Lu, vu, entendu, ce qu'il ne fallait pas manquer pas loin de chez vous

Lu pour vous dans la presse régionale en bref. Ce qui n'était pas dans le kiosque mais qui peut vous intéresser.


Chaudefonds-sur-Layon. Un resto atypique dans les vignes

Pierre Renouard ouvre fin mai le Bistro le 20 dans son domaine viticole de 42 ha, Le Domaine Saint-Pierre. Le restaurant offrira 30 couverts. La cuisine sera axée sur le vin, élaborée à partir de produits locaux et de saison, en circuits courts.
Source : COURRIER DE L'OUEST, 18/05/2019

Les Vallées du Haut-Anjou labellisées

Engagée dans une démarche Responsabilité sociétale des organisations (RSO), la Communauté de communes des Vallées du Haut-Anjou (CCVHA) a obtenu en février le label Lucie 26 000 (1er label de responsabilité sociétale ou de développement durable). 49 engagements de progrès ont été pris. La CCVHA a trois ans pour les mettre en oeuvre.
Source : COURRIER DE L'OUEST, 20/05/2019

La Région met en avant l’innovation

Le Printemps de l’innovation, lancé par la Région des Pays de la Loire sur les cinq départements, se déroule pendant un mois, du 20 mai au 17 juin. 80 rendez-vous sont organisés pour offrir aux entreprises l’occasion de visiter des ateliers de réalité virtuelle, d’entendre des témoignages ou de tester des nouveautés technologiques. Pour cela, les technocampus se font connaître comme le centre de réalité virtuelle (Cirv) Smart factory près de Saint-Nazaire, le technocampus dédié à la robotique à La Roche-sur-Yon, celui du Mans sur l’acoustique ou encore celui de Nantes sur le composite.
Source : OUEST FRANCE, 21/05/2019

Angers. Le chef quitte son étoile culinaire

Etoilé Michelin depuis quinze ans aux Tonnelles à Béhuard puis à Une Île à Angers, le chef Gérard Bossé va transformer son restaurant gastronomique en lieu culturel, gourmand et convivial. Une Presqu’île devrait ouvrir, début octobre. « Ça sera un peu l’auberge espagnole de tout de ce que j’aime" indique Gérard Bossé. Toujours en cuisine, il imagine une grande table du midi mais aussi quelques dîners à thème et une journée tapas, le samedi.
Source : COURRIER DE L'OUEST , 21/05/2019

Les très petites entreprises créent de l'emploi

Selon l'enquête annuelle sur les besoins en main d'oeuvre de Pôle emploi, les très petites entreprises (TPE), employant moins de 9 salariés, représentent 20 % de l'emploi salarié privé et concentrent 44 % des projets de recrutement pour 2019. Leur besoin en main d'oeuvre est avéré, en particulier dans le BTP, mais les candidats sont trop rares. 81,3 % des projets de recrutement sont ainsi jugés "difficiles" par les employeurs de la construction. Anouck Ullern, présidente de la Confédération des petites et moyennes entreprises (CPME 49) évoque également le système de bonus-malus "pas très engageant" que le gouvernement veut mettre en place sur les contrats courts.
Source : COURRIER DE L'OUEST, 22/05/2019

Angers. La nouvelle guinguette ouvrira fin juin

Le projet de guinguette, retenu pour l’été au Cœur de Maine, ouvrira pour trois mois à partir du samedi 29 juin, de 11 h à 23 heures. Baptisé La machine à bulles, le projet est porté par Bruno Kauffmann (Grangousier, Le Bidule), gérant de la SARL Sophonie et Benoît Akkaoui, le directeur de la Ressourcerie des Biscottes. La guinguette s'étendra sur 1 000 m2, dont une terrasse couverte et un chapiteau végétalisé sur 150 m2, et emploiera cinq à sept personnes à temps plein. Le projet s'appuiera également sur une vingtaine de producteurs locaux, proches de l'économie sociale, solidaire et circulaire, et favorisera l'emploi et la formation de personnes en parcours d'insertion ou en situation de handicap.
Source : OUEST FRANCE, 22/05/2019

Angers. Le campus de la gastronomie est lancé

Le campus de la gastronomie a été officiellement lancé, hier. Ce projet innovant a vu le jour grâce à la collaboration de l’École supérieure d’agriculture, l’Université d’Angers et la Chambre de commerce et d’industrie (CCI) du Maine-et-Loire. Il offre une formation allant du CAP au doctorat. Deux écoles d’été vont accueillir une quarantaine d’étudiants étrangers.
Source : OUEST FRANCE, 23/05/2019

L'éclairage en baisse dans les zones d'activités

Mauges Communauté pilote un Plan climat-air-énergie territorial (PCAET) dont l'objectif est de réduire la consommation d'énergie dans le territoire. Elle s'alignera sur les horaires adoptés par les communes nouvelles pour leurs espaces publics en matière d'éclairage et les dupliquera dans les 70 zones d'activités du territoire, pour réduire la facture électrique. Mauges Communauté veut mettre fin au paradoxe de voir des centres-bourgs non éclairés la nuit tandis qu'en zone industrielle, les lampadaires restent allumés.r besoin en main d'oeuvre est avéré, en particulier dans le BTP, mais les candidats sont trop rares. 81,3 % des projets de recrutement sont ainsi jugés "difficiles" par les employeurs de la construction. Anouck Ullern, présidente de la Confédération des petites et moyennes entreprises (CPME 49)
Source : OUEST FRANCE , 23/05/2019


Article du 25 mai 2019 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI