Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgeuil
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Sport. Football N3. Saumur le maintien n'est pas encore assuré mais...

Saumur-La Flèche. 2-2. Bien que menés 2-0 les Saumurois eurent le mérite de ne pas se résigner. Leur but marqué juste avant la pause les a sans doute motivés.

Jean Jaurès Kreye égalisa pour les Saumurois.


"Je suis satisfait du résultat bien que nous aurions pu en seconde période obtenir un résultat positif. Les gars ont très bien réagi bien que menés 2-0. Nous leur faisons deux cadeaux et ils n'en demandaient pas autant. Pourtant ils ne nous ont guère inquiétés en première mi-temps et encore moins en seconde période. Nous avons manqué de réussite dans le dernier geste. Je ne crois pas que la victoire aurait été injustifiée."
Tels étaient les commentaires du coach saumurois à l'issue de la rencontre.

Deux cadeaux de la défense saumuroise.

Les Olympiens étaient les premiers à se mettre en action, Biettman (15e) manquait de très peu le cadre fléchois. Les Sarthois n'étaient pas venus en touristes et obligeaient Dauvergne à intervenir dans les pieds de Kouyaté pour préserver sa cage (18e). Guegan bien malheureux ce soir, laissait échapper Bouanga qui servait en bonne position Ramana Ma Hefa qui trompait Dauvergne (26e). Loin de subir ce coup du sort, les Olympiens menaient de beaux contres. Nowa bien servi par Thonnel perdait son face à face avec le portier visiteur (38e) tout comme Kreye qui se faisait contrer par le gardien sarthois (40e). Sur le contre, Guégan laissait s'échapper Bouanga qui allait tromper Dauvergne (41e). Les locaux eurent le mérite de se rebiffer et trouvèrent leur récompense par Youla qui reprenait un coup franc frappé par Guégan (44e).

Une seconde période suamuroise.

Les hommes de Julien Sourice mettaient la main sur la rencontre ne laissant que des miettes à leurs visiteurs. Les Saumurois butaient sur une défense fléchoise plus ou moins heureuse. Thonnel voyait sa frappe déviée du bout des doigts par le gardien visiteur (55e), une tête de Nowa manquait de peu le cadre sarthois (59e). Ce même Nowa allait mystifier un défenseur et le gardien sarthois pour transmettre le cuir à Kreye qui glissait ce dernier au fond des filets adverses pour l'égalisation (75e). Un gros cafouillage dans la défense sarthoise qui sauvait tant bien que mal sa cage ne permettait pas aux locaux d'inscrire ce troisième but tant attendu par leurs supporteurs. "C'est tout de même un point qui devrait nous suffire pour le maintien. Nos concurrents directs ont obtenus des résultats qui nous arrangent . Je veux retenir l volonté de réaction de mes gars ce soir." concluait le coach saumurois.

Fiche technique.
Saumur-La Flèche. 2-2.
MT. 1-2. Arbitre. M. Boulard. Buts. Saumur. Youla (44e), Kreye (71e). La Flèche. (26e, 41e).
Saumur. Dauvergne, Coquau, Guégan, Cissé, Youla, Itoua, Biettman, Billeaux (Hye 88e), Nowa (Borredon 81e), Thonnel (Sylla 60e), Kreye.


Article du 04 mai 2019 I Catégorie : Sport

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !

page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI