Saumur. Satisfaction à l'heure du bilan 2018 : L'opposant Jamin demande une baisse des impôts

35 millions de recettes pour 27 de dépenses. La municipalité s'est montrée satisfaite du bilan de son exercice 2018 et d'avoir fait un peu mieux que son prévisionnel. Désendettement, dépenses maitrisées, investissement... L'opposition, par la voix de Charles Henri Jamin, a reproché à la municipalité sa faible capacité à réaliser le "bouquet de promesses", "peut-être dûe aux décisions sur la réorganisation des services". Au regard des résultats, il a demandé aussi une "baisse des impôts".

Les projets de la ville vont-ils assez vite ?


Pour commenter la présentation de son exercice 2018, Alain Gravoueille, adjoint aux finances de la ville de Saumur depuis 2017, après le décès de Claude Gouzy, a considéré avoir réalisé un compte administratif sérieux : "La Ville est en bonne santé, l'investissement a été soutenu et nos dépenses contenues, notamment en ce qui concerne le personnel. Nous donnons une image de ville ambitieuse. Notre fonctionnement vient rassurer nos partenaires que sont l'État, la région ou les banques. Les investisseurs privés aussi peuvent être sécurisés. Nous sommes des partenaires de confiance avec 7.5 millions de résultats. Ce qui est très bien."
Côté dette, c'est un satisfecit aussi pour le maire Jackie Goulet : "Nous avions annoncé avec Jean Michel Marchand que nous allions désendetter la ville de 500 000 euros par an. Ce sera finalement 1 million par an jusqu'à la fin du mandat. De plus nous sommes descendus en dessous des statistiques de la strate." Dans le détail, la dette de la ville passera de 40 à 34 millions. Saumur a une pression fiscale inférieure aux villes de sa taille.

Chasse aux dépenses inutiles

Pour les impôts locaux, la moyenne est à 1 050 € par habitant contre 1 350 € pour les villes de même taille. Pour le foncier bâti, le chiffre est de 258 € inférieur. Et Jackie Goulet de commenter : "Nous avons réussi cela par la chasse à toutes les dépenses inutiles. Paradoxalement, c'est la baisse des dotations de l'État qui est tout de même de 5.6 Millions d'€ cumulés sur le mandat qui a initié notre démarche. Nos efforts se sont portés sur les dépenses d'énergie".
Charles Henri Jamin a partagé la vision positive de la ville sur les charges de fonctionnement : "Je partage votre approche sur la réduction des frais de fonctionnement. Néanmoins, je suis moins optimiste sur votre capacité à réaliser votre bouquet de promesses. C'est vrai qu'il y en a. Nous nous interrogeons sur votre capacité à rendre fluides les actions de la ville. C'est peut-être lié à votre réorganisation qui n'a finalement pas été très efficace". Alain Gravouelle a accepté les remarques et avait anticipé la critique dans son propos de présentation : "il y a un bémol sur le taux de réalisation, il y a un certain nombre de grains de sable, notamment l'absence architecte-conseil pendant 4 mois."

Vers une baisse des impôts ?

Charles Henri Jamin a fait remarquer que la situation saine actuelle de la ville provenait du choix de l'équipe municipale dont il a fait partie d'augmenter les impôts en 2009. Il en a profité pour suggérer au maire de baisser les taux aujourd'hui, comme le résultat le permet : "Nous avions fait un choix courageux sans vouloir créer de polémique. Ce choix peut permettre aujourd'hui un budget confortable. Notre décision avait été courageuse. Vous avez été dans notre ligne. Ne serait-il pas temps de desserrer la pression fiscale des Saumurois ?" Un point que Jackie Goulet a bien évidemment relevé : "Je serais à votre place, j'aurais fait la même remarque. C'est de bon aloi. Ce n'est pas nouveau que la gestion est saine. Mais aujourd'hui, vous savez qu'à aucun moment, un maire ne parlera de baisser les taux de la taxe d'habitation alors que celle-ci devrait disparaitre. Il y a trop d'incertitudes. Il nous faut être prudents et garder notre capacité d'investissement et de désendettement".

L'opposition s'est abstenue pour le vote de la délibération du compte administratif 2018.


Article du 28 mai 2019 I Catégorie : Politique

 


10 commentaires :


Commentaire de gilbert 28/05/2019 14:55:58

Jamin demande jamin demande mais quand il a été aux affaires il n'a rien fait.Il est vrai qu'il est plus facile de dire que de faire.comme le dit le dicton "grand diseux p'tit faiseux"



Commentaire de Superdeg 28/05/2019 16:02:42

Sous les règnes Apchin-Jamin ils ont augmenté les impôt de 14,5% plus l'inflation



Commentaire de gédéon 28/05/2019 17:41:57

Tout à fait d'accord avec l'orientation budgétaire de l'équipe en place...C'est fou ce qu'il a comme bonne idée l'opposant.



Commentaire de popol 28/05/2019 18:35:53

Bravo aux élus de la ville pour leur gestion rigoureuse de leurs dépenses....puisqu'une partie a été donnée à l'agglo.... Donc c'est les ruraux qui payent à la place..... merci qui?



Commentaire de surprenant 28/05/2019 21:23:34

Incroyable ! il a oublié l'augmentation qu'il nous a fait subir avec m apchin!!!!! Quelle mémoire ! Comment avoir confiance en de tels personnages?



Commentaire de Finalement... 29/05/2019 05:58:55

Le Gouvernement a bien eu raison de baisser la dotation d'Etat. Cela a obligé les communes à revoir leur gestion et à diminuer leurs dépenses. Mais comment le Maire peut-il affirmer qu'il y aura désormais 1 million d'euros par an de désendettement? Remarque: On ne dit pas"Je serais à votre place" mais si j'étais à votre place. // Pourquoi malgré tout, l'opposition s'est-elle abstenue de voter la délibération du compte administratif?



Commentaire de Lolo de Pocé 29/05/2019 08:22:25

Une vision tournée vers l'avenir avec des projets ambitieux pour le développement économique de la ville et de l'agglo des comptes qui tiennent la route, un désendettement plus important que prévu....Bon courage à l'opposition pour les municipales de 2020



Commentaire de Franck Marché 29/05/2019 10:17:37

Ce n'est pas crier victoire de pouvoir réduire la dette ! Baisser l'impôt n'est pas une nécessité surtout quand l'on voit le désastre des trottoirs (enherbés, asphalte lépreux), des rues chaotiques (nids de poules ), de la signalisation au sol des voies cyclables (dangerosité-). Pauvres trottoirs, rues et signalisations des communes dites associées. Tout est profit pour le centre -ville (places royales, monuments restaurés à grands frais...). Dépenses pharaoniques au profit de QUI ?



Commentaire de PAG 29/05/2019 11:53:43

Aîe,aîe,aîe! Monsieur Jamin propose la baisse des impôts, en conseil municipal! Monsieur Jamin nous propose sa vision de l'Europe! Monsieur Jamin se serait-il découvert des ambitions pour les municipales de 2020?



Commentaire de L' hallucination.... 28/08/2019 12:01:01

"Goulet qui fait des éconnomies"...: Pincez moi, je rêve... Allez en discuter avec l'équipe qui a repris Turquant derrière lui... Ce n'est pas la même musique et encore moins les mêmes paroles...



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI