Doué-la-Fontaine. Le Bioparc a reçu le congrès annuel des Soigneurs Animaliers

Du mardi 26 au jeudi 28 mars 2019, le Bioparc de Doué-la-Fontaine accueillait le congrès annuel de l’AFSA (Association Francophone des Soigneurs Animaliers). 160 soigneurs de parcs animaliers français, suisses et belges se sont donné rendez-vous pour trois journées de conférences et d’ateliers pratiques.


Pendant 3 jours, du mardi 26 au jeudi 28 mars 2019, 160 soigneurs membres de l’Association Francophone des Soigneurs Animaliers (AFSA) ont participé aux ateliers et conférences organisés au Bioparc de Doué-la-Fontaine, afin d’échanger, d’approfondir leurs connaissances zoologiques et faire progresser la profession.

« Un parc animalier unique en France »

L’association, qui fête ses 20 ans cette année, a souhaité organiser cet évènement exceptionnel au Bioparc de Doué-la-Fontaine, comme l'a indiqué son président Pascal Wohlgemuth : « Nous avons voulu marquer le coup en organisant notre congrès au Bioparc de Doué-la-Fontaine, un parc animalier unique en France avec une vision de la conservation animale très ancrée, un côté atypique dans la configuration du site et une situation géographique intéressante en termes d’organisation. C’est aussi un parc qui plaît beaucoup aux soigneurs ! »

« Approfondir nos connaissances sur notre secteur »

Des thématiques variées ont été abordées par des intervenants extérieurs, soigneurs de parcs animaliers, vétérinaires ou représentants d’associations de protection : écologie sensorielle des rapaces, retour d’expérience sur la gestation et la mise bas d’un okapi, élevage de gloutons ou de cnidaires, reproduction de la matamata et de la platémyde à tête orange… Les équipes du Bioparc ont elles aussi présenté plusieurs conférences : l’élevage des flamands du Chili, les rhinocéros noirs au Bioparc, la conservation des vautours au Bioparc jusqu’à leur réintroduction en milieu naturel, visite des installations animalières innovantes... Des moments d’échange et d’informations importants pour les participants : « C’est un colloque très intéressant, qui nous permet d’approfondir nos connaissances sur notre secteur (carnivore, herbivore, primates, volière…) On rencontre de nombreux collègues d’autres parcs et on peut discuter de nos problématiques, de nos animaux, des enrichissements… Et on apprend aussi beaucoup sur les autres espèces, ce qui est plus difficile au quotidien ! », a expliqué Flora, soigneuse animalière au Zoo de Mulhouse, qui participe pour la première fois au colloque.

« Des personnes clés dans la visite du Bioparc »

L’équipe du Bioparc s'est mobilisée pour accueillir cet évènement important, qui met en avant le rôle des soigneurs animaliers : « Nous sommes très heureux d’accueillir le 20e colloque de l’AFSA ! Nos soigneurs animateurs sont notre force vive ! Ils vivent au quotidien la révolution des parcs animaliers et sont les garants du bien-être animal en parc. Ces trois jours de colloque sont l’occasion pour eux d’échanger sur leurs pratiques, d’apprendre, pour pouvoir relever les défis de demain ! Ils partagent leur passion et sensibilisent le public aux problématiques environnementales. Ce sont des personnes clés dans la visite du Bioparc, car ils font le lien entre les espèces présentées, nos projets de conservation et leurs cousins sauvages dans la nature », a commenté François Gay, le directeur du Bioparc. Le colloque de l’AFSA s'est poursuivi jusqu’au jeudi soir 28 mars 2019 au Bioparc.

Pour en savoir plus sur l'association AFSA...

L’AFSA (Association Francophone des Soigneurs Animaliers) a été créée en 1999 à l’initiative de trois soigneurs. Elle compte près de 200 membres parmi les parcs animaliers francophones. Chaque année, l’association organise 3 à 4 formations ciblées par groupe d’espèces. Lors du colloque, l’AFSA met en place une vente aux enchères d’objets donnés par les soigneurs, dont les bénéfices sont reversés à des projets de sauvegarde des espèces. En 2018, l’association avait collecté 2 000 euros.


Article du 30 mars 2019 I Catégorie : Vie de la cité

 


2 commentaires :


Commentaire de bourgeais 31/03/2019 11:47:05

félicitations !! le plus beau parc nature ,



Commentaire de Oui mais ! ... 31/03/2019 13:30:32

Tout cela est bien joli et fort agréable oui mais comment devient-on "soigneur animalier" si l'on ne passe pas par des écoles spécialisées éloignées et très couteuses ? De nombreux jeunes (garçons et filles) adorant les animaux et actuellement en détresse professionnelle aimeraient pouvoir faire un apprentissage dans ce domaine et se sont adressés à des structures telles celles du Parc animalier de Doué la Fontaine mais hélas ils ont toujours essuyé un refus d'examen de leurs candidatures, ces structures préférant des gens déjà diplômés. C'est regrettable car il y a parmi ces jeunes d'authenti



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité � 600...

 

 


Créez votre article ! ICI