Saumur. Prison avec sursis et TIG pour le commando des gilets jaunes

Ce jeudi 9 mai, 6 personnes affiliées au mouvement des gilets jaunes étaient jugées pour des dégradations commises à Saumur. Ils ont écopé de peines allant de travaux d’intérêt général à la prison avec sursis.

La salle d'audiance du TGI de Saumur a fait salle pleine ce 9 mai.


Dans la nuit du 9 au 10 décembre 2018, la façade de la sous-préfecture de Saumur a été dégradée à la peinture jaune. Par ailleurs, au cours de la même nuit, des dégradations ont été effectuées dans les stations-service de Carrefour Market et d’Intermarché. En mars et sur délation, sept hommes avaient été interpellés. Six d’entre eux étaient convoqués devant le tribunal correctionnel de Saumur, ce jeudi 9 mai, le 7ème, mineur, est convoqué en juin prochain devant le Tribunal pour enfants.

« Le délit d’association de malfaiteurs » requis

Les 6 prévenus, tous en situation précaire, 3 âgés d’à peine une vingtaine d’années et 3 autres âgés de 28 à 53 ans ont tous reconnu les faits qui leur étaient reprochés et tous les regrettant, ne pouvant souvent vraiment les expliquer, si ce n’est par leur volonté de marquer leur engagement fort au Mouvement des Gilets Jaunes. Après 2h30 d’audience, le Procureur de la République a plaidé pour des « actions communes et préparées avec minutie » impliquant un « délit d’association de malfaiteurs ». Il a aussi déclaré les intéressés « coupables de l’ensemble des faits. » Il a demandé des peines de travaux d’intérêt général (TIG) pour les 3 plus jeunes. Quant aux 3 autres, il a requis de la prison avec sursis, allant de 6 à 10 mois.

Un groupe de « pieds nickelés »

Du côté de la défense, s’il n’était pas question de ne pas reconnaître les faits de dégradation, les avocats ont unanimement demandé une requalification, à l’image de Me Eon : « Je conteste cette qualification d’association de malfaiteurs. Ce que vous avez à juger aujourd’hui, c’est tout juste une bande de pieds nickelés, plutôt que des bandits de grand chemin, qui plus est chacun étant primo-délinquant. » Et repris par Me Hugot : « Ces actes délictueux ont été commis dans le cadre d’un combat politique : il s’agit de la défense d’un idéal et non de l’appât d’un gain. » Ainsi, les avocats ont exprimé leur accord concernant les travaux d’intérêt général pour les plus jeunes et demandé des stages de citoyenneté pour les plus âgés. Au final, si la requalification a été acceptée par le tribunal, les peines requises quant à elles par le Procureur de la République ont été confirmées : les plus jeunes devront effectuer 105 heures de TIG au profit de collectivités. Les plus âgés ont écopé de peines allant de 6 à 10 mois de prison assortis du sursis. Ainsi, Mathieu, 10 mois, Thierry, 8 mois et Ludovic, 6 mois.

La ville de Saumur déboutée


Du côté des parties civiles, à savoir les enseignes Carrefour Market et Intermarché, mais aussi la Ville de Saumur pour le nettoyage de la façade de la sous-préfecture, tous ne sont pas logés à la même enseigne. Intermarché et Carrefour auront été entendus : les 6 prévenus devront verser 1 500 € à Intermarché et 2 300 € à Carrefour, pour franchise à l'assurance et réparation de dommages, mais non pour compensation du préjudice qui n'a pas été reconnu, car insuffisamment justifié. Quant à la Ville de Saumur, qui réclamait près 2 000 €, elle a été reconnue comme redevable, mais a été déboutée. De fait, le Tribunal a pris en compte qu'elle avait effectué les travaux de nettoyage « gracieusement » certes, mais sur un bâtiment qui est du ressort de l'Etat et non de la collectivité.


Article du 10 mai 2019 I Catégorie : Vie de la cité

 


9 commentaires :


Commentaire de Ce n'est pas rien 10/05/2019 08:56:23

Six à dix mois de prison avec sursis, ce n'est pas rien. C'est une sanction qui va être comme une épée de Damoclès sur leur tête. Personnellement, je n'aimerais pas du tout porter cette condamnation. Mais on aurait pu également leur faire payer une grosse amende. TIG pour les plus jeunes sans doute entraînés par les adultes, c'est très bien aussi; des heures de loisir en moins pour eux. Cela les fera réfléchir à l'avenir.



Commentaire de il faut bien des sanctions 10/05/2019 17:52:37

parce que la précarité , parce que jeunes, parce que démunis, est-ce que cela donne droit à vandaliser les biens publiques ? et bien non !!! qu'ils assument les peines et tout ça à un coût et qui va payer ? la misère ne suffit pas , y en a qui se charge d'en rajouter !!!



Commentaire de Lamentable 10/05/2019 18:33:49

Carrefour n'a pas touché d'argent en compensation de la perte d'exploitation occasionnée par les dégradations. La ville de Saumur n'a pas touché d'argent alors qu'elle a fait intervenir ses agents pour nettoyer un bâtiment d'état à ses frais. Lamentable ! Par ailleurs, le terme "délation" dans l'article me gêne (propos historiquement marqué). C'est dévalorisant vis à vis de ceux grâce à qui ces "intellos de gauche" ont pu être arrêtés. Ne culpabilisons pas les signalement utiles, sinon plus personne n'osera en faire...



Commentaire de @Ce n'est pas rien 10/05/2019 18:37:08

Comme vous dites ce n'est pas rien pour ce groupe de « pieds nickelés » . Benalla si un jour il est jugé ( dans 5 à 10 ans ) en prendra certainement moins que ça ....Cherchez l'erreur !!!



Commentaire de A.S. 10/05/2019 20:20:22

Ce sont des peines très clémentes pour des abrutis qui par ailleurs vivent de la solidarité des autres. Leur supprimer les allocations (RSA et chomage) pour payer les dégats aurait été la seule mesure adaptée. Quant aux TIG et stage de citoyenneté.....Vaste plaisanterie.



Commentaire de Comique 11/05/2019 13:47:14

La ville réclame 2000 € aux gilets jaunes alors qu'elle a encouragé ces personnes afin qu'elles puissent se réunir aux frais de la princesse ...



Commentaire de Pépé 12/05/2019 00:57:23

@ tous ces "culs bénis" Oui, c'est ça, "coupons les allocs" à des gens qui demandent un peu de justice sociale. De vrais petits "comiques" dans ces commentaires. Des bouffons du bon messire, oui ! Car "comique" entend qu'il y ait de l'intelligence… Quant à celui qui se fait nommer "Comique", tant qu'on parle du loup… Y'a fort à parier pour que ce soit celui qui menace ses salariés de ne pas avoir de primes s'ils manifestent ! Et la ville en question qui laisse les GJ faire leurs compte rendus n'est pas Saumur. Des menaces et pas d'arguments, c'est un monde à refaire !



Commentaire de A.S. 12/05/2019 09:24:20

Quelques imbéciles qui taguent la sous-préfecture et détruisent des stations services c'est de la justice sociale ? Ces personnages qui n'ont rien fait à l'école, qui n'ont souvent ni formation professionnelle ni emploi et se contentent de vivre aux crochets de la société veulent la même part de gâteau que ceux qui ont fait tous les efforts pour mener une existence honnête et paient leurs impôts, que Pépé a le culot de nommer "culs bénis !, justice sociale ?



Commentaire de Comique@Pépé 12/05/2019 09:27:25

C'est bien connu, l'intelligence d'un GJ est très élevée... Je n'ai pas dit que j'étais comique mais que la situation l'était. Pas tjrs facile d'interpréter les écrits des autres. Je ne suis pas chef d'entreprise! N'inventez pas n'importe quoi sur les autres. Bon, je vous excuse à 00 h 57 mn et 23 seconde, un Pépé devrait dormir pour avoir l'esprit plus clair avant d'écrire des commentaires.


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI