Saumurois. Les tarifs de la saison culturelle 2019-2020 repensés

Lors du conseil communautaire, hier soir, le tarif des spectacles proposés, ainsi que celui des abonnements à la saison culturelle de l’intercommunalité pour la saison 2019-2020, a été repensé. En effet, le conseil a pris des délibérations qui pourraient permettre une plus grande fidélisation du public, et ce en permettant un accès à la culture possible pour le plus grand nombre. Plusieurs propositions ont été débattues, qui ont déjà été acceptées par la commission Culture, Enseignement musical, Spectacle vivant, Lecture publique et Arts plastiques lors de sa réunion du jeudi 11 avril dernier.

La billetterie au théâtre Le Dôme de Saumur (archives)


Le conseil communautaire de ce jeudi 16 mai 2019 a réfléchi sur les différents tarifs appliqués aux spectacles, ainsi qu’aux abonnements durant la saison culturelle 2019-2020 de la Communauté d'Agglomération Saumur Val de Loire.

Une baisse des tarifs liée aux sinistres qu’a connus le Dôme

Il propose tout d’abord de laisser en vigueur les tarifs déjà appliqués lors de la dernière saison culturelle pour ce qui concerne les spectacles et les expositions. La seule modification concerne les manifestations culturelles qui devaient avoir lieu au théâtre Le Dôme. À la suite du dégât des eaux qu’a subi le théâtre début septembre, il a été décidé de déplacer ces spectacles dans d’autres lieux sur le territoire de l’agglomération, ainsi que d’abaisser leurs tarifs, désormais classés en « Série 2 ». De plus, s’il est possible durant la saison culturelle d’utiliser à nouveau le théâtre pour organiser ces spectacles, le tarif appliqué sera tout de même classé en « Série 2 ». "Les dégâts constatés au théâtre seraient moins importants qu'imaginés, mais il faudra tout de même attendre les conclusions des assurances pour pouvoir affirmer quand le théâtre pourra ouvrir à nouveau ses portes", a expliqué le vice-président Rodolphe Mirande. Cependant, durant le conseil communautaire, le Président de la Communauté d'Agglomération Jean-Michel Marchand se veut « réaliste, le Dôme ne rouvrira certainement pas avant 2020 ou 2021 » (lire notre article).

Fidéliser un plus grand nombre de spectateurs

Ensuite, plusieurs modifications interviennent sur les conditions d’abonnement. Il est souhaité, dans ce nouveau projet, la création d’un « Tarif très réduit », qui serait inférieur au « Tarif réduit » déjà existant. Les personnes pouvant en bénéficier sont les bénéficiaires des minimas sociaux (RSA ou AAH), ainsi que les groupes issus des centres sociaux et des associations d’insertion. Cela implique la suppression de l’abonnement « Duo » pour les bénéficiaires du RSA, car le « Tarif très réduit » lui est plus avantageux. Il est également proposé d’augmenter à 12 le nombre maximum de spectacles accessibles dans un même abonnement le premier jour des ventes, contre 9 la saison dernière. Comme le rappelle Rodolphe Mirande, « la décision de limiter à 9 spectacles a été prise à la suite d'une consultation auprès des usagers, mais il a été observé que cette limitation ne faisait finalement pas l'unanimité ». De plus, cette limitation à 9 spectacles a eu un effet négatif sur le nombre de billets vendus sur les spectacles « découverte », car certaines représentations n’ont pas rencontré l’adhésion espérée. La plupart des spectateurs se sont tournés, pour leur abonnement, sur les spectacles « phares » de la saison, et n’ont pas fait de démarches pour compléter leur abonnement initial. Le but ici est d’inciter les abonnés à découvrir des spectacles plus modestes tout en leur proposant le même nombre de spectacles « phares ».

Favoriser l’accès à la culture pour la jeunesse

La jeunesse est également ciblée par ces nouvelles délibérations. Premièrement, et ce pour harmoniser les pratiques tarifaires entre le réseau des bibliothèques L’Imagin’R et la saison culturelle, une réduction sera appliquée jusqu’à l’âge de 26 ans au lieu de 25 ans sur la dernière saison. Secondement, un tarif « Soirées enfants » sera appliqué. Ce nouveau tarif a déjà été mis en place en janvier 2019, à titre expérimental : lors d’une soirée, dans un cadre dédié, une équipe de médiateurs a pris en charge un groupe d’enfants âgés de 3 à 10 ans pour animer de jeux et des ateliers en lien avec le spectacle auquel assistent au même moment, dans un autre espace, les parents. Il a été décidé que ce système sera pérennisé lors de quelques soirées de la saison 2019-2020 pour fidéliser le public âgé entre 25 et 45 ans.
De plus, l'accès à la culture sera également accessible pour les personnes habitant assez loin géographiquement des spectacles et expositions sur le territoire selon Rodolphe Mirande : « la vente en ligne sera plus développée de façon à ce que les personnes lointaines géographiquement du théâtre par exemple puissent connaitre le programme des spectacles et des expositions ». Cette vente en ligne représente 30 à 50 % des spectacles, et pourra même être un peu supérieure en déplaçant les ventes directes qui ne sont pas fructueuses sur Internet.

Les modalités d’utilisation de places gratuites diversifiées

Enfin, les modalités concernant l’utilisation de places gratuites ont été repensées. Elles seront déjà délivrées aux différents partenaires de la saison culturelle : aux mécènes, dans le cadre d’une convention ou d’un contrat, ainsi qu’aux professionnels de spectacle vivant, à la demande et dans la limite de 5 places maximum. Ensuite, elles seront également distribuées aux professionnels ainsi qu’aux associations : aux accompagnateurs de groupes scolaires et aux assistants maternels (jusqu’à 5 accompagnateurs en maternelle et en élémentaire, 2 pour les collèges et lycées), aux bénévoles en charge du gardiennage des expositions officielles du Dôme (2 invitations par saison sur un spectacle de catégorie A ou B), aux partenaires de presse (jusqu’à 2 places par représentation), aux associations sollicitant des lots (remise de 2 contremarques maximum, valable pour 2 invitations sur une sélection de spectacles), mais aussi aux organisateurs des spectacles qui peuvent distribuer jusqu’à 10 invitations par représentation.




Article du 17 mai 2019 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI