Paris. L'Anjou poursuit sa campagne publicitaire dans la capitale

Ce jeudi après-midi 11 avril 2019 avait lieu la conférence de presse de présentation de la campagne d’Anjou Tourisme et ses 6 partenaires. « L’Anjou en campagne à Paris, une saison 2 riche d’inédits », annonce l'agence départementale. Selon elle, « l’Anjou continue de gagner en notoriété parmi les destinations françaises de pointe ». C'est pour cette raison qu'avec « un important dispositif de communication grâce à une mutualisation de moyens », une opération séduction est lancée auprès des Parisiens du 8 avril au 30 mai prochain.

L'agence Anjou Tourisme et ses partenaires veulent séduire les Parisiens du lundi 8 avril au jeudi 30 mai prochain (un des visuels pris dans la capitale, ce jeudi 11 avril 2019)


Pour la deuxième année consécutive, Anjou Tourisme lance une grande campagne de communication avec ses 6 partenaires (1), du 8 avril au 30 mai 2019. La campagne démarre début avril sous le signe de l’art de vivre angevin, décliné en 6 tableaux. « Une belle incitation à découvrir une certaine philosophie, faite de slow tourisme, de découvertes insolites, de dégustations épicuriennes, de prestigieux sites historiques et d’une relation toute particulière à la nature et au végétal », précise l'agence départementale du tourisme ligérien.

Une ambition littéralement... affichée

Comme l’indique Philippe Chalopin, président d’Anjou Tourisme et vice-président du Conseil départemental de Maine-et-Loire, « dans un contexte de très forte concurrence, où beaucoup de destinations cherchent à se démarquer, ce partenariat original public-privé traduit une volonté forte de gagner des parts de marché nouvelles (NDLR : 356 000 euros d'argent public et privé ont été investis). En révélant les atouts de l’Anjou à des cibles urbaines franciliennes, cœur de cible essentiel pour les professionnels du tourisme, le club de partenaires partage la même vision et la même ambition. Un bel exemple d’intelligence territoriale ! » Paris et la région Île-de-France, rappelons-le, représentent à elles seules le plus grand marché de départs en week-ends et mini breaks avec près de trois courts séjours par an.

Des moyens déployés sur « tous les points de contact »


La campagne a été imaginée à 360° pour toucher des consommateurs dans différents moments de vie et de consommation : en télévision pour la première fois (en format replay), dans des salles de cinéma, dans le métro parisien, dans la presse, sur les réseaux sociaux… « Des carrefours d’audience qui se renforcent les uns les autres pour une présence et une visibilité renforcée », ajoute Anjou Tourisme, qui assure que « les habitants du Maine-et-Loire ne seront pas oubliés » et « pourront découvrir cette belle campagne esthétique et valorisant leur propre cadre de vie sur plus de 200 affiches sur les abribus du Conseil départemental… et la montrer à leurs amis ! » Car, comme le précise son président Philippe Chalopin, « chacun peut devenir ambassadeur de l’Anjou et le partager, pour appuyer les efforts du Conseil départemental, et des partenaires, en étant fiers de nos trésors ».



Opération séduction à Paris : le dispositif en détail


Télévision (nouveauté en 2019) : l’Anjou s’affiche sur des écrans de cinéma et sur France Télévisions (en replay TV) : un spot de 30 secondes diffusé au mois d’avril, une belle immersion visuelle et poétique. 2 millions de vues sur France Télévision Replay en amont d’émissions à grande audience : Thalassa / Des Racines et des Ailes / Échappées Belles / Faut pas rêver / La Carte aux Trésors / Le Monde de Jamy / Secrets d’Histoire…

Cinéma : plus de 500 000 spectateurs dans les cinémas parisiens / 181 salles, 14 jours de campagne

Affichage urbain, métro et gares :
plus de 600 affiches déployées à Paris, dans les rues prestigieuses de la capitale (dispositif mâts drapeaux Decaux), en format XL sur les quais du métro parisien, les grandes gares parisiennes avec une belle visibilité à Montparnasse… mais aussi en proche banlieue (Yvelines & Hauts-de-Seine, départements de la petite couronne les plus CSP+)

Campagne abribus : réseau départemental Maine-et-Loire (235 faces)

Un dispositif presse « puissant » : une série de publireportages dans Paris Match et 20 minutes éditions Île-de-France (550 000 exemplaires)

Réseaux sociaux (Instagram et Facebook) : deux réseaux essentiels, avec plus de 40 millions d’utilisateurs pour Facebook en France et 20 millions pour Instagram, dans des formats particulièrement innovants et immersifs / audience : plus de 1 million de vues

Distribution en boutiques gares Relay H (Paris, Nantes et Angers) : 11 000 exemplaires de la deuxième édition du magazine Anjou Expériences (la première édition a remporté un trophée national de communication en 2018)

Découvrez le spot diffusé dans les cinémas parisiens et sur le replay de France TV :



Infos pratiques :
en complément, la présentation du dispositif sur partenaires-tourisme-anjou.fr.


(1) Les 6 partenaires d'Anjou Tourisme, « mutualisant moyens et stratégie », sont le Conseil départemental de Maine-et-Loire, le Bioparc de Doué-la-Fontaine, l’Abbaye royale de Fontevraud, Terra Botanica, Destination Angers et le vignoble d’Anjou-Saumur. « Ce sont les « musts » de l’offre du département, les portes d’entrée, qui ouvrent sur l’ensemble d’un territoire à forte valeur touristique. Une destination à la belle image de qualité et au formidable capital sympathie comme en témoignent les enquêtes « clientèle » régulières que nous menons... », indique Anjou Tourisme.


Article du 12 avril 2019 I Catégorie : Vie de la cité


Galerie photo : L'Anjou poursuit sa campagne publicitaire dans Paris


 


1 commentaire :


Commentaire de Et... 10/10/2019 14:21:10

Des études ont-elles été réalisées pour connaître le retour sur investissement de cette campagne publicitaire très onéreuse? Etait-t-il bien utile de dépenser autant?



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI