Thouars. L’ex-projet de train à vapeur touristique au tribunal

L'association TVT (Trains à Vapeur Thouarsais, anciennement Trains à Vapeur Touraine) avait pour ambition de faire circuler un train à vapeur touristique sur le territoire deux-sévrien, après avoir envisagé une solution du côté de Richelieu (relire). Le projet, qui est abandonné depuis 2015, se dénouera devant le tribunal. Les wagons de l’association TVT sont appelés à partir de la gare de Thouars par la collectivité.

Thouarsais. Train à vapeur touristique : Le bras de fer se poursuivra au tribunal.


Alors que le projet enthousiasmait par son originalité et son charme, qui était de faire rouler un train à vapeur touristique en Thouarsais, il a définitivement été stoppé par les élus qui ne s’imaginaient finalement pas avancer les trois millions d’euros que ce projet demandait. Les relations entre la communauté de communes et l’association TVT sont très froides et vont se poursuivre sur le terrain juridique, puisque l’affaire est portée devant un tribunal.

Une tentative de négociation à l’amiable


Cette procédure judiciaire a été lancée par la collectivité thouarsaise en référé pour une « demande d’expulsion de la gare de Thouars du matériel entreposé par l’association TVT ». Bernard Paineau, président du Thouarsais, se justifie auprès de La Nouvelle République : « Le projet ayant été abandonné, nous sommes dans notre droit. Ils occupent illégalement un terrain qui n’est pas le leur. La convention prévoyait que tout le matériel soit enlevé avant l’automne 2017. On a tenté une négociation à l’amiable qui n’a pas abouti. On n’avait plus d’autre solution que de demander l’application de la loi ».

« À moins de trouver un passionné richissime, le projet n’est pas viable »

Une des raisons de cette attaque en justice est aussi celle de l’urgence de la situation. « La déconstruction des bâtiments où sont stockés les wagons est prévue dès cette année afin de pouvoir ouvrir, d’ici fin 2020, la Maison de l’entrepreneuriat », continue Bernard Paineau. De plus, les élus ne souhaitent pas prendre du retard sur ce chantier, contrairement à ceux du futur cinéma qui n’ont toujours pas démarré. L’expulsion de ces wagons reste cependant très compliquée, puisqu’ils sont au nombre de 16 encore à quai, et TVT n’a pas l’air encline à les faire bouger. « Je respecte leur passion et je comprends leur amertume, mais il faut être réaliste, selon Bernard Paineau, à moins de trouver un passionné richissime, le projet n’est pas viable. C’est pour cela qu’on n’est pas allés plus loin. Je n’ai pas à m’immiscer dans les choix de l’association, mais je pense qu’elle doit envisager de céder tout ou partie de ce patrimoine ». À suivre...


Article du 20 mai 2019 I Catégorie : Vie de la cité

 


3 commentaires :


Commentaire de Pilou49 20/05/2019 19:15:25

C'est vrai que c'est très, très difficile de trouver des fonds pour des projets ludiques de ce type, s'il s'agissait d'agrandir une mairie ou une folie de salle de fête inutile ou personne ne mettra jamais les pieds dans ce cas ce serait tout à fait différend évidemment ! Mais si un ou des experts municipaux ont dit que ce ne serait pas viable, sur quelles bases ?... Alors évidemment ce ne peut pas l'être !



Commentaire de Dommage 21/05/2019 07:52:30

Il est vrai qu'une telle somme est difficile à rassembler. Mais est-ce que l'association a élargi son tour de table financier et son projet sur un territoire plus large que le thouarsais ? Un axe Saumur - Thouars - Parthenay aurait du sens. Je me souviens aussi d'un article qui relatait la sous consommation des aides européennes. En ce moment le sujet serait d'actualité.



Commentaire de Julien Darmond 30/05/2019 08:50:37

Lorsque la ville de Richelieu et celle de Chinon se mettront d'accord pour être reliées par une ligne de train à vapeur, des gens de toute l'Europe viendront y passer un séjour, nous pourrions même dire de toute la planète avec les Russes, les Chinois, les Américains qui viennent et vont venir de plus en plus souvent en Touraine. C'est le nombre d'habitants des ces deux villes qui va augmenter. Ajoutez quelques festivals comme celui de cape et d'épée, alors ces deux villes renaîtront de leur cendres. Sans le train, elles sont déjà mortes.



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI