Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgueil
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


Européennes : Réaction de Joël Bigot, sénateur PS de Maine-et-Loire

À l'issue du scrutin de dimanche, le sénateur de Maine-et-Loire Joël Bigot, qui a soutenu la lutte de Raphaël Glucksmann, s'il se réjouit de la participation regrette néanmoins « l'éclatement de la gauche ». Son communiqué...


« En premier lieu, je me réjouis d’une participation des Français à ce scrutin en forte hausse depuis 2014 et inégalée depuis 25 ans, même si elle reste insuffisante au regard des défis considérables auxquels devra répondre le Parlement Européen.

Je veux remercier les électrices et les électeurs de Maine-et-Loire qui ont voté pour la liste de Raphaël Glucksmann, que je soutenais. Je suis heureux qu’elle ait des représentants au Parlement Européen et que le pari de cette liste d'ouverture et de renouveau de la gauche française ait été partiellement entendu.

Néanmoins, je regrette profondément l’éclatement de la gauche, obnubilée par un futur leadership franco-français pour le coup d’après ! Le résultat est là : à gauche, personne n’a gagné !
Le calcul politicien du Président de la République et de sa majorité s’est avéré irresponsable : en recherchant une bi-politisation de sa liste avec le Rassemblement National, il a conforté l’extrême droite en France.

Aujourd’hui, la majorité présidentielle n’a reçu le soutien que de 22% des Français ! Son centre de gravité s’est déplacé clairement vers la droite comme en témoigne le transfert de nombreux électeurs du Parti Républicain vers la liste LREM. Le Nouveau Monde Jupitérien a vécu, il doit tirer les leçons de ce désaveu.

J’en appelle à un sursaut de la gauche pour se rassembler et structurer un véritable pôle social-démocrate et écologiste, au-delà des querelles d’égos et des déclarations de principe. Les questions de la lutte contre les inégalités et de la justice sociale sont plus que jamais d’actualité. Nous devons répondre de toute urgence au bouleversement climatique en adoptant des mesures concrètes, efficaces et réalistes.

Pour ma part, je continuerai à m’y engager avec force au Sénat comme au Conseil national de la transition écologique ».



Article du 27 mai 2019 I Catégorie : Politique

 


3 commentaires :


Commentaire de Superdeg 27/05/2019 12:28:01

Il faudrait déjà commencer à donner des vélos de fonction à la place des voitures de fonction tous les élus et pour tous les anciens premiers ministres et président de la République,



Commentaire de gedeon 27/05/2019 18:32:34

Je suis surpris, pour ne pas dire déçu, qu'un homme comme le Sénateur avec son expérience puisse encore confondre scrutin et enjeu européen en les ramenant à une comparaison nationale...



Commentaire de gedeon 27/05/2019 18:32:35

Je suis surpris, pour ne pas dire déçu, qu'un homme comme le Sénateur avec son expérience puisse encore confondre scrutin et enjeu européen en les ramenant à une comparaison nationale...


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI