Le Mag'Hebdo. Maine-et-Loire : Ouverture de la pêche au brochet et au sandre

Le mercredi 1er mai 2019 à 6h16, c’est l’ouverture de la pêche du brochet et du sandre dans le Maine-et-Loire. Une date très attendue par les 33 000 pêcheurs du département ! Ce qu'il faut savoir.


Malgré un projet de décret en cours au niveau national pour avancer la date d’ouverture du brochet au dernier samedi d’avril, la Fédération de pêche de Maine-et-Loire, en accord avec la Direction Départementale des Territoires, a décidé de maintenir la date d’ouverture au mercredi 1er mai (pour les espèces brochet, sandre et black-bass). Le projet de vote étant prévu le 26 avril au ministère, le délai était trop court pour refaire un arrêté préfectoral fixant les dates d’ouverture et de fermeture des espèces concernées. Cette décision est applicable seulement sur le département de Maine-et-Loire.

Pêche : 1,5 millions d’adhérents en 2018

Cette date d’ouverture est un moment tant attendu par les 33 000 pêcheurs du département, trépignant de remettre les pieds au bord de l’eau, de prendre le grand air et bien sûr d’attraper du poisson. A partir de cette date, la pêche du brochet et du sandre est autorisée sur la totalité des cours d’eau et plans d’eau du département classés en seconde catégorie.
En 2018, la pêche associative en France représentait près de 1,5 millions d’adhérents. Elle se positionne en seconde position en terme de pratiquants derrière le football. Pour pratiquer, il est obligatoire de prendre une carte de pêche pour s’adonner à ce loisir.
En fonction des envies de chaque pêcheur, ils pourront s’adonner à leurs techniques de pêche de leur choix : pêche aux vifs ou aux leurres (plastiques, souples ou durs). Cette dernière est aujourd’hui une pratique très en vogue notamment auprès du jeune public.
La grande force du département est qu’il dispose d’un réseau hydrographique conséquent offrant un terrain de jeu important pour ses adhérents : fleuve royal, petites ou grandes rivières, lacs, plans d’eau, ... il y en a pour tous les goûts ! A chacun sa stratégie pour tenter de pêcher les différentes espèces de carnassiers présentes dans le Maine et Loire : brochet, sandre, black-bass, silure, perche, aspe, etc. Aux 4 coins du département, le pêcheur trouvera son bonheur à coup sûr !

Etats des lieux de nos rivières et reproduction

Après une belle année, les niveaux faibles de pluviométrie de l’hiver et du début de printemps n’ont pas permis aux rivières et aux plans d’eau de retrouver un niveau « normal » pour la saison. Certaines zones humides n’ont pas pu se remplir et ainsi favoriser la reproduction de certaines espèces de poissons.
La reproduction du brochet s’effectue entre le mois de février et celui d’avril. Il lui faut des zones humides (fossés, bassins aménagés, prairies inondables…) où la végétation est présente. Cette année, les conditions climatiques ont permis d’afficher un niveau d’eau faible, qui n’a pas permis d’inonder de nombreuses zones de reproduction. C’est une reproduction mitigée qui s’annonce pour ce poisson. La pisciculture de Montayer à Brissac- Quincé (propriété de la Fédération) permet la naissance de jeunes brochets dans des bassins spécifiquement aménagés et qui sont réintroduits dans les rivières de Maine-et-Loire (plus de 12 000 individus en 2018). Elle permettra d’aider ce manque de reproduction de l’espèce.
En ce qui concerne le sandre, la période de reproduction débute au mois d’avril et se termine début juin. Le sandre se reproduit sur des fonds durs de type gravière par exemple. Le sandre est vulnérable et attaque facilement des proies lors de la reproduction afin de défendre son nid. C’est pourquoi, des réserves spécifiques sont mises en place sur de nombreux cours d’eau du Maine-et-Loire pour protéger la reproduction du sandre (du 1er mars au 31 mai). Toute activité de pêche est interdite sur ces secteurs. Elles sont normalement matérialisées par des pancartes.

Réglementation 2019

- Tailles de capture
Par arrêté préfectoral, des tailles minimales de capture sont fixées pour les espèces de poissons suivantes : brochet, 60 cm, sandre, 50 cm et black-bass, 30 cm.
Rappelons que la taille de capture est un outil réglementaire, pour permettre à certaines espèces (celles les plus prisées par les pêcheurs) d’avoir la chance de se reproduire au moins une fois avant d’être « capturables ». L’augmentation des tailles en 2017 a donc pour but de laisser davantage de temps à ces espèces pour se reproduire. Les poissons qui n’atteignent pas la taille légale de capture, doivent être obligatoirement remis à l’eau immédiatement.

- Quota de capture pour les carnassiers
L’évolution de la réglementation a fixé, à partir de 2017, un quota de capture pour les carnassiers (brochet, sandre et black-bass). Le prélèvement journalier par pêcheur est limité à 3 carnassiers (dont 2 brochets maximum). Cette mesure est nationale : elle s’applique donc sur l’ensemble du territoire français.

- Cartes de pêche 2019
Avant d’aller à la pêche, il faut penser à prendre une carte pour pratiquer sa passion en toute légalité. Il existe divers types de cartes (annuelle, hebdomadaire, découverte, journalière, etc.) Deux solutions s’offrent au pêcheur pour se procurer sa carte : acheter sa carte en ligne sur le site www.cartedepeche.fr ou se rendre chez un dépositaire


Article du 17 avril 2019 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI