Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgueil
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


Alerte rouge mondiale sur la biodiversité : la Région Pays de la Loire doit prendre sa part !

Réunis à Paris jusqu’au 6 mai, les experts de la Plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques (IPBES) tirent la sonnette d’alarme sur la disparition accélérée du vivant avec près d’un million d’espèces menacées d’extinction dans les prochaines décennies. Les Pays de la Loire sont concernés : les espèces menacées y représentent 35 % des oiseaux nicheurs, 38 % des reptiles ou 24 % des plantes à fleur et fougères.

Sophie Bringuy, co-présidente du groupe Ecologiste et Citoyen au Conseil Régional des Pays de la Loire.


La Région s’est engagée fin 2018 en adoptant une stratégie régionale pour la biodiversité. "Cependant, les actions mises en place depuis sont majoritairement dans le champ symbolique ou de l’ordre des études." Les élu.e.s du groupe Ecologiste et Citoyen demandent donc davantage de cohérence et des actions concrètes.

"Une menace d’extinction qui pèse sur la biodiversité"

Sophie Bringuy, co-présidente du groupe Ecologiste et Citoyen : « Le rapport de l’IPBES montre qu’il ne convient plus seulement de parler d’érosion mais bien d’une menace d’extinction qui pèse sur la biodiversité. A l’échelle régionale, il est donc temps de sortir des actions symboliques ou de communication. Quand je vois par exemple les derniers dispositifs gadgets présentés en commission permanente par la majorité régionale, un club des mécènes « entreprises et biodiversité » pour l’instant « fantôme » ou une charte « au rabais » pour des entreprises ambassadrices de la biodiversité, je doute que notre Région soit à la hauteur des enjeux. Nous avons besoin d’action et de concret, de tisser des ponts entre les acteurs du territoire, les entreprises, les associations, les collectivités. Nous avons besoin d’une alliance territoriale pour la biodiversité. Pas de distribuer des médailles ! »

Mettre en cohérence toutes les politiques publiques

Elle ajoute : « Nous appelons aussi à mettre en cohérence toutes les politiques régionales avec les objectifs partagés de préservation de la biodiversité. Nous savons que l’agriculture industrielle et l’artificialisation des sols sont les causes principales de la menace d’extinction qui plane sur la biodiversité dans la région. Préserver la biodiversité en Pays de la Loire, cela commence par arrêter de la détruire, et donc fermer les vannes des subventions régionales à l’industrie agro-alimentaire ou cesser de financer des zones d’activités sans démarche environnementale.»


Article du 30 avril 2019 I Catégorie : Politique

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !

page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur du cheval blanc d'Henri IV après qu'on l'ait peint en vert ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI