Football. R3 : Les réservistes saumurois accèdent au championnat R2

L'objectif en début de saison était clair pour l'équipe 2 de l'Olympique de Saumur: Accéder à la division supérieure et réduire l'écart avec l'équipe fanion évoluant en N3. C'est fait et en plus avec la manière.

Une accession méritée pour la réserve de l'Olympique.


Le staff saumurois et Sébastien Foulon le coach de cette formation peuvent être satisfait du parcours de celle-ci. "Le bilan est positif dès qu'il y a montée dans un championnat, cela fait forcément plaisir." Résume Babass (Sébastien Foulon) pour les intimes.

Une mise en route difficile.


"Le résultat a été long à se dessiner. Nous avons entamé la saison par trois défaites. Il a fallu réagir rapidement. Après ce départ laborieux, nous avons fait un petit bilan. Nous sommes partis dans l'idée qu'il fallait plus structurer l'équipe sur la base de sept à huit joueurs toujours identiques. Une réserve n'est jamais simple à gérer. Il fallait apporter certains renforts lorsque cela était possible en piochant dans l'équipe trois sans risquer de l'affaiblir."
Pendant cette saison, le coach saumurois a utilisé une trentaine de joueurs. Puis, progressivement l'écart avec l'équipe qui menait la compétition, (Beaufort en vallée), s'est réduit. Ce n'est que dans les ultimes rencontres que les Olympiens sont passés devant et ont obtenu leur sésame pour le championnat R2 la saison prochaine.

Faire confiance aux jeunes du cru.

" Avec Julien (Sourice), nous avons défini les postes qu'ils fallaient renforcer pour créer un groupe cohérent doté d'un gros état d'esprit.Dans l'équipe, certains se sont révélés essentiels. Je pense à Miguel Fernandes qui pouvait évoluer à différents postes milieu de terrain ou défense, Aurélien Arribas qui agissait sur le front de l'attaque, mais également à Bouchared, Hye et Toquet qui furent appelés occasionnellement en équipe fanion et qui apportèrent tout leur savoir faire. Nous avons gagné tout nos matchs avec une base de quatorze joueurs. Tous par leur assiduité à l'entraînement, leur implication sur le terrain et leur état d'esprit sont à mettre dans les mêmes félicitations."
L'attaque olympienne est prolifique, cinquante sept buts ont été inscrits à ce jour et seulement vingt sept concédés.

De la patience pour les jeunes.

Pour Sébastien l'essentiel est de garder les jeunes. "Il faut les garder en leur offrant par le travail que nous effectuons la possibilité d'évoluer à un niveau élevé en les motivant. C'est par le travail qu'ils atteindront le niveau qu'ils souhaitent. Mais il faut également qu'ils apprennent à être patients. Le niveau supérieur les fait rêver et c'est normal, j'y suis passé à leur âge. Rien ne s'acquiert sur un claquement de doigt .Le travail fini toujours par payer." La pépinière de l'Olympique est riche de jeunes plantes qui ne demandent qu'à prouver leurs valeurs.


Article du 20 mai 2019 I Catégorie : Sport

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI