jour de la distribution d'humanité vous êtes allé pisser dehors
le 19 mars c est la signature d'un accord qui lance le processus de l indépendance de l Algerie. Si la France métropolitaine pendant cent ans , quelque soit le régime politique, peut être a part Léon Blum avec le peu de marge qu'il avait, si la France avait reconnu les habitants de l Algerie, quelque soit leur origine ,leur confession, comme tous des Français avec des devoirs et des droits identiques nous aurions pu éviter ce drame.
De Gaule avait prévenu pendant la guer



Commentaire de bien dit 29/03/2019 07:44:09

rien d'autre à rajouter. Je ne peux qu'approuver le comentaire du dessus et encourager Brugière à un repos très long étant donner sa fatigue intellectuelle.



Commentaire de Charles.D 29/03/2019 08:43:25

On se demande pourquoi certains écrivent, si ce n'est que pour aligner des mots sans queue ni tête ...
Le dernier commentaire de" Bien dit" n'a aucun sens, hormis celui du ridicule étant donné que sa phrase dit tout et son contraire ...



Commentaire de JPL 29/03/2019 11:09:16

Brugière, les crimes français en Algérie ont commencé en 1830. C'était contre des algériens, et ils étaient sans commune mesure avec ceux que vous évoquez. S'il y a eu là-bas un crime contre l'Humanité, c'est bien celui là. A partir de cette date, les occupés n'ont eu de cesse de lutter contre l'occupant, comme l'on fait plus tard les français, les vrais, pas vos amis royalo-catho-collabo-pétainistes, contre l'occupant allemand. L'Algérie a gagné son indépendance. Reste aux algériens de retrouver leur liberté. Et tout le reste n'est que dégâts collatéraux...



Commentaire de hugues g 29/03/2019 12:22:30

Il y a des tors partout apres comment avanssons nous dans l'histoire voila ce qui est important.Rectifions nous suite a nos erreurs ou continuons nous dans la meme lancé ce qui n'est pas preuve d'intelligence.



Commentaire de Pilou49i 29/03/2019 20:32:16

Si vous voulez jouer aux historiens renseignez vous un peu avant ça serait mieux ! Les français sont intervenus en "Barbarie" car se sont eux qui ont donné le nom d'Algérie à cette contrée sauvage, fréquentée par des tribus errantes, uniquement parce qu'ils n'en pouvaient plus des razzias constantes que les Maures (comme on les appelait à l'époque) faisaient sans cesse sur la côte méditerranéenne avec rapts de femmes pour les vendre dans les harems et d'enfants en devenir d'esclaves chrétiens que l'on castrait en Corse avant leur embarquement pour Alger ... Aussi merci de ne pas inverser les r



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur du cheval blanc d'Henri IV après qu'on l'ait peint en vert ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité � 600...

 

 


Créez votre article ! ICI