Culture. Le saumurois Anthony Bussonnais en dédicace à Saumur le samedi 6 avril

En Octobre dernier, l'auteur vernantais Anthony Bussonnais a publié son second roman, "CHASSE 160618", un thriller dont l'intrigue se déroule dans le Saumurois. Livre qu'il dédicacera le Samedi 6 Avril à l'Espace Culturel Leclerc de Saumur. Entretien.


Parrainez la rubrique culture !
En savoir plus ici


Que signifie 160618 dans le titre ? C'est une date ?

"Ça, je ne peux pas vous le dire. Ça fait partie de l'intrigue. Il faut lire le livre pour le découvrir !"

Alors, pouvez-vous nous faire le pitch ?
"Un groupe de personnes se réunit en pleine nuit pour se livrer à une chasse à l'homme sans pitié ni répit. Pour leur proie, courir est sa seule chance de survie. Dans le même temps, une jeune femme cherche désespérément son petit ami qui a disparu. Elle va prendre tous les risques pour tenter de le retrouver."

Comment vous en est venu l'idée ? Avez-vous été inspiré par un fait divers ?
"Non, ce n'est pas inspiré d'un fait réel. Ou alors je ne m'en souviens pas. Mais j'avais déjà l'idée de ce roman avant même d'écrire mon premier."

Avez-vous eu une approche différente dans l'écriture, par rapport à votre premier thriller justement ["Un mal pour un mal", NDLR] ?
"Oui, complètement. Pour celui-ci j'ai fait beaucoup de préparation en amont. J'ai fait des recherches, j'ai approché la gendarmerie, pour être toujours au plus près de la réalité. Avant de commencer l'écriture, j'avais déjà mes personnages, les principaux rebondissements, mes chapitres étaient quasi définis. En partant avec une telle base, c'est beaucoup plus facile."

Cela fait quelques mois qu'il est sorti, quel accueil a-t-il reçu ? En êtes-vous satisfait ?
"J'ai de très bons retours des lecteurs. C'est super gratifiant. Notamment quand ils confient "qu'ils l'ont préféré au premier"ou qu'ils n'ont "pas vu venir" un rebondissement. C'est très satisfaisant. Il ne tient qu'à moi de multiplier les séances de dédicace pour me faire connaître du plus grand nombre et tenter de toucher le plus de lecteurs possible".

A propos de l'auteur

Né le 6 Novembre 1980 à Saumur, Anthony a grandi et vit toujours dans le Maine-et-Loire. Depuis tout petit, il cultive une relation privilégiée avec l'écriture. Son aisance à trouver et à jouer avec les mots lui ont très tôt permis de se démarquer, de séduire, de toucher. Son parcours scolaire peu édifiant, malgré ses capacités peu ou pas exploitées, le mènera naturellement à un bac littéraire qu'il parviendra à décrocher. À 17 ans, il quitte le circuit de l'éducation nationale puis entre dans la vie active. Sa passion pour les mots reste intacte. Sans ne jamais réellement exploiter son art, il écrit souvent quelques lignes, des textes entiers parfois, en rimes toujours.
En 2015, alors que depuis quelques temps déjà trotte dans sa tête l'idée, il entame l'écriture de son premier roman, Un mal pour un mal, en se défiant de le terminer dans l'année. Ce qu'il parvient à faire. Son premier projet abouti. En 2016 il le publie, faisant le choix de l'indépendance, et donc de l'auto-édition (relire notre portrait du 19/07/2018). Le chaleureux accueil reçu par le public et les retours très encourageants des lecteurs le conforte dans son envie de poursuivre. En Septembre 2017, il publie un recueil de ses textes, jusque là inexploités, intitulé Un peu de moi. Entre humeurs, pensées et réflexions, il traite de thèmes divers.
Le 6 octobre 2018, Anthony publie son second roman, CHASSE 160618 un nouveau thriller au suspense haletant. Imposant un peu plus son style : un récit inscrit dans la réalité, avec des descriptions d'une précision chirurgicale, parfois trash mais jamais gratuitement.

Infos pratiques :
CHASSE 160618 est disponible au format broché et numérique. Pour plus de détails : www.anthonybussonnais.fr - Contact : anthonybussonnais@gmail.com


Article du 28 mars 2019 I Catégorie : Culture

 


2 commentaires :


Commentaire de georges drouet 28/03/2019 12:09:14

bah c'est bien on est content pour lui...



Commentaire de Anthony Bussonnais 04/04/2019 21:25:38

Merci Georges !



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI