Saumur. Près de 1 million d'euros pour des grands travaux

Mise aux normes des équipement recevant du public, rénovation thermique ou encore développement d'infrastructure en faveur de la mobilité, la ville de Saumur se lance dans une phase de grands travaux pour un montant de 1 million d'euros et pour lesquels elle sollicite des subventions de l'État.

Ecole des Violettes


Le gouvernement, dans le cadre de sa politique de soutien à l’investissement public local, a
décidé de poursuivre l'effort de l’État engagé en 2016 avec la création du Fonds de Soutien à
l'Investissement Public Local. Pour 2019 la Dotation de Soutien à l'Investissement Local (DSIL) vient pérenniser ce dispositif par la mobilisation d'une enveloppe dotée d’un montant de 36,6 millions d'euros pour les Pays de la Loire. Par circulaire du 21 décembre 2018, le Préfet de Maine et Loire précisait les modalités d’attribution de ces financements, ainsi que les programmes susceptibles d’en bénéficier. La Ville de Saumur souhaite faire acte de candidature à l’appel à projet au titre du volet des Grandes Priorités d’Investissement. Les trois axes prioritaires, pour lesquels la collectivité va présenter un programme de travaux devant débuter au cours de l'année 2019, sont :

Mise aux normes des équipements recevant du public (programme 2019),

Les travaux portés au dossier concernent :
- l’école des Violettes : mise en accessibilité, conformément à la loi de 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, avec l'aménagement des cheminements intérieurs notamment la modification des portes de distribution et la restructuration des cheminements extérieurs (rampe d'accès, escaliers et éclairage).
- les salles municipales Bonnemère/Cocasserie : mise en conformité des sanitaires.
Le coût de ces opérations est estimé à 130 000,00 euros HT, soit 156 000,00 euros TTC. Ces travaux
peuvent bénéficier d’une aide pouvant aller jusqu'à 80% du coût Hors Taxes, soit 104 000,00 euros. Le solde, soit 26 000 euros restant à la charge de la ville.

Rénovation thermique (programme 2019) des bâtiments et équipements publics, visant à
diminuer la consommation énergétique.

Les travaux portés au dossier concernent :
- École maternelle La Coccinelle : remplacement de l’ensemble des menuiseries extérieures par des menuiseries en aluminium et double vitrage labellisé avec isolation renforcée et
traitement solaire.
- Chaufferies : plusieurs équipements de chauffage vont être remplacés par des appareils à moindre consommation d'énergie. Sont concernés : le gymnase du Clos Coutard, les Ateliers aux Rives du Thouet, la Halte-Garderie la Farandole.
- Pour le site des Rives du Thouet, sera également installée une Gestion Technique Centralisée de l'ensemble des appareils de chauffage.
Le coût de ces opérations est estimé à 176 750 euros HT, soit 212 100 euros TTC. Ces travaux
peuvent bénéficier d’une aide pouvant aller jusqu'à 80% du coût Hors Taxes, soit 141 400,00 euros. Le solde, soit 35 350 euros restant à la charge de la ville.

Développement d’infrastructures en faveur de la mobilité

Dans le cadre de la poursuite des aménagements de voies de circulation douce, deux programmes sont portés au dossier cette année :
- Quartier Croix Verte : dans le cadre de la requalification globale du quartier notamment avec la construction du futur pôle mutualisé de formation et d’un nouvel EHPAD, la Ville de Saumur projette d’aménager à partir de la Gare SNCF longeant la rue David d'Angers et la rue de l’ancienne Gare, une voie de circulation douce piétons/vélos se terminant rue des îles par un mail prioritairement piétonnier arboré .
- Quartier Chemin Vert : il est prévu l’aménagement d'une voie réservée aux circulations douces et la mise en sécurité du tunnel (vélos/piétons) sous le boulevard de la Marne. Le circuit permettra de relier l'allée verte aux plaines sportives et ludiques des Rives du Thouet.
Le coût de ces opérations est estimé à 605 000 euros HT, soit 726 00 euros TTC. Ces travaux peuvent bénéficier d’une aide pouvant aller jusqu'à 60% du coût Hors Taxes, soit 363 000 euros. Il reste à la charge de la ville, soit 121 000 euros, sachant que ces opérations d'infrastructures de mobilité, une aide de 121 000 euros au titre du Plan Mobilités Actives sera également sollicitée.


Article du 09 avril 2019 I Catégorie : Vie de la cité

 


1 commentaire :


Commentaire de Pistes cyclables 09/04/2019 10:15:56

Très bien ces voies réservées aux circulations douces. A quand la mise en place de ce type de voies de circulation rue de Rouen ? La circulation à vélo est en effet très dangereuse dans cette rue très fréquentée.



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI